*Trouver son corps moche, mais l’aimer quand même*

Archive 2018

Regarder son corps et le trouver moche, je comprends. C’est normal : il existe UNE norme de beauté correspondant à une société et une époque. Le fait de fluctuer et de s’écarter de cette norme, c’est « normal ». 

En revanche, ce qui est dommage c’est qu’on confond souvent ne pas aimer l’apparence de son corps avec tout simpement ne pas l’aimer. On fait l’amalgame entre les 2 emotions, on jette le bébé avec l’eau du bain. 

« J’aime pas mon corps = je ne le trouve pas beau »

Pourtant, quand on y pense, il n’y a vraiment pas de raison. Beauté et amour ne sont pas synonyme et ne reflètent pas du tout la même réalité. 

Et si seulement c’était anodin, à la limite, je ne m’arrêterais pas sur l’idée -qui serait alors un simple lapsus. 

Mais non. Les mots sont forts et ont leur importance ! Et même, souvent, quand on dit « ‘j’aime pas mon corps », ça s’accompagne aussi de « je fuis les miroir, je n’aime pas qu’on me prenne en photo ». Un véritable rejet, en somme. 

(Rejet qui va souvent avec une attitude qui n’améliore pas les choses : relation obsessionnelle avec la nourriture par exemple)

Aujourd’hui, j’ai simplement envie de vous soumettre une idée : 
Et si vous pouviez aimer votre corps tout en le trouvant « moche » ? 

L’aimer, en prendre soin, le regarder, même si, là, tout de suite, il n’a pas l’apparence qu’on voudrait. 

Vous n’imaginez pas la révolution ! 

^_^

De mon côté, ces dernières années, j’ai pris beaucoup de recul dans mon rapport à mon corps, et à ma personne de manière générale.

Je m’aime tout entière (y compris mon corps) de façon inconditionnelle. Quoi qu’il arrive !

Il y a le corps que je trouve le plus beau (voluptueux, mince mais pas trop et avec des formes)(comme il est en ce moment même)

Il y a le corps que je préfère habité (beaucoup de muscles, très peu de gras, presque pas de formes, sec)(je préfère ce corps parce que dedans je me sens plus vivante, plus énergique. Mais d’un point de vue purement esthétique, c’est pas top)

En ce moment je regarde mon corps et je le trouve beau. Mais ce n’est pas mon corps préféré. Et je l’aime de toute façon. 

Et quand mon corps est comme je préfère mais que je ne le trouve pas *beau*, je l’aime aussi. Je l’aime tout autant !

Et cette liberté, cette aisance avec mon corps, ce plaisir que j’ai à l’habiter sous toutes ses formes (que je me trouve belle ou pas) je l’ai acquise très tard (vers mes 26 ans), mais alors j’y tiens tellement ! 

Et je vous la souhaite de tout coeur 💜🧡💛

J aborde l’amour de mes cheveux de la même façon. Je les aime d’abord pour eux. Dans leur entièreté. Ensuite je pense à leur apparence et à comment je peux les sublimer. 

Pour aborder l’entretien des cheveux « à ma façon » je vous recommande mes Routines : vous y trouverez des fiches explicatives détaillées pour vous accompagner de A à Z dans la mise en place de la routine capillaire (ainsi que dans la sélection des produits ou recettes maison) qui vous permettra d’avoir des cheveux crépus doux et souples. 

Cliquez ici pour choisir votre Routine ALaFolie 👉https://cheveuxnaturelsalafolie.learnybox.com/routine-alafolie/

Bonne soirée 
Maelle

PS : Et si tu osais t’aimer follement ?

J’ai crée un guide -gratuit – pour vous accompagner dans votre transformation physique.

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/
Que ce soit pour le corps, les cheveux, la peau, le style vestimentaire, c’est très facile de vouloir changer et de se réveiller 3 ans plus tard en découvrant qu’on est exactement la même (ou pire, avoir l’impression d’avoir régressé », qu’on se sent encore plus mal dans sa peau).

J’ai changé énormément de choses dans ma vie ces 3-5 dernières années et changer mon apparence physique a non seulement été un gros morceaux, mais aussi un gros élément motivant/déclencheur pour tout le reste.
La vérité est que quand on se sent bien dans sa peau, on peut soulever des montagne !

(La vraie vérité c’est que je me suis sentie encore mieux quand j’ai réussi à entièrement me détacher de l’apparence de mon corps, mais c’est venu après)

J’ai osé affronter le regard des autres en quittant mon travail sans filet de sécurité, crée mon entreprise, affronter encore une fois le justement des autres pendant les premiers mois difficiles pour finalement arriver à un business florissant.

Rien de tout ça n’aurait été possible si j’étais resté la personne pétrie de complexe et mal dans sa peau que j’étais avant.
Acquérir une grande estime de soi, de la confiance en soi, c’est la première marche. 
Dans ce guide, je vous le processus exacte que j’ai suivi pour surmonter mes complexes et apprendre à me sublimer !
A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

PS: Tu peux t’inscrire à ma newsletter en téléchargeant un de mes guides gratuits ci dessous:
Guide « OBJECTIF MALLEABILITE »  https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/recevoir-le-guide-objectif-malleabilite-maximale/
Guide d’achat de produits : https://buff.ly/2UMWhqT
Guide beauté :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/
Guide twist-out parfait :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/le-twist-out-ultime/

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *