Style protecteur VS coiffure protectrice

Bien que je porte mes cheveux lâchés tous les jours (et que je fais des nattes tous les soirs pour dormir), je ne passe en réalité jamais la main DANS mes cheveux.

C’est la philosophie du STYLE PROTECTEUR plutôt que de la coiffure protectrice.

Je vous explique en détail ici ; https://buff.ly/2Nqmtbl

✅ C’est pour cela que mes cheveux gagnent en longueur d’année en année, sans jamais faire de coiffures protectrices.

✅ Si vous dépendez encore beaucoup des coiffures protectrices traditionnelles (rajouts, tresses, tissages, etc.) vous devez savoir ce que vous faites !

Dans mon travail de recherche sur les cheveux crépus, j’ai compris il y a quelques années que ces coiffures dites protectrices sont en réalité carrément destructrices pour nos cheveux.

❌ Les frottements et la sécheresse : Par leur nature, nos cheveux, quand ils sont secs, s’accrochent un peu à tout. Et en particulier les uns aux autres. Dans des tresses/nattes/rajouts, les cheveux sont compactés. Et au moment de défaire la coiffure, il y a ÉNORMÉMENT de frottements qui créent des fourches excessives et l’affinement des cheveux.

Ils sont alors bien plus susceptibles de se casser.

❌ la manipulation excessive : le processus de tressage implique de passer les doigts de la racine jusqu’aux pointes dans 70 à 95% de la chevelure (varie en fonction de la taille des tresses ou nattes).

Cela provoque ÉNORMÉMENT de casse.

(Vous avez déjà regardé le sol après avoir fini de vous tresser ?)

❌ Le manque de soin. Une coiffure gardée 1 mois, ce sont des cheveux restés 1 mois sans soins (faire des soins par dessus des tresses est du gaspillage de produits : les nutriments ne pénètrent pas car les cheveux sont compactés).

Résultat ? Des cheveux qui se cassent excessivement au moment où on défait la coiffure.

Heureusement, il y a des solutions !

On PEUT contourner ces problématiques et porter ses coiffures tressées, élaborées et originales, tout en retrouvant ses cheveux sains et saufs à la sortie.

Je vous explique toutes les étapes dans mon programme « Coiffures Protectrices de A à Z ». Un programme tout entier que j’ai créée pour vous transmettre cette philosophie (et les compétences qui vont avec ^_^)

https://buff.ly/307I5L9

Ton ego, tes cheveux et moi

C’est l’histoire d’un lien improbable entre une affaire de harcèlement au travail et une histoire de cheveux.

On est d’accord sur le fait que se tromper c’est parfaitement humain, n’est-ce pas ?

On se trompe tout le temps, sur tout et rien.

C’est humain, ce n’est pas grave.

Pourtant, on en fait quand même tout un pataquès.

On va hurler les uns sur les autres pour éviter d’admettre qu’on a tort.

On va faire preuve d’une mauvaise foi intergalactique plutôt que de dire « ah ok je comprends maintenant, je me trompais ».

Comme si en admettant son tort on allait se diminuer d’une certaine façon.

Être quelqu’un d’inférieur. De moins bien.

En philosophie on appelle ça l’égo.

Je me rappelle encore dans les premières années de mon couple, mon copain me disait tout le temps « on peut jamais discuter de rien parce que ton égo est dans tout ».

Du haut de mes 19-20-21 ans, je ne COMPRENAIS PAS cette phrase ! (Dis comme ça on croirait qu’il est beaucoup plus vieux, mais en fait pas du tout. Juste plus sage.)

Et à force de me pencher dessus et de travailler dessus, j’ai fini par comprendre : que dans la moindre remarque, je voyais un jugement. Et donc un risque d’être désignée « inférieure », « moins bien ».

Et ça explique bien tout l’internet de nos jours :

Dans chaque conversation, devant chaque article que tu lis en ligne, devant chaque post instagram qui présente un avis contraire au tien…

À chaque fois qu’un autre humain s’exprime et dit le contraire de ce que tu penses, tu te sens attaqué dans ta valeur en tant qu’humain !

Alors forcément, on tourne en rond o_O

Quand as chaque fois que tu vois pointer au loin la menace d’avoir tord tu ressens tout de suite et de façon simultanée une menace sur ta valeur en tant que personne, tu t’empêches d’apprendre, de progresser, d’évoluer.

Et en passant tu t’empêches d’enrichir l’autre de ton point de vue (parce que quand tu es sur la défensive, franchement, tu ne fais, aucun sens)

Et ça n’aide personne.

Tu n’es pas en train d’exposer ta vision du monde, tu es en train d’essayer de gagner.

Ça change entièrement la conversation.

Je pensais à ça ce matin en pensant à une amie victime de harcèlement au travail et qui me racontait ce collègue qui vient la voir toutes les heures à son bureau pour des questions et/ou des précisions. Elle se sent agressée, harcelée, c’est très dur à vivre.

Et moi j’ai tout de suite pensé : ce collègue semble ultra stressé le pauvre.

La vraie résolution viendrait surement de l’aider à résoudre son stress. (Tout en le maintenant à distance pendant un temps des personnes impactées, bien sûr).

Mais au lieu de ça, ce qui se déroule c’est une guerre rangée à RH et représentant syndical interposé.

Une situation malheureusement bien trop courante en entreprise.

La cause ? L’égo.

Mais bref !

Tout ça à un rapport direct avec les cheveux, promis ! (si si)

Je pensais que c’est la même chose quand je parle de cheveux et de pousse et que je suis rencontrée avec agressivité par des : « Oh mais toi t’es antillaise de toute façon ! »

 » C’est n’importe quoi c’est juste la génétique j’aurais jamais des cheveux c’est comme ça »

 » Quel produit tu utilises, donne-moi juste le nom du produit !!! »

Et j’en passe et des meilleurs.

Tu as un avis, là tout de suite sur comment les cheveux pousse et tu as des croyances, là tout de suite sur TES CHEVEUX (la longueur qu’ils peuvent atteindre, l’épaisseur qu’ils peuvent atteindre, etc.).

Mais imagine que dans cette conversation tu réussisses à mettre de côté ton égo et à RÉELLEMENT écouter ce que disent les experts ? (Moi, par exemple)

Si tu étais RÉELLEMENT ouverte à entendre et RÉELLEMENT ouverte à essayer ?

Comme plus haut, c’est la différence entre une bataille rangée (entre toi et tes cheveux) jusqu’à la mort (de tes cheveux et de ton cuir chevelu en général) et une situation où une personne qui souffrait est aidée et trouve une solution durable à son problème.

Imagine seulement ce qui pourrait se passer…

(Je vois bien plus de femmes noires qui transforment leurs relations avec leurs cheveux parce qu’elles sont ouvertes à entendre que jusqu’ici elles se trompaient, et je vois un monde plein de compassion, avec des environnements de travail non toxiques)

Expérience soin protéiné COLLAGEN/SPIRULINE

Hello, je ne fais quasiment jamais ce genre de vidéo mais je pense à l’avenir partager avec vous mes test et expérimentations capillaire ^_^

Ici, je teste l’efficacité d’un soin protéiné avec du collagen et de la spiruline en poudre (et normalement destinés à être ingéré)

Dans e test je cherche à savoir si le produit aura bien un effet gainant et renforcant, si oui à quel point. Quel impact sur mon hydratation et comment se comportent mes cheveux ensuite dans la semaine.

***

C’est quoi le programme Crépus & Glam ?

Ce programme   met l’accent sur les techniques de manipulation des cheveux.

  • Les manipulations sont la seconde cause de casse et de stagnation de la longueur après les soins  négligés : Appliquer de bons produits capillaires à ses cheveux et faire des soins renforcent les cheveux mais sans les bonnes méthodes de manipulation, on aura encore beaucoup de casse. C’est l’utilisation de technique de manipulation adéquate qui permet de réduire drastiquement la casse.
  • Des techniques de manipulation qui réduisent la casse et favorisent la pousse : Avec des techniques de manipulation qui réduisent aussi drastiquement la casse, automatiquement, les cheveux se mettent à pousser.
  • Des gestes et des méthodes de manipulation douces, qui rendent le fait de se coiffer agréables et sans douleur  : Avec ces techniques de manipulation, finit les douleurs provoqués par le peigne et la coiffure des cheveux crépus.

Des techniques de manipulation inédites qui reposent sur les principes du mèche-à-mèche

Au fil des années, j’ai fini par concevoir un un système qui marche. C’est ce système qui m’a permis de vivre sereinement mes cheveux crépus naturels et de parvenir à les faire pousser jusqu’à ma taille alors qu’auparavant, ils ne m’arrivaient à peine aux épaules. C’est ce système que j’enseigne à mes ateliers et lors de mes coachings depuis ces deux dernières années. Et si ce système marche aussi bien, c’est parce que contrairement aux méthodes qui semble toujours lutter contre la nature des cheveux crépus, il s’appuye sur les qualités des cheveux crépus. Le volet « Manipulation » de mon système s’appuye sur le concept de mèche-à-mèche.

  • Le mèche-à-mèche donne accès à des techniques douces et provoquant peu ou pas de casse : Ce sont ses techniques qui permettent de vivre la coiffure des cheveux crépus de façon sereine au quotidien.
  • Le mèche-à-mèche permet DE FAÇON PRATIQUE la réalisation d’un très grand nombre de coiffure : cheveux lâchés, chignons, coiffures formelles (pour des évènements mondains, mariages, etc.)

Porter ses cheveux lâchés ne sera plus un problème

Beaucoup aimerait pouvoir être plus spontanée avec leurs cheveux et les porter lâché. Mais  elles sont découragés à l’idée de tout le travail que ça va demander de coiffer leurs cheveux lâchés pour les rendre présentables et à l’idée de tout l’emmêlement que ça va apporter à leurs cheveux par la suite. À l’issue du programme « Manipulation » :

  • Vous pourrez porter vos cheveux lâchés sans aucun problème : Votre coiffure sera rapide à mettre en place et ne provoquera pas d’emmêlement excessif.
  • Vous n’aurez plus besoin de faire régulièrement des « coiffures protectrices »: Avec les techniques et méthodes enseignés dans le programme « Manipulation », les cheveux poussent puisqu’il n’y a quasiment plus de casse. Porter des coiffures dîtes protectrices (coiffure de rajout, coiffure de petits tressages, etc.) n’est plus du tout nécessaire.
  • Vous n’aurez plus besoin de faire des « pauses » de vos cheveux : Quand on ne sait pas comment manipuler les cheveux crépus au quotidien, on peut rapidement se sentir dépasser et ressentir le besoin de faire régulièrement des pauses. À la fin de ce programme, vous saurez manipuler vos cheveux : vous ne ressentirez alors plus le besoin de faire de pause car vous occupez de vos cheveux ne sera plus une corvée pénible et douloureuse.
  • Vous pourrez porter vos cheveux lâchés aussis souvent que vous le souhaitez : Porter vos cheveux lâchés ne les emmêlera pas, vous ne serez plus découragé par cette idée.

Mon regard d’expert pour corriger vos gestes

Cette formation a été donnée en live, et vous avez accès aux replays. En revanche, grâce au groupe facebook, vous pourrez partager votre progression avec moi (et avec toutes les autres participantes du programme) afin d’avoir un retour direct sur votre avancement et vos résultats.

Cette méthode qui combine visuel, démonstration et correction des gestes en temps réel par le formateur est une méthode d’apprentissage très efficace et donne des ateliers à la fois très agréables et très conviviale à suivre.

Un programme pour apprendre à se coiffer

« Comment faire une frange ? », « Comment orienter ses racines pour diminuer le volume et obtenir plus de tomber ? », « Comment donner plus de mouvement et de souplesse à la chevelure » :  dans ce programme, nous allons aborder des questions très concrètes et découvrir tout un univers de technique de coiffure radicalement différentes des techniques de coiffure traditionnelle. À l’issue du programme :

  • Vous aurez assimilé tout un panel de technique de coiffure et de manipulation des cheveux que vous aurez appris à combiner pour réaliser les coiffures que vous désirez
  • Vous aurez été exposé à un large panel de coiffure/d’idée de coiffure que vous pourrez reprendre ou dont vous pourrez vous inspirer : la culture dominante ne nous expose quasiment jamais à représentation des cheveux crépus, ce qui peut limiter l’imaginaire. Avec le programme « Manipulation », vous allez vraiment pouvoir élargir vos horizons en matière de coiffure sur cheveu crépu.

Rejoigner une communauté de pratiquante à différents niveaux d’avancement

Vous pourrez rejoindre un groupe Facebook privé où se retrouve des femmes qui suivent mes programmes et qui sont à différents niveaux d’avancement. Sur ce groupe, vous pourrez suivre la progression d’autres participantes et celles qui le souhaitent pourront :

  • partager ses victoires : ex. de victoire typique : « Mon premier mèche-à-mèche réussi et solide », « Ma première coiffure lâché réussi », etc. Parce que c’est quand même parfois agréable de pouvoir partager ses victoires avec des semblables  plutôt que de les vivre seul dans son coin.
  • poser ses questions concernant un point du programme : celles qui sont déjà passées par là se feront un plaisir d’y répondre
  • partager sa progression : planning de soin, technique de coiffure que l’on expérimente pour la première fois, etc.
  • etc.

———-

Je m’appelle Maëlle (aka Misscamaelle) et je suis passionnée de cheveux crépus depuis que j’ai arrêté les défrisages en 2008. Mon mantra : simplifier et rendre très accessible le soin, l’entretien et la valorisation des cheveux crépus et texturés ! Sur cette page, je partage avec vous mes méthodes et techniques afin de vous aider à surmonter les challenges des cheveux texturés : limiter la casse, éviter d’avoir les cheveux secs, faire pousser les cheveux, savoir se coiffer, etc.

Le tout s’appuyant sur la méthode d’entretien des cheveux crépus que j’ai crée : la Méthode ALaFolie.

————

Retrouvez-moi ailleurs sur le web :

FACEBOOK : https://www.facebook.com/camaelle.alafolie?ref=hl

YOUTUBE: https://www.youtube.com/results?search_query=misscamaelle

INSTAGRAM : http://www.instagram.com/camaelle.alafolie

SNAPCHAT : http://snapchat.com/add/misscamaelle

—–

FAQ

—–

Dernier défrisage : Août 2008

Big chop : février 2009

Longueur actuelle : en dessous de la taille

Quelques éléments sur ma routine :

*Soin complet toutes les semaines (bain d’huile, shampoing, masque, démêlage, crème hydratante)

*Pas de peigne au quotidien

*Démêle avec un tangle teezer (ou au doigts) une fois par semaine

S’aimer tels qu’on est

Parler d’amour de soi et d’estime de soi dans le cadre du cheveu naturel, j’ai trouvé ça longtemps compliqué.

Je me suis d’ailleurs censurée pendant des années sur ce sujet par peur de brusquer ou de choquer.

J’ai toujours surtout voulu être cette personne qui vous aide à passer à l’action.

Qui donne des conseils pratiques et concrets, pas celle qui vous met mal à l’aise en disant des choses dérangeantes comme « aimer tes cheveux naturels fait aussi parti de ton amour-propre », « si tu ne t’aimes qu’en lisse, qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? »

Aujourd’hui, je me sens plus à l’aise avec le sujet et surtout je me crois capable maintenant (vive la maturité !) d’en parler avec bienveillance.

De vous encourager à vous aimer toute entière avec bienveillance.

Mon point de vue est le suivant : le corps, notre corps dans lequel on vit, on doit pouvoir l’aimer de façon inconditionnelle. Exactement comme on aime son enfant.

Ça ne veut pas dire qu’on ne voudra jamais rien changer : ça veut dire qu’on changera parce qu’on s’aime et qu’on a envie d’autre chose, et non parce qu’on se déteste et qu’on ne peut plus se voir en peinture.

On pourrait se dire que ça ne change rien, si au final on choisit de faire un changement (perdre du poids, prendre du poids, changer de look, ou autre) mais en fait, la différence est *énorme*.

Quand on est dans un sentiment de rejet, dans une émotion négative, c’est très difficile de prendre une bonne décision -une décision qui sera bénéfique maintenant et sur le long terme.

On n’a pas l’esprit clair. Notre cerveau est en mode survie -> « danger ! Urgence ! » et est prêt à tout pour en sortir. Et on le sait : dans ce mode, nos capacités de réflexions sont diminuées.

En revanche, quand on part de l’amour, de l’acceptation, de la joie, on prend de bien meilleures décisions. Il n’y a pas d’urgence et surtout, notre cerveau est dans un état optimal pour utiliser toutes ses ressources et choisir la meilleure voix qui s’offre à nous.

De façon plus concrète : si vous faites un régime et du sport parce que vous aimez votre corps et vous lui voulez du bien, ce sera beaucoup plus facile de s’y tenir que si vous le faites parce que vous n’aimez pas votre corps.

C’est pareil pour les cheveux naturels : les soigner parce qu’on les aime est beaucoup plus facile, fluide et durable que les soigner parce qu’on n’en peut plus d’eux et qu’on a lu sur internet qu’ils allaient s’assouplir si on fait des soins.

C’est bien connu : quand on aime, on ne compte pas ! :)C’est un peu comme quand vous rendez service à un pote en vous sentant forcée : la journée de déménagement, va-vous casser le dos et vous allez biiiennn surveiller ce pote pour voir ce qu’il vous donne en retour. Et vous allez vous rappeler longtemps de cette journée d’effort fournie pour cet ingrat !

Par contre je suis sûr que vous avez déjà oublié tous les services rendus avec plaisir, même ceux qui vous ont coûté le plus d’effort. N’est-ce pas ?

C’est la raison pour laquelle je veux mettre l’accent sur cela : l’amour de soi. Avant toute chose.

Ça a changé ma vie et ça continue de la changer chaque jour.

Monter sur scène et inspirer les autres à changer leur vie

La création de mon entreprise

La création de mes programmes en ligne

Mon déménagement imminent dans une maison au milieu de nulle part

Je fais beaucoup de choses que beaucoup considèrent comme très difficiles juste par amour pour moi-même. Portée par mon envie de faire le meilleur pour moi-même et m’offrir le meilleur.

Et toi ? À quel point tu t’aimes ?

Avoir une « main à cheveux »

Quand j’étais petite, j’entendais souvent cette expression et c’était presque quelque chose de magique : certaines coiffeuses avaient une « bonne main » et nos cheveux poussaient quand c’était elles qui nous tressaient.

Est-ce que vous avez déjà entendu cette expression ? (c’est peut-être typiquement Guadeloupéen ?) Bref. A priori, je suis quelqu’un de très rationnel et je ne « crois » pas à ce genre de chose. Pourtant, il y a quelques années, j’avais commencé à utiliser cette expression dans mes vidéos youtube. J’avais remarqué qu’en fait, il y a une bonne façon de manipuler les cheveux, tout simplement, qui fait qu’ils ne se cassent pas.

Et effectivement, certaines personnes semblent avoir ce doigté naturellement. Moi, en revanche, j’ai dû l’acquérir : apprendre concrètement à « toucher » mes cheveux correctement.

Ça a été comme un déclic en fait !

🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹

Lors de mon retour au naturel en 2009, j’avais un peu de mal avec la question des cheveux au quotidien. Au début, c’était parce qu’ils étaient courts. Mais même après avoir atteint la longueur des aisselles, je ressentais souvent le besoin de faire des tresses au moins à l’avant de ma tête pour me faciliter la vie au quotidien. Et je remarquais bien que ce n’était pas idéal pour ma pousse (parce que pendant que je faisais les tresses, j’avais des cheveux qui se cassaient) mais je ne savais pas comment faire autrement. En revanche, j’ai commencé à remarquer que les fois où j’avais la flemme de faire un léger démêlage aux doigts en faisant mes nattes du soir, ma coiffure du lendemain allait beaucoup plus vite. (c’est toujours par hasard qu’on découvre les meilleures choses !)

Et donc j’ai commencé à creuser cette piste. Et j’ai effectivement remarqué que le moins je passais les doigts dans mes cheveux, le mieux c’était pour eux. J’ai donc commencé assez naturellement à faire attention à mon doigté. A l’époque, dans mes vidéos sur youtube, je parlais de s’entraîner à avoir une « main à cheveux ». Je ne savais trop comment le décrire autrement et j’avais bien du mal à expliquer en mot (et même à montrer à la caméra) de quoi il était question.

🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹

Ce n’est qu’en 2016 que j’ai eu la « REALISATION » (le AH-HA moment comme dirait Oprah). Je faisais un atelier « test » avec quelques-unes de mes copines (c’était avant que je ne lance officiellement mon offre de coaching et ateliers publiquement, je voulais m’entraîner) et dans la partie « questions /réponses » elles ont mentionné que leurs cheveux n’étaient jamais hydratés juste après un soin. Et en leur demandant de me montrer les vanilles/nattes qu’elles faisaient après un soin, j’ai compris ! Ça a été comme une vitre qui se brise, comme un bouchon qui saute, comme, je ne sais pas… d’un seul coup j’ai réalisé : mais c’est la manipulation ! Tu ne caresses pas correctement tes cheveux, donc ils ne prennent pas les soins, ils ne prennent pas l’hydratation et ils sèchent « mal » (c’est-à-dire qu’ils sèchent en s’asséchant au lieu de sécher en absorbant l’hydratation) !

À ce moment-là j’ai tout de suite fait une série de vidéos là-dessus sur Youtube. L’atelier était fin février, la série de vidéo sur la manipulation a été réalisée en mars. 2016.

🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹

On est plus de 2 ans plus tard, j’ai animé des dizaines et des dizaines d’ateliers, j’ai coaché en 1 :1 largement plus de cinquante personnes et près de 800 personnes dans mon programme en groupe Crépus & Longs. Et dans tout ce travail, grâce à ce moment de fin février 2016 où j’ai eu mon illumination, j’ai toujours axé les choses sur la manipulation et c’est ce qui apporte (avec le bon calendrier de soin) un maximum de transformation capillaire ! Et forcément, quand on fait quelque chose à fond et continuellement, on approfondit, on améliore. On va plus loin.

🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹

Anecdote et amour des cheveux

Je lis dans les cheveux (si, si)

J’ai eu cet échange avec une cliente : [Moi, regardant et touchant ses cheveux] « Est-ce que tu as fait de gros changements dans ton hygiène de vie ces.. 6 derniers mois environ ? »

[Cliente, cherche mon regard dans le miroir, l’air complètement choqué] « TU PEUX VOIR ÇA SUR MES CHEVEUX ?? O_0 » 😂🤣😂Et elle m’explique qu’après avoir commencé à appliquer ma méthode en septembre dernier, les résultats ont été immédiats sur ces cheveux (moins de casse, gain de souplesse, prise de longueur). Du coup, elle a commencé à s’aimer plus, à vouloir prendre plus soin d’elle… et gros déclic : reprise du sport et mise en place d’une alimentation ultra saine. Et ça dure depuis… 6 mois ! 😀#imjustthatgood #monegoestflatté

Donc oui, je « lis » dans les cheveux, vous ne pouvez rien me cacher 😀Et surtout, j’ai kiffé cet échange parce qu’il me confirmait une fois de plus que c’est bien réel : quand on transforme sa chevelure et que l’on change son regard sur ses propres cheveux crépus (non, ils ne sont pas moches, impossibles à gérer et condamnés à être courts) c’est tout naturellement qu’on commence à s’aimer plus (plus d’estime de soi, plus d’amour-propre et donc moins de comportements « destructeurs »).

Et finalement, ce n’est pas étonnant : le stigmate est tellement fort, le préjugé de la société sur nos cheveux est tellement négatif, que forcément, quand on arrive à effectuer l’exploit de se détacher du stigmate, regarder nos cheveux et les trouver beaux, on se libère. C’est comme un brouillard qui se dissipe et qui révèle que tout autour de nous nous poussent à nous trouver 1000 défauts (trop grosse, trop d’acné, trop de cellulite, taille pas assez fine, cheveux trop crépus, cheveux pas assez longs, pas assez doux, pas assez « professionnels », pas assez lisse, peau trop foncée, etc etc.).

(En particulier quand on est une femme noire)

Et on est censé, bien sûr, acheter un million de produits pour remédier à tous nos « problèmes ».

On se convainc même que plus on regarde nos « défauts », plus on se critique, mieux c’est. Parce que ça signifie qu’on « prend soin de soi », qu’on ne « se laisse pas aller ».

Mais vous savez quoi ?

C’est tout l’inverse.

Plus on se critique, plus on se trouve de défauts, plus on les regarde avec obsession dans le miroir, alors moins on prend soin de soi. On n’est pas motivée. On démarre un traitement par-ci, un programme par là, mais on n’arrive pas à s’y tenir. On se dit que les résultats tardent à venir, qu’on n’y arrivera pas, que ça ne sert à rien et petit à petit, on abandonne.

Et vous savez ce qui se passe quand on arrête de se critiquer ? Quand on comprend que le regard qu’on porte sur nous-mêmes n’est PAS objectif, quand on comprend que ce ne sont pas NOS yeux qui regardent, mais le regard collectif d’une société qui a décidé à l’avance de ce qui est beau, alors on peut respirer.

Fermer les yeux.

Et les rouvrir.

Et cette fois se regarder vraiment.

Et s’aimer.

Et par conséquent, se vouloir du bien.

Et tout naturellement, on *veut* manger sainement. On *veut* faire du sport régulièrement, on *veut* soigner sa peau et ses cheveux.

Et un jour, en plus de s’aimer, on se trouve belle.

Les cheveux et la porosité

Vous le savez forcément : la porosité c’est LE sujet à la mode ces dernières années dans la sphère capillaire.

Il faudrait absolument connaître sa porosité si on veut BIEN s’occuper de ses cheveux.

De mon point de vue, ce n’était rien d’autre que l’obsession du moment et je l’ai ignorée de la même façon que j’ai ignoré toutes les « obsessions du moment » du monde capillaire.

En 2011 c’était le No-pooEn 2012-2013 c’était les coiffures protectrices (toutes sortes de challenges coiffures protectrices !)

En 2013-2014 c’était la maximum hydratation method

En 2015-2016 c’est devenu la porosité

Et je suis sûr qu’il y en a eu d’autres depuis, mais pour être tout à fait honnête : j’ai arrêté de regarder.

Je me concentre à 100% sur la méthode ALaFolie depuis 2016 et surtout : ma fascination pour les cheveux a changé. J’ai un intérêt scientifique pour les cheveux et un intérêt entièrement tourné vers la pédagogie et l’efficacité. Et mes heures passées sur les réseaux sociaux ne sont tout simplement plus tournées vers la beauté (cheveux, maquillage ou autre).

J’aime les cheveux crépus. J’aime les résultats : pour moi et pour mes clientes. Et il est évident pour moi que les résultats viennent de :

1 – Choisir une méthode qui nous VA (qui correspond au style de coiffure que l’on veut porter, au temps que l’on veut consacrer à ses cheveux et aux résultats long terme que l’on souhaite obtenir).

2- S’y tenir !J’ai arrêté de compartimentaliser les choses, arrêté de poursuivre une nouveauté par-ci et une nouveauté par-là et mes cheveux me le rendent bien. Je privilégie une méthode globale. Et ça change tout.

Comme vous le savez déjà (peut-être), je travaille sur ma méthode (méthode ALaFolie) depuis 2012. En 2014, elle a commencé à prendre sérieusement forme et c’est seulement en 2015 que j’ai pu connecter les points et transformer les différents « compartiments » de l’entretien des cheveux crépus en une vraie méthode globale qui permet de tout avoir :

1/ Parvenir à se coiffer sans difficultés

2/ Parvenir à garder ses cheveux hydratés et souples

3/ Parvenir à limiter leur casse et à les faire pousser

4/ Parvenir à réaliser des coiffures à l’esthétique satisfaisante (se sentir belle, quoi).

En approchant chaque problème individuellement, on a l’impression d’être dans une course sans fin, on ne parvient jamais à tout obtenir et on finit par laisser tomber. La frustration finit par l’emporter. L’intérêt d’une approche globale, c’est qu’elle va se placer au-dessus de toutes ces préoccupations pour vous proposer une solution qui délivre directement les résultats attendus. C’est pour cela que je ne suis jamais « fatiguée » de mes cheveux. Je n’ai jamais besoin de pause, parce que tout coule de source.

Quand j’ai réalisé que tout était lié, et qu’en réalité on pouvait bel et bien tout avoir en emboîtant bien toutes les cases, j’ai commencé à penser ma méthode plutôt comme un système. Un système complet composé de méthodes de soins et de manipulations visant in fine une extrême satisfaction capillaire.Tout ce que je crée autour des cheveux crépus est entièrement basé sur ce système et j’ai conçu les fiches routines ALaFolie pour vous permettre de vous initier à cette façon d’aborder ses cheveux naturels.

Vous y trouverez des fiches explicatives détaillées pour vous accompagner de A à Z dans la mise en place de la routine capillaire qui vous permettra d’avoir des cheveux crépus doux et souples, ainsi qu’un guide détaillé pour vous permettre de sélectionner au mieux parmi les produits que vous avez déjà pour l’élaboration de cette routine.

On trouve également dans ce guide des recettes maison si vous préférez cette option. Cliquez ici pour choisir votre routine ALaFolie : https://buff.ly/2HKqSQD

RÉSOLUTION 2020 : S’aimer (encore) PLUS.

(Un aperçu du chemin)

Concrètement, quand on commence à s’aimer plus, s’estimer plus (grâce à un déclic quelconque), ça commence toujours par des premiers (petits) changements concrets. 
Moi, par exemple, ça a été quand j’ai eu 17 ans et que j’ai choisi de ne plus agoniser sur le fait d’être belle ou pas et d’apprécier plus le fait que j’étais intelligente, curieuse et passionnée. 

Ça aurait pu s’arrêter là. (c’était déjà génial)

Mais quelques années plus tard, j’ai eu envie d’aimer mon apparence physique.
Alors j’ai appris à me maquiller et à m’habiller.
J’ai appris à « être séduisante », à recevoir des compliments et à ne pas m’écraser complètement sous l’attention des gens. 

Ça m’a donné un énorme boost de confiance en moi.
Ça aurait pu s’arrêter là. 

Mais ensuite, j’ai eu l’intuition que je voulais probablement avoir des « gains » plus profonds que ceux qui ont trait à mon apparence physique (mon regard, celui des autres, etc.)

Et si je pouvais vivre le même apaisement, mais en interne ?
Au niveau de ma PERSONNALITÉ.

Au lieu de végéter sans fin dans mon canapé ou de faire des choses par défaut, il m’est venu à l’idée que je pouvais CHOISIR des façons plus heureuses d’occuper mon temps (oui, je partais vraiment de loin).

Au lieu de passer des heures le soir à revivre ma journée et à me sentir mortifiée par des choses que j’ai dites ou pas dites.
Mortifiée par des scènes où j’aurais voulu être différente. Qu’on me parle ou qu’on me traite différemment, que moi-même je m’exprime différemment.
Il m’est venu à l’idée que peut-être je pouvais AIMER qui je suis ? Et ACCEPTER qui je suis ?

Et aussi que je pouvais (peut-être) CHOISIR de m’exprimer et d’ÊTRE d’une façon qui allait me plaire ?

D’ÊTRE au quotidien quelqu’un que j’aime ?

L’idée semble folle (« on est qui on est ») 

Mais j’ai fait des changements.

Radicaux.

Et c’était EXALTANT.

Ça semblait fou et impossible et ça a été dur.

Pourtant, en 2020 c’est la meilleure résolution que je t’invite à prendre.

PS : Et si tu osais t’aimer follement ?


J’ai crée un guide -gratuit – pour vous accompagner dans votre transformation physique.

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Que ce soit pour le corps, les cheveux, la peau, le style vestimentaire, c’est très facile de vouloir changer et de se réveiller 3 ans plus tard en découvrant qu’on est exactement la même (ou pire, avoir l’impression d’avoir régressé », qu’on se sent encore plus mal dans sa peau).

J’ai changé énormément de choses dans ma vie ces 3-5 dernières années et changer mon apparence physique a non seulement été un gros morceaux, mais aussi un gros élément motivant/déclencheur pour tout le reste.

La vérité est que quand on se sent bien dans sa peau, on peut soulever des montagne !(La vraie vérité c’est que je me suis sentie encore mieux quand j’ai réussi à entièrement me détacher de l’apparence de mon corps, mais c’est venu après)

J’ai osé affronter le regard des autres en quittant mon travail sans filet de sécurité, crée mon entreprise, affronter encore une fois le justement des autres pendant les premiers mois difficiles pour finalement arriver à un business florissant.

Rien de tout ça n’aurait été possible si j’étais resté la personne pétrie de complexe et mal dans sa peau que j’étais avant.

Acquérir une grande estime de soi, de la confiance en soi, c’est la première marche. 

Dans ce guide, je vous le processus exacte que j’ai suivi pour surmonter mes complexes et apprendre à me sublimer !

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Exister pleinement

Être réservée et retenue m’a confinée dans 1% de l’amour, de la joie et de l’épanouissement que le monde a à offrir.


J’étais une enfant timide, et jusqu’à mes 25 ans une adulte plutôt réservée et dans la retenue. J’ai développé cette retenue comme une bouée de sauvetage, comme un kit de survie.

Très tôt j’ai compris que ma personnalité « ne collait pas » et j’ai pris des initiatives : ne rien exprimer qui pourrait m’attirer des regards ou réactions désagréables, et même, commencer à faire semblant.


Parmi mes clientes et dans ma communauté, il y a BEAUCOUP de femmes réservées.

Et beaucoup de femmes qui font très attention à ce qu’elles vont dire et faire pour ne pas attirer l’attention et se retrouver dans des situations inconfortables.

Que les jugements soient positifs ou négatifs, on a simplement pris l’habitude d’éviter d’attirer les regards et les réflexions. C’est plus sûr.


Toutes les opinions non exprimées ?

Les blagues que l’on dit seulement dans sa tête ?

Les gens qu’on envoie chier en pensée, mais à qui on fait juste un pâle sourire pour qu’ils nous foutent la paix ?

Les projets ou tâches avec lesquels on se retrouve alors qu’on ferait du bien meilleur boulot sur le projet ninja ?


Toutes ces choses-là sont gardées pour nos proches. Nos très proches.
Ceux dont on est déjà sûre qu’ils nous aiment et nous acceptent telles que nous sommes.


C’est un fonctionnement qui… fonctionne. On évite les emmerdes.


Mais tu sais ce qu’on évite aussi ?

Les opportunités.

Le pur plaisir qui vient du fait d’EXISTER pleinement.  Le goût unique de la connexion humaine (ce qu’on ressent avec le petit cocon des gens qui nous connaissent ? Ce sentiment de sécurité est décuplé quand on EXPRIME pleinement son être avec TOUT LE MONDE).


En fait, se taire pour éviter les emmerdes et les interactions désagréables, c’est comme passer sa vie au sous-sol juste pour éviter les tornades et les ouragans.  Oui, on a évité les catastrophes.  Mais on a aussi évité les levers et couchers de soleil, les fleurs, le ciel et les nuages, croisé un champignon sauvage au détour d’une route, croiser des gens très beaux dans la rue, etc etc. Toute la beauté du monde, quoi.


C’est exactement ce que je ressens depuis que j’ai commencé à EXISTER pleinement. L’impression d’être sortie de ma cave et de découvrir toute la beauté que je ratais.


Et vous savez à quoi ça tient ?

L’amour de soi.  L’estime de soi.


Tu MÉRITES toute la beauté du monde.

Tu MÉRITES d’exister pleinement, dans toutes tes nuances.


#goforit #tulemerite #soistoimeme #lemondetattend

PS : Et si tu osais t’aimer follement ?


J’ai crée un guide -gratuit – pour vous accompagner dans votre transformation physique.

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Que ce soit pour le corps, les cheveux, la peau, le style vestimentaire, c’est très facile de vouloir changer et de se réveiller 3 ans plus tard en découvrant qu’on est exactement la même (ou pire, avoir l’impression d’avoir régressé », qu’on se sent encore plus mal dans sa peau).

J’ai changé énormément de choses dans ma vie ces 3-5 dernières années et changer mon apparence physique a non seulement été un gros morceaux, mais aussi un gros élément motivant/déclencheur pour tout le reste.

La vérité est que quand on se sent bien dans sa peau, on peut soulever des montagne !(La vraie vérité c’est que je me suis sentie encore mieux quand j’ai réussi à entièrement me détacher de l’apparence de mon corps, mais c’est venu après)

J’ai osé affronter le regard des autres en quittant mon travail sans filet de sécurité, crée mon entreprise, affronter encore une fois le jugement des autres pendant les premiers mois difficiles pour finalement arriver à un business florissant.

Rien de tout ça n’aurait été possible si j’étais resté la personne pétrie de complexe et mal dans sa peau que j’étais avant.

Acquérir une grande estime de soi, de la confiance en soi, c’est la première marche. 

Dans ce guide, je vous le processus exacte que j’ai suivi pour surmonter mes complexes et apprendre à me sublimer !

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Amour de soi en 2020

Dis-le avec moi : je m’aime éperdument et de façon inconditionnelle.

(EDIT : Je suis sûr que ça vous fait bizarre de lire ça, que c’est un peu gênant, même. Mais on est censé s’aimer, c’est important, et je vais en parler le plus souvent possible pour normaliser le concept.)


Sur les 10 derniers jours de décembre, je me suis demandé ce que ça signifierait pour moi, concrètement, en 2020. 

Par concrètement je veux dire, en termes d’action.


Aimer c’est avant tout un verbe.  Aimer, au-delà des mots et au-delà de l’émotion, prend tout son sens dans les actes. 


Quand je dis que je m’aime, je veux dire que j’aime, ACTIVEMENT. 


Je FAIS des choses pour moi.  J’agis dans mon intérêt, je me veux du bien. 


En 2019, après l’année 2018 au combien stressante et difficile que j’ai eue, ça signifiait surtout relâcher la pression sur les objectifs et les accomplissements. Relâcher la pression sur TOUT, et me relaxer.

M’autoriser à voguer, à être juste là, dans la joie. 

C’est pour ça que j’ai déménagé en 2019 : j’en avais marre d’un environnement de vie qui ne m’apportait plus de joie.  Je me suis offert le plaisir de vivre dans une belle maison avec une jolie vue sur tout plein d’arbres (le rêve), avec un jardin, avec grand bureau-atelier rien que pour moi (j’ai fantasmé cet espace pendant plus d’un an ! Avec son coin lecture et écriture, son grand bureau, son espace « crafting ». Il me manque encore à installer le coin musique, mais j’ai la place pour. Après 8 mois je dois encore parfois me pincer : je suis pleine de gratitude). 

J’ai construit mon équipe comme je la voulais, structuré mon entreprise d’une façon qui me plait, et ce sans pression. 


Bref, en 2019, j’ai eu 30 ans, j’ai « chillé » et j’ai kiffé et j’ai coulé des fondations.  C’est comme ça que je me suis aimée. 


En 2020 ? 

Je m’aime en remettant plus de discipline et de structure dans ma vie.  Je m’aime en me donnant des règles, des devoirs, des limites. 

Pourquoi ?  Déjà parce qu’il y a beaucoup de bonheur dans la discipline, dans le fait d’accomplir PLEIN de choses chaque jour, et cette saveur particulière du bonheur me manque. 


Dans la discipline les règles et les structures, il y a aussi une paix qui est très agréable.  Cette paix vient du silence et du repos mental qui vient du fait de ne pas avoir à réfléchir.

 
On ne se rend pas bien compte de l’énergie que l’on dépense chaque jour à tergiverser sur ce qu’on a envie de faire là tout de suite.  De l’énergie gaspillée à avoir la flemme (1h à se dire qu’on à la flemme de faire du sport ou de faire la vaisselle, c’est bien plus fatiguant que de réellement faire le sport ou la vaisselle) 


Dans un monde de discipline et de structure, le concept de flemme n’existe pas.  On n’a ni le temps ni l’occasion d’avoir la flemme puisqu’on fait juste ce qu’il y a à faire, point. Sans se poser de questions.


Ça aussi ça m’a manqué.  Ce calme, cette paix. 


Et bien sûr, il y a mes objectifs. 


A 40 ans j’ai l’intention d’avoir :  Une entreprise qui réalise un CA à 8 chiffres.  Publié 3 livres dont au moins 1 est un best seller mondial

Ma marque, ALAFOLIE est un anthem d’empowerment.

ALAFOLIE est la bannière de ralliement pour des femmes exceptionnelles, qui s’aiment, qui se respectent, qui s’élèvent entre elles. Qui sont belles et qui se sentent belles. Qui sont puissantes et qui se sentent puissantes. Des femmes qui irradient de confiance en elles et qui changent le monde (en impactant positivement LEUR coin du monde). 

Les différents véhicules « ALAFOLIE » (programmes, livres, événements) que j’ai créés ont un énorme impact positif sur le monde : 100 000 femmes ont été directement impactées, aidées et transformées. 

Je ne compte pas laisser la réalisation de cette vision au hasard (of course) Et là, tout de suite, j’ai besoin de discipline.  J’ai beaucoup à faire en 2020. 
Et je le fais par amour pour moi aujourd’hui, et par amour pour moi dans 10 ans. 


Je t’invite à t’interroger : qu’est-ce que tu fais AUJOURD’HUI par amour pour toi ?  Et quelle différence ça ferait dans ta vie si tu consacrais ne serait-ce qu’une heure par jour à penser à toi ? A ton bonheur ? A organiser ta vie POUR toi ?

PS : Et si tu osais t’aimer follement ?


J’ai crée un guide -gratuit – pour vous accompagner dans votre transformation physique.

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Que ce soit pour le corps, les cheveux, la peau, le style vestimentaire, c’est très facile de vouloir changer et de se réveiller 3 ans plus tard en découvrant qu’on est exactement la même (ou pire, avoir l’impression d’avoir régressé », qu’on se sent encore plus mal dans sa peau).

J’ai changé énormément de choses dans ma vie ces 3-5 dernières années et changer mon apparence physique a non seulement été un gros morceaux, mais aussi un gros élément motivant/déclencheur pour tout le reste.

La vérité est que quand on se sent bien dans sa peau, on peut soulever des montagne !(La vraie vérité c’est que je me suis sentie encore mieux quand j’ai réussi à entièrement me détacher de l’apparence de mon corps, mais c’est venu après)

J’ai osé affronter le regard des autres en quittant mon travail sans filet de sécurité, crée mon entreprise, affronter encore une fois le justement des autres pendant les premiers mois difficiles pour finalement arriver à un business florissant.

Rien de tout ça n’aurait été possible si j’étais resté la personne pétrie de complexe et mal dans sa peau que j’étais avant.Acquérir une grande estime de soi, de la confiance en soi, c’est la première marche. 

Dans ce guide, je vous le processus exacte que j’ai suivi pour surmonter mes complexes et apprendre à me sublimer !A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

La claque (suite)

3 semaines de CLAQUES dans la Face 😣😫😓

Pfiou, 3 jours de pause dans mon récit !
Fin d’année, fin de décennie, fin de cycle pour ALaFolie… je… comate.
(Entre les rendez-vous de coaching, les lives, les petits et gros éléments de gestion)

Mais me revoilà !
Je vous avais laissé avec ma série de déconvenues dans les 48h qui ont précédé mon passage sur scène au séminaire NR Summit à l’hôtel La Créole Beach.

Avant de passer à la suite, je vous dis (en début de mail pour changer) que c’est le moment idéal pour entamer une transformation capillaire avec mes Routines ALAFOLIE !

Vous y trouverez des fiches explicatives détaillées pour vous accompagner de A à Z dans la mise en place de la routine capillaire qui vous permettra d’avoir des cheveux crépus doux et souples, ainsi qu’un guide détaillé pour vous permettre
de sélectionner au mieux parmi les produits que vous avez déjà pour l’élaboration de cette routine.
On trouve également dans ce guide des recettes maisons si vous préférez cette option.

Achetez la routine qui vous convient ici : https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/routine-alafol…/
Routine Booster de Pousse
Routine Booster de Pousse pour cheveux abîmés
Routine Booster de Pousse pour cheveux fins
Routine Booster de Pousse pour cheveux défrisés
Routine Booster pour Retour au naturel (transition longue)

En achetant une routine, vous recevrez chez vous :
💙 1 fiche « programme de soin » qui vous présente un calendrier de soin sur 12 semaines
💚 1 fiche concept qui vous explique comment fonctionnent vos cheveux et vos soins.
💛 1 fiche « comment ça marche » pour vous guider dans l’utilisation de vos fiches
💜 3 fiches « routine quotidienne » qui vous expliquent quoi faire au quotidien (matin, soir, milieu de semaine)
💕 4 fiches « soins » qui vous expliquent le déroulement et le fonctionnement de chaque soin à faire dans le programme (la méthode alafolie est basée sur 4 soins « types »)
💛 5 fiches « méthode » qui vous présentent chaque étape du soin en détail et comment les réaliser de façon optimale (la manipulation et la « façon de faire » chaque étape du soin sont la pierre angulaire de vos résultats)
💜 1 livret « protéines et guide d’achat produits » (14 pages) qui vous expliquent comment sélectionner vos protéines et vos autres produits les appliquer à cette routine (contient également une liste d’ingrédient à repérer dans les produits que vous avez déjà pour savoir s’ils contiennent des protéines)(ce dernier est reçu par email au format PDF).
https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/routine-alafol…/

Cliquez ici pour choisir votre routine ALaFolie : https://cheveuxnaturelsalafolie.learnybox.com/routine-alaf…/

Retour au récit.

Finalement, je suis passé sur scène et tout s’est bien passé.

Et c’est là que je me prends ma CLAQUE.

Ou plutôt : voyons ça comme une LONGUE claque qui a commencé le jour du alafolie day de paris (16 novembre, soit 13 jours avant), que j’ai vraiment commencé a ressentir le jour de ce séminaire le 29 novembre et qui a continué à raisonner (à faire des vagues sur ma joue et à se répercuter dans tout mon corps) jusqu’au alafolie day de Guadeloupe le 7 décembre.

Une claque qui a duré 3 semaines, quoi 😅😅

(Voilà pourquoi c’est bien de se bousculer de temps en temps : sortir de sa zone de confort, se mettre en danger, se mettre sous pression.
Ça crée des circonstances propices à la croissance.
Pas juste la croissance linéaire habituelle, mais de bons gros BONDS qui valent bien 5 à 10 ans d’expérience classique de vie)

Et voilà ce qui s’est passé en moi :
Les retours positifs sur le ALAFOLIE DAY de paris ont crée une grande dissonance en moi. Comme si la version de moi que je me représentais n’était pas alignée avec la version de moi reflétée par mes clientes présentes et leurs feed-back.

Et cette impression de duplication entre moi telle que je me ressens et moi telle que reflété dans le regard des autres s’est constamment répétée pendant 3 semaines.

Même au niveau de l’organisation : je vous l’ai dit, j’ai tout validé en 3 jours. Donc j’ai mis les pieds dans la salle pour la première fois le jeudi pour tout valider et confirmer (de la mise en scène à la disposition de la salle, la sono, la vidéo, la déco, etc.).
Et bien mes interlocuteurs dans la salle, au samedi soir après le départ de tout le monde, étaient choqués.
De leur point j’étais une nana paumée et… surprise surprise, l’événement est super et le message est fort et impactant.

Là encore, dissonance (dans l’autre sens que pour les clientes, mais dissonance quand même).

Les feeds-backs au séminaire le week-end du 29 novembre, pareil. Me parlent d’une version de moi que je n’estime pas encore matérialisée (mais que clairement ils ont vu ??)

Et puis il y a l’organisation du ALAFOLIE DAY…

Il se passe 2 choses étranges, en fait.
En guadeloupe, apparemment (je n’avais pas réalisé avant), mon nom et mon visage sont reconnus.
Ça a à la fois facilité et compliqué les choses.

Facilité parce qu’on répond à mes emails rapidement et qu’on m’accueille vite et bien.
Compliqué parce qu’on s’attend à ce que je sois plus perfectionniste et carrée que je ne le suis et que donc ma vraie attente (« je m’en fiche de comment tu le fais tant que tu délivres ») est dure à faire passer.

Dans plusieurs de ces interactions, là encore, dissonance.

Vous me direz, rien de révolutionnaire : il y a toujours une différence entre la personne qu’on est réellement, la façon dont on est perçue, et la façon dont on se perçoit soi-même. (3 entités distinctes)

Effectivement.

Et cette fois, je l’ai juste *remarqué* plus que d’habitude.

Et j’ai surtout vu comment MOI, je causais cette dissonance.

1/ Je ne cherche pas à ce que mon apparence reflète ma personnalité (pas systématiquement en tout cas, ni dans l’habillement ni dans ma façon de m’adresser aux gens, ni… rien)(ça, je le fais consciemment et je suis prête à remettre entièrement ce principe en question parce que c’est plutôt pratique en fait et ça fait économiser un certain nombre de discussions de mise au point).

2/ Je n’agis pas 100% en accord avec une de mes principales valeurs : l’audace (la prise de risque, le leadership, les couilles sur la table)
Et ça, c’était la vraie claque.
Parce que l’intégrité c’est tellement important pour moi.
Vous m’auriez demandé avant cette longue claque de 3 semaines et je vous aurais dit sans sourciller « bien sûr que je passe à l’action. J’agis exactement conformément aux principes d’audaces et de prise de risques que je véhicule. Ce que je dis je le fais. Ce que je DÉCIDE, je le fais toujours, quelles que soient les émotions de peurs ou de vulnérabilité associées. Je suis A-LI-GNEE ».

Eh bien non.
Pas tout à fait.

Et forcément, il y a un décalage entre ma réalité concrète et ce qu’elle pourrait être (en extrapolant à partir de mes croyances et de mes valeurs).

Et maintenant que j’ai vu, je ne peux pas « dévoir ».

Et 2020 sera forcément différente.

Et je vais vous décrire exactement en quoi (on a dit audace ou pas ?!)

… demain 😄 ?

(Pour garder tout ça digeste hein 🙂)

En attendant n’oublie pas ta Routine ALAFOLIE !

Comment choisir ta routine ?

Première question à te poser : est-ce que tes cheveux sont secs et cassants ?
Si oui, tu vas t’orienter directement vers la routine booster de pousse pour cheveux abîmés.

Si la réponse est non, la question suivante est : est-ce que tu es en transition ? Si oui, alors ce sera la routine « booster de pousse pour retour au naturel ».

Si la réponse est non, la question suivante est : est-ce que tu as les cheveux fins ? Si oui, tu choisis la routine « booster de pousse pour cheveux fins »

Et là encore la réponse est non, ce sera la routine « booster de pousse ».

Cliques ici pour valider ton choix : https://cheveuxnaturelsalafolie.learnybox.com/routine-alaf…/

PS: Regarde cette vidéo pour élever tes standards pour la nouvelle année https://youtu.be/IwJVLn2dtVI

PLI OU CHIRE PLI CHYEN CHIRE’W

QUAND TOUT CE QUI PEUT FOIRER FOIRE

Vous connaissez l’expression créole « pli ou chiré pli chyen chiré’w » ?
(C’est en gros « plus ça va mal, plus ça va mal »)

Et ben mon départ en Guadeloupe a été exactement ça.
Comme je vous le disais hier, j’y suis vraiment allé à reculons.
J’avais peur de remettre en « jeu » les bons retours reçus sur le ALAFOLIE DAY de Paris et cette peur teintait TOUT.

D’habitude je suis toujours contente d’être à la maison (en guadeloupe), et j’ai en général hâte d’être chez ma grand-mère avec mes taties et mes cousines (je suis pas très mer et plage mais je suis très « mes gens »).

Mais là, j’appréhendais TOUT.
J’avais peur de ne pas réussir à bosser, peur de vexer tout le monde parce que j’avais très très peu de temps à leur accorder, et bien sûr, juste peur de faire un flop avec le ALAFOLIE DAY.

Alors le séminaire auquel je devais intervenir le 30 novembre ? Il était LOIN dans mon esprit.

Et j’ai commencé à recevoir des emails de l’équipe demandant à recevoir ma présentation power point.

Emails, sms, messages sur fb… la totale.

Et dans ma panique, je n’étais pas DU TOUT réceptive.

Et voilà que démarre ma suite de petites galères qui m’ont fait me dire « pli ou chiré pli chyen chiré’w » :

1/ J’ai pris le train Limoges-Paris le jeudi midi et c’était le train le plus bondé de MA LIFE et pour aucune raison logique je n’avais pas pris la première classe (en général, dans le train, je prends un siège solo en première classe, comme ça je suis tranquille dans ma bulle et c’est en général seulement 20-30 euros plus cher – Je suis plutôt minimaliste dans la vie. Je ne fais pas de shopping, par contre je dépense pour mon confort).

Bref, c’était l’enfer, j’ai choppé une p*tain de migraine.

2/ J’arrive à Paris et je me rappelle que je n’ai pas de culotte dans ma valise. Merde.
(Ok c’est parce que j’en avais aucune au propre)(je vous ai déjà dit que tout ce qui est travail de maison et moi ça fait 50 ?)
Il pleut et il caille mais je me traîne avec ma valise dans un monoprix. Je RÊVE de mon lit.

3/ Enfin, j’arrive (gelée) à mon hôtel. Je suis trop crevée et migraineuse pour aller au cinéma (alors que j’ai spécifiquement choisit un hôtel à côté de mon cinéma préféré) mais c’est pas grave, je suis contente d’être au chaud. Je vais me commander à manger, dormir tôt (je dois me réveiller à 5h pour prendre l’avion).

(J’ai toujours ma migraine)

4/ Alors que je mange tranquillement en regardant des séries et en discutant sur whatsapp avec mes potes, je réalise que OMG, je dois absolument faire ma présentation ce soir puisque vendredi je passe la journée dans l’avion et je suis sur scène samedi matin. F*CK.

Je n’ai aucune inspiration.
Je procrastine jusqu’à minuit trente et je termine enfin à 2h30 du mat’.
Dodo.

5/ Je me réveille en retard et je réalise que JE N’AI PAS DE MAQUILLAGE sur moi ! (oublié à la maison)
(Et je suis sur scène dans 24h ! Et arrivée en guadeloupe je n’ai pas de moyen de locomotion pour aller au centre commercial chercher du make-up. (Et non seulement ma famille habite super loin de l’hôtel et de l’aéroport mais en plus de toute façon personne n’a ma teinte)

J’ai pas vraiment le temps de paniquer, je dois surtout pas louper mon avion.

(J’ai toujours ma migraine)

Ouf, je trouve du maquillage (de la bonne couleur) au duty free de l’aéroport.

5/ J’arrive en Guadeloupe et je trouve dans mon téléphone des messages disant que je dois être au filage technique à 17h. Bon, il est 15h30 et je suis dans l’avion : c’est mort.
Le filage technique c’est le seul moment où on peut se familiariser avec la scène sur laquelle on va intervenir et je vais le louper.

Là encore, j’ai même pas besoin de paniquer, c’est déjà mort.

6/ J’arrive à l’hôtel et je réalise que j’ai les jambes poilues et pas de rasoir (et évidemment j’ai prévu une robe).
A ce stade j’ai envie de tomber à genou, les bras levés au ciel et de hurler « POURQUOI ?? »

Mais je garde mon calme.
Je cherche à la boutique de l’hôtel. Rien.
Je cherche dans les environs de l’hôtel. Rien (mais je découvrirais bien après qu’il y avait bel et bien une supérette)
J’appelle en désespoir de cause le spa de l’hotel. Entièrement booké jusqu’au lundi.
FUUUUUUUUUCK

Là encore, je pourrais paniquer mais à quoi bon ? Je suis foutue.
Je décide que j’irais sur scène avec mes poils.

Je prépare tranquillement mes cheveux pour le lendemain en faisant 8 nattes bien serrées bien nettes.

7/ Je me réveille tôt, sereine. (plus de migraine, enfin)
Je prends une douche, sereine.
Puis juste avant de sortir de la douche j’active par erreur la douche pluie QUI ME MOUILLE LES CHEVEUX !

Je me dis que l’univers se fout bien de ma gueule quand même.

Jambes poilues ET coiffure moche ??

Pas grave.

En attendant, un problème plus pressant est que je ne peux pas monter moi-même la fermeture de ma robe et je suis dans un coin reculé de l’hôtel où il n’y a pas un chat.
Je décide d’appeler la réception pour des serviettes et de demander à la personne qui viendra de m’aider.

Mais merde, je dois vite repasser ma robe, alors !

8/ Premier coup de fer sur la robe : brûlée. BIEN BIEN BRÛLÉE, au niveau du décolleté, en plus !

Mais quel est cet alignement de planètes bien MERDIQUE ?

Bref, je prends donc un jean, un haut (tenue décontractée/habillée que j’avais prévue pour la 2e journée du séminaire), je me sèche les cheveux au sèche cheveux, je mets mes escarpins et j’y vais.
(Au moins ça résout le problème des poils)

Advienne que pourra.

***

Ça s’est hyper bien passé.
Ma présentation était top (je suis plutôt bonne sur scène), les gens ont kiffé et pleins de gens m’ont dit que j’étais belle, donc tout est bien qui fini bien.

Mais toutes ces gaffes, tous ces « malheurs » (qui auraient à chaque fois pu être évités par une meilleure organisation et si je n’avais pas été aussi tendue) vous montrent bien à quel point j’étais dans une BAD VIBE à propos de tout ce voyage.

Je ne voulais pas être là et tout mon environnement c’est aligné sur cette aura aigrie et tendue.

Et à ce stade, le ALAFOLIE DAY est dans une semaine.
J’ai pas de salle, j’ai seulement 1 speaker sur 5… bref, rien quoi.

Et je me rends bien compte que ma vibe est négative.

Je suis pas rassurée.
Je me dis d’autant plus que les chances de foirage sont GRANDE.

Mais à partir de ma sortie de scène, tout change.
D’événement en événement, de discussion en discussion… y’a comme un truc qui s’emboîte.

Tout change.

Et pas que pour le alafolie day.
Pour MOI.

Pour 2020.
Pour tout le futur du projet ALAFOLIE.

Je vous raconte ça demain 🙂

Bonne soirée
Maelle

PS : Comme hier, quelques remarques sur la façon dont je vis et perçois les choses. Les galères ce sont empilées, mais je n’ai jamais paniqué. Je n’ai jamais sombré dans la frénésie désespérée qui aurait vraiment pu gâcher le plus important : ma prestation sur scène. Je devais rester calme et assurée, parce que c’est ce que je voulais dégager sur scène. De l’ancrage, de la confiance, de l’alignement. Je voulais irradier la salle de POUVOIR, de RÉUSSITE, de « C’EST POSSIBLE ».
Et ça ne marche pas si moi-même je suis dans tous mes états.

Moralité ?
A tout instant on peut (et on DOIT) choisir son émotion. Choisir l’ancrage, choisir de ne pas vaciller.
Et si on doit partir en vrille ? On peut toujours choisir son moment. Parce que oui, je suis partie en vrille quelques jours plus tard, quand je *pouvais* partir en vrille sans grosses conséquences négatives.

PPS : En attendant la suite, la façon la plus simple et accessible (tout en ayant un résultat WOUAW) d’avoir mon aide pour vos cheveux, c’est via mes Fiches Routine ALaFolie.


Vous y trouverez des fiches explicatives détaillées pour vous accompagner de A à Z dans la mise en place de la routine capillaire qui vous permettra d’avoir des cheveux crépus doux et souples, ainsi qu’un guide détaillé pour vous permettre
de sélectionner au mieux parmi les produits que vous avez déjà pour l’élaboration de cette routine.
On trouve également dans ce guide des recettes maisons si vous préférez cette option.

Achetez la routine qui vous convient ici : https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/routine-alafol…/
Routine Booster de Pousse
Routine Booster de Pousse pour cheveux abîmés
Routine Booster de Pousse pour cheveux fins
Routine Booster de Pousse pour cheveux défrisés
Routine Booster pour Retour au naturel (transition longue)

En achetant une routine, vous recevrez chez vous :
💙 1 fiche « programme de soin » qui vous présente un calendrier de soin sur 12 semaines
💚 1 fiche concept qui vous explique comment fonctionnent vos cheveux et vos soins.
💛 1 fiche « comment ça marche » pour vous guider dans l’utilisation de vos fiches
💜 3 fiches « routine quotidienne » qui vous expliquent quoi faire au quotidien (matin, soir, milieu de semaine)
💕 4 fiches « soins » qui vous expliquent le déroulement et le fonctionnement de chaque soin à faire dans le programme (la méthode alafolie est basée sur 4 soins « types »)
💛 5 fiches « méthode » qui vous présentent chaque étape du soin en détail et comment les réaliser de façon optimale (la manipulation et la « façon de faire » chaque étape du soin sont la pierre angulaire de vos résultats)
💜 1 livret « protéines et guide d’achat produits » (14 pages) qui vous expliquent comment sélectionner vos protéines et vos autres produits les appliquer à cette routine (contient également une liste d’ingrédient à repérer dans les produits que vous avez déjà pour savoir s’ils contiennent des protéines)(ce dernier est reçu par email au format PDF).
https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/routine-alafol…/

Cliquez ici pour choisir votre routine ALaFolie : https://cheveuxnaturelsalafolie.learnybox.com/routine-alaf…/
Il est existe plusieurs : Booster de Pousse, Booster pour Cheveux Abîmés, Booster pour Cheveux Fins, Booster pour Cheveux Défrisés, Retour au Naturel et Vacances et Soleil.

Comment choisir ta routine ?

Première question à te poser : est-ce que tes cheveux sont secs et cassants ?
Si oui, tu vas t’orienter directement vers la routine booster de pousse pour cheveux abîmés.

Si la réponse est non, la question suivante est : est-ce que tu es en transition ? Si oui, alors ce sera la routine « booster de pousse pour retour au naturel ».

Si la réponse est non, la question suivante est : est-ce que tu as les cheveux fins ? Si oui, tu choisis la routine « booster de pousse pour cheveux fins »

Et là encore la réponse est non, ce sera la routine « booster de pousse ».

Cliques ici pour valider ton choix : https://cheveuxnaturelsalafolie.learnybox.com/routine-alaf…/

La claque !

JE ME SUIS ÉLOIGNÉE DE MES PRINCIPES ET J’AI PRIS UNE GROSSE CLAQUE

Je suis rentrée chez moi depuis 5 jours : j’étais en Guadeloupe pendant 10 jours.

A la fois pour mon événement annuel le ALAFOLIE DAY (7 décembre) et pour mon intervention au séminaire « Naturellement Riche Summit/ Comment réussir aux Antilles ».

J’en suis revenue avec plusieurs leçons et avec une vision transformée, clarifiée et affirmée de la façon dont je vais travailler en 2020. C’est une bonne chose hein, mais ça m’a COÛTÉ CHER. Et c’est ce que je veux vous raconter aujourd’hui.

Je suis encore un chouilla sous le choc.
Parce que oui, vous devez savoir que je ne voulais pas y aller.

J’ai pris l’avion le 29 novembre à reculons.
J’était crevée, physiquement ET émotionnellement.

La ALAFOLIE DAY de Paris (qui a eu lieu le 16 novembre) m’avait déjà laissée complètement à plat.

Des mois de stress et d’une pression paralysante, quelques jours d’organisation d’une intensité incroyable.
(Oui, la paralysie était telle que j’ai plus ou moins tout organisé en 3 jours – du mardi soir au samedi matin jusqu’à la toute dernière minute avant l’arrivée des invités).

Pourquoi un tel stress ?
Parce que j’ai refusé d’organiser un événement 100% capillaire. Ça aurait été la solution de facilité : tout le monde s’y attend, je connais le sujet par cœur, et puis mes clientes (qui étaient invitées) me connaissent et viennent à moi *pour* les cheveux.

Alors quand je ponds un événement « empowerment par la beauté » ?

Je chie dans mon froc, autant vous le dire.

J’avais PEUR.

De tout mon corps et de toute mon âme, j’avais PEUR.

Peur que personne ne viennent (surtout que quand on est invité gratuitement, c’est quand même plus facile de céder à la flemme le samedi matin)
Peur de décevoir.
Peur d’échouer sur quelque chose qui me tient tellement à cœur.

Aller au delà des cheveux, faire des cheveux un prétexte pour parler de féminité, de confiance en soi et d’estime de soi, c’est un rêve cher à mon cœur depuis plus de 2 ans (et si je suis honnête, ça fait 2 ans que je me le suis avoué, mais en vrai, c’est là depuis le tout début. Depuis 2010)

Bilan ?

Ça a été un succès fulgurant !

Le soulagement a été d’une telle intensité !
Le plaisir de vivre cette journée a été d’une telle intensité !

Que tout remettre sur la table pour la Guadeloupe était au dessus de mes forces.

Tout en moi avait envie de tout annuler et de rester sur la réussite de Paris.

Je ne voulais pas revivre la pression, le suspense « est-ce que la sauce va prendre ? est-ce que ça va plaire ? »

Mais bon, l’intérêt de s’engager publiquement c’est ça : on ne peut pus reculer.

Alors j’y suis allé.

A reculons, oui, mais j’y suis allé.

Et ça a été la CLAQUE.

Je vous raconte cette claque phénoménale demain ! 🙂

Bonne soirée
Maelle

PS : Je vous parle de mes peurs, de ma pression, de mon anxiété avec beaucoup de clarté et de lucidité. Mais il y a quelques années, ça aurait été complètement différent. Je n’aurais pas si au clair avec mes émotions, je me serais surement cherché toutes sortes d’excuses (et d’ailleurs, je me serais surement effondrée sous la pression).
Ca fait partie du travail que je fais sur moi pour vivre une vie épanouie et accomplie : je fais face à moi-même. Honnêtement. Tous les jours. Même quand ce n’est pas très beau pour mon égo, même quand c’est laid, même quand je dois affronter des émotions dont j’ai honte.

Mais eh, je vais pas me lancer dans un paragraphe de plus 😉
Mais affronter cette MEGA PEUR au même moment ou je montais sur scène pour partager ma réussite entrepreneuriale a été… quelque chose…

A demain et bonne nuit ! ^_^

PPS : Pour toi qui est là surtout pour les cheveux ^_^,
La façon la plus simple et accessible (tout en ayant un résultat WOUAW) d’avoir mon aide pour vos cheveux, c’est via mes Fiches Routine ALaFolie.

Vous y trouverez des fiches explicatives détaillées pour vous accompagner de A à Z dans la mise en place de la routine capillaire qui vous permettra d’avoir des cheveux crépus doux et souples, ainsi qu’un guide détaillé pour vous permettre
de sélectionner au mieux parmi les produits que vous avez déjà pour l’élaboration de cette routine.
On trouve également dans ce guide des recettes maisons si vous préférez cette option.

Achetez la routine qui vous convient ici : https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/routine-alafol…/ 

Routine Booster de Pousse
Routine Booster de Pousse pour cheveux abîmés
Routine Booster de Pousse pour cheveux fins
Routine Booster de Pousse pour cheveux défrisés
Routine Booster pour Retour au naturel (transition longue)

En achetant une routine, vous recevrez chez vous :
💙 1 fiche « programme de soin » qui vous présente un calendrier de soin sur 12 semaines
💚 1 fiche concept qui vous explique comment fonctionnent vos cheveux et vos soins.
💛 1 fiche « comment ça marche » pour vous guider dans l’utilisation de vos fiches
💜 3 fiches « routine quotidienne » qui vous expliquent quoi faire au quotidien (matin, soir, milieu de semaine)
💕 4 fiches « soins » qui vous expliquent le déroulement et le fonctionnement de chaque soin à faire dans le programme (la méthode alafolie est basée sur 4 soins « types »)
💛 5 fiches « méthode » qui vous présentent chaque étape du soin en détail et comment les réaliser de façon optimale (la manipulation et la « façon de faire » chaque étape du soin sont la pierre angulaire de vos résultats)
💜 1 livret « protéines et guide d’achat produits » (14 pages) qui vous expliquent comment sélectionner vos protéines et vos autres produits les appliquer à cette routine (contient également une liste d’ingrédient à repérer dans les produits que vous avez déjà pour savoir s’ils contiennent des protéines)(ce dernier est reçu par email au format PDF).
https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/routine-alafol…/

Cliquez ici pour choisir votre routine ALaFolie : https://cheveuxnaturelsalafolie.learnybox.com/routine-alaf…/
Il est existe plusieurs : Booster de Pousse, Booster pour Cheveux Abîmés, Booster pour Cheveux Fins, Booster pour Cheveux Défrisés, Retour au Naturel et Vacances et Soleil.

Comment choisir ta routine ?

Première question à te poser : est-ce que tes cheveux sont secs et cassants ?
Si oui, tu vas t’orienter directement vers la routine booster de pousse pour cheveux abîmés.

Si la réponse est non, la question suivante est : est-ce que tu es en transition ? Si oui, alors ce sera la routine « booster de pousse pour retour au naturel ».

Si la réponse est non, la question suivante est : est-ce que tu as les cheveux fins ? Si oui, tu choisis la routine « booster de pousse pour cheveux fins »

Et là encore la réponse est non, ce sera la routine « booster de pousse ».

Cliques ici pour valider ton choix : https://cheveuxnaturelsalafolie.learnybox.com/routine-alaf…/

ALAFOLIE DAY 2019 – It’s a wrap

Quand j’ai décidé que j’allais créer un événement annuel célébrant toutes les valeurs véhiculées par ALAFOLIE (ce fameux ALaFolie que j’ai choisis comme nom de ma chaîne YouTube quand je l’ai démarré en 2010 et qui est aujourd’hui mon porte-drapeau).

Quand j’ai décidé de créer cet événement, je le voulais vibrant, inspirant, stimulant.

Un événement lors duquel je pourrais rassembler mes clientes et les bombarder d’amour et de bonnes vibes pour qu’elles se construisent des vies exceptionnelles, qu’elle s’aiment ALAFOLIE, qu’elles se placent sur un piédestal, qu’elles sachent qu’elles méritent absolument tout ce que l’univers a à offrir de fabuleux.

Mission accomplie, d’après les feed-back  🎉🎉

Et je suis tellement contente !
Tellement comblée !

On était une cinquantaine à Paris et une cinquantaine en Guadeloupe.

Pour chacun de ces 2 événements, j’étais tellement stressée que j’ai tout organisé dans 3 à 5 jours précédents l’événement.

(d’ailleurs gros big-up a tous mes speakers qui ont relevé le défi de partager leur expertise et inspirer mes gens dans un si bref délai !
@fantaskcreations @bleuerachel @attitudesrelooking Rose Make-up Artist, Carine Aucagos, Lucie Charneau, Sandra… Vous êtes AU TOP 😘)

Merci à toute mon équipe pour votre capacité hors du commun à travailler au cœur de ma tornade.

Chiche pour 500 l’année prochaine ? 😎😜
#10Xyear

PS: Vidéo sur ma routine beauté ici : https://youtu.be/q-9LjXHIeg0

PPS : Et si tu osais t’aimer follement ?


J’ai crée un guide -gratuit – pour vous accompagner dans votre transformation physique.

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Que ce soit pour le corps, les cheveux, la peau, le style vestimentaire, c’est très facile de vouloir changer et de se réveiller 3 ans plus tard en découvrant qu’on est exactement la même (ou pire, avoir l’impression d’avoir régressé », qu’on se sent encore plus mal dans sa peau).

J’ai changé énormément de choses dans ma vie ces 3-5 dernières années et changer mon apparence physique a non seulement été un gros morceaux, mais aussi un gros élément motivant/déclencheur pour tout le reste.

La vérité est que quand on se sent bien dans sa peau, on peut soulever des montagne !(La vraie vérité c’est que je me suis sentie encore mieux quand j’ai réussi à entièrement me détacher de l’apparence de mon corps, mais c’est venu après)

J’ai osé affronter le regard des autres en quittant mon travail sans filet de sécurité, crée mon entreprise, affronter encore une fois le jugement des autres pendant les premiers mois difficiles pour finalement arriver à un business florissant.

Rien de tout ça n’aurait été possible si j’étais resté la personne pétrie de complexe et mal dans sa peau que j’étais avant.

Acquérir une grande estime de soi, de la confiance en soi, c’est la première marche. Dans ce guide, je vous donne le processus exacte que j’ai suivi pour surmonter mes complexes et apprendre à me sublimer !

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Crépus & Sains

Est-ce que ça te dis d’avoir des cheveux tellement ROBUSTES que tu ne les verras plus jamais remplir ton lavabo ou couvrir ton canapé le soir après les avoir nattés ?

Et si je te parlais d’une hydratation tellement profonde qu’elle dure entre 8 et 21 jours naturellement sans ajouts de produits ? Ça te tente !

(Tu imagine, pouvoir faire tes nattes tranquillement dans ton lit le soir, même a moitié endormie, parce que tu n’as besoin ni de vapo ni de crème ? Pouvoir te coiffer en chemin vers là ou tu vas parce que tes cheveux sont tellement doux et souples, tellement PRÉDICTIBLES, que tu n’as pratiquement pas besoin de miroir ?!)

Et si en plus je te disais que tu pouvais obtenir tout ça en seulement 4 semaines ??

Oh yeah baby ! C’est le programme Crépus & Sains !

PS: Regarde cette vidéo sur la variété des cheveux crépus et tout ce que l’on peut faire avec ses nattes : https://youtu.be/U5d_7IIm3OU

La façon la plus simple et accessible (tout en ayant un résultat WOUAW) d’avoir mon aide pour vos cheveux, c’est via mes Fiches Routine ALaFolie. 

Vous y trouverez des fiches explicatives détaillées pour vous accompagner de A à Z dans la mise en place de la routine capillaire qui vous permettra d’avoir des cheveux crépus doux et souples, ainsi qu’un guide détaillé pour vous permettre de sélectionner au mieux parmi les produits que vous avez déjà pour l’élaboration de cette routine.

On trouve également dans ce guide des recettes maisons si vous préférez cette option.
Achetez la routine qui vous convient ici : https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/routine-alafolie/ 

Routine Booster de Pousse

Routine Booster de Pousse pour cheveux abîmés

Routine Booster de Pousse pour cheveux fins

Routine Booster de Pousse pour cheveux défrisés

Routine Booster pour Retour au naturel (transition longue)


En achetant une routine, vous recevrez chez vous :

 💙 1 fiche « programme de soin » qui vous présente un calendrier de soin sur 12 semaines 

💚 1 fiche concept qui vous explique comment fonctionnent vos cheveux et vos soins. 

💛 1 fiche « comment ça marche » pour vous guider dans l’utilisation de vos fiches 

💜 3 fiches « routine quotidienne » qui vous expliquent quoi faire au quotidien (matin, soir, milieu de semaine)

💕 4 fiches « soins » qui vous expliquent le déroulement et le fonctionnement de chaque soin à faire dans le programme (la méthode alafolie est basée sur 4 soins « types »)

💛 5 fiches « méthode » qui vous présentent chaque étape du soin en détail et comment les réaliser de façon optimale (la manipulation et la « façon de faire » chaque étape du soin sont la pierre angulaire de vos résultats)

💜 1 livret « protéines et guide d’achat produits » (14 pages) qui vous expliquent comment sélectionner vos protéines et vos autres produits les appliquer à cette routine (contient également une liste d’ingrédient à repérer dans les produits que vous avez déjà pour savoir s’ils contiennent des protéines)(ce dernier est reçu par email au format PDF).https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/routine-alafolie/


Cliquez ici pour choisir votre routine ALaFolie : https://cheveuxnaturelsalafolie.learnybox.com/routine-alafolie/

Il est existe plusieurs : Booster de Pousse, Booster pour Cheveux Abîmés, Booster pour Cheveux Fins, Booster pour Cheveux Défrisés, Retour au Naturel et Vacances et Soleil.


Comment choisir ta routine ?


Première question à te poser : est-ce que tes cheveux sont secs et cassants ?Si oui, tu vas t’orienter directement vers la routine booster de pousse pour cheveux abîmés.
Si la réponse est non, la question suivante est : est-ce que tu es en transition ?

Si oui, alors ce sera la routine « booster de pousse pour retour au naturel ».
Si la réponse est non, la question suivante est : est-ce que tu as les cheveux fins ? 

Si oui, tu choisis la routine « booster de pousse pour cheveux fins »
Et là encore la réponse est non, ce sera la routine « booster de pousse ».


Cliques ici pour valider ton choix : https://cheveuxnaturelsalafolie.learnybox.com/routine-alafolie/

Longueur, longueur, longueur

La longueur, la longueur, la longueur… c’est bien mignon, mais quand on essaye encore et encore depuis des années, on s’en fout un peu. À ce stade, on se dit que c’est une licorne et qu’on ferait mieux de chercher à voir un bête cheval, ou alors un zèbre, à la limite.

Le zèbre, c’est avoir des cheveux « sains » (comprendre doux, bien hydratés, qui ne se cassent pas) et qui se « comportent » bien.
Pouvoir se lever le matin et juste se coiffer (sans vraiment y penser).
Et pouvoir changer de tête sans que ça ne vienne avec un contrecoup (sécheresse, casse).
Puis, parfois, se le lever le matin bille en tête avec l’idée d’une coiffure bien particulière et pouvoir *juste* la faire.

Ça fait maintenant un moment que j’ai atteint ma longueur rêvée de la taille (prouvant alors que la licorne existe bien :p) et depuis, je n’ai plus vraiment d’objectif de longueur.

Les premiers mois, j’étais juste folle de mes cheveux et ma longueur et je prenais un plaisir systématique à les voir, les manipuler, et juste croiser mon reflet en passant devant un miroir et les trouver beaux et longs.

Maintenant, comme après la phase « lune de miel » dans un couple, cette passion folle s’est calmée et je suis juste très en paix avec mes cheveux.

Cette paix me permet de mieux comprendre le besoin de juste vivre avec ses cheveux.
Sans recherche désespérée de quoi que ce soit (la parfaite boucle, la parfaite longueur, le parfait chignon bien plaqué, etc.).

Juste… avoir des cheveux… qui ne soient pas ch*ant.

Est-ce que c’est pareil pour toi ?

Ce que je sais pour sûr, c’est que cette paix, cette phase où ça y est, nos cheveux ne sont plus du tout pénibles et source de perturbation dans notre vie, elle passe forcément par une phase (même petite) pendant laquelle on va se concentrer dessus à fond.

Vraiment, c’est comme tout : tu ne peux pas *juste* te réveiller un matin et être super bonne en origami (premier exemple qui m’est passé par la tête).

En revanche, si tu consacres un certain temps à apprendre (ça peut être une soirée, ou ça peut être quelques semaines en fonction de ton rythme) tu pourras ensuite pour le reste de ta vie juste *faire* des origamis à chaque fois que tu tomberas sur une bonne feuille de papier et y prendre du plaisir.

Mais l’apprentissage vient d’abord

Les cheveux c’est pareil : ça ne sera jamais simple et fluide si tu ne décides pas à un moment d’y consacrer un certain temps de concentration.

Une période d’apprentissage, pour une vie de décontraction.

Ça te parle ?

Dans quelques jours on démarre l’apprentissage dans le cadre de mon programme Crépus & Sains dont le but est précisément ça : te créer des cheveux doux, hydratés, simples à gérer, sans nœuds et sans casse.

4 semaines.
Et ensuite ?
Ensuite vient la paix !

Si mon programme phare Crépus & Longs est pour toi trop long en durée ou alors qu’il représente un investissement que tu n’es pas prête à faire, ce programme est celui qu’il te faut 😉

Bonne soirée
Maëlle

PS: Cette vidéo sur la pousse sans les coiffures protectrices pourrait t’intéresser : https://youtu.be/QgQat73p1po

La façon la plus simple et accessible (tout en ayant un résultat WOUAW) d’avoir mon aide pour vos cheveux, c’est via mes Fiches Routine ALaFolie.

 Vous y trouverez des fiches explicatives détaillées pour vous accompagner de A à Z dans la mise en place de la routine capillaire qui vous permettra d’avoir des cheveux crépus doux et souples, ainsi qu’un guide détaillé pour vous permettrede sélectionner au mieux parmi les produits que vous avez déjà pour l’élaboration de cette routine.

On trouve également dans ce guide des recettes maisons si vous préférez cette option.
Achetez la routine qui vous convient ici : https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/routine-alafolie/ 

Routine Booster de Pousse

Routine Booster de Pousse pour cheveux abîmés

Routine Booster de Pousse pour cheveux fins

Routine Booster de Pousse pour cheveux défrisés

Routine Booster pour Retour au naturel (transition longue)


En achetant une routine, vous recevrez chez vous : 

💙 1 fiche « programme de soin » qui vous présente un calendrier de soin sur 12 semaines 

💚 1 fiche concept qui vous explique comment fonctionnent vos cheveux et vos soins. 

💛 1 fiche « comment ça marche » pour vous guider dans l’utilisation de vos fiches 

💜 3 fiches « routine quotidienne » qui vous expliquent quoi faire au quotidien (matin, soir, milieu de semaine)

💕 4 fiches « soins » qui vous expliquent le déroulement et le fonctionnement de chaque soin à faire dans le programme (la méthode alafolie est basée sur 4 soins « types »)

💛 5 fiches « méthode » qui vous présentent chaque étape du soin en détail et comment les réaliser de façon optimale (la manipulation et la « façon de faire » chaque étape du soin sont la pierre angulaire de vos résultats)

💜 1 livret « protéines et guide d’achat produits » (14 pages) qui vous expliquent comment sélectionner vos protéines et vos autres produits les appliquer à cette routine (contient également une liste d’ingrédient à repérer dans les produits que vous avez déjà pour savoir s’ils contiennent des protéines)(ce dernier est reçu par email au format PDF).https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/routine-alafolie/


Cliquez ici pour choisir votre routine ALaFolie : https://cheveuxnaturelsalafolie.learnybox.com/routine-alafolie/

Il est existe plusieurs : Booster de Pousse, Booster pour Cheveux Abîmés, Booster pour Cheveux Fins, Booster pour Cheveux Défrisés, Retour au Naturel et Vacances et Soleil.


Comment choisir ta routine ?


Première question à te poser : est-ce que tes cheveux sont secs et cassants ?Si oui, tu vas t’orienter directement vers la routine booster de pousse pour cheveux abîmés.
Si la réponse est non, la question suivante est : est-ce que tu es en transition ?

Si oui, alors ce sera la routine « booster de pousse pour retour au naturel ».
Si la réponse est non, la question suivante est : est-ce que tu as les cheveux fins ? 

Si oui, tu choisis la routine « booster de pousse pour cheveux fins »
Et là encore la réponse est non, ce sera la routine « booster de pousse ».

Cliques ici pour valider ton choix : https://cheveuxnaturelsalafolie.learnybox.com/routine-alafolie/

Santé des cheveux crépus

POINTES, FOURCHES ET CHEVEUX SAINS 

Avoir des cheveux longs va de pair avec avoir des cheveux sains.

Mais en général, lorsque l’on a les pointes sèches ou fourchues, le réflexe que l’on a presque systématiquement est de couper.

En général, le prétexte est « je choisis la santé plutôt que la longueur ».

La santé, quand on parle de cheveux, ça n’a pas aucun sens réel.
Les cheveux sont des fibres mortes, qui ne peuvent pas être saines.

Et je vous imagine déjà me dire « oui oui Maelle, on sait ça ! Quand on dit « santé » on veut dire par là avoir des cheveux en bon état ».

Je comprends !

Ce que moi j’essaye de dire c’est que justement, des cheveux en « bon état », ce que c’est en réalité ce sont des cheveux beaux et agréables à coiffer.

Quand on a les pointes sèches et fourchues, (à cause de nos mauvais traitements) elles deviennent difficiles à gérer, désagréables au toucher. La conséquence est que nos coiffures sont moches également.

On se dit alors « ok, je coupe, j’en ai marre« 

MAIS (parce qu’il y a un MAIS)

Les cheveux difficiles à gérer, désagréables au toucher et moches ne sont pas la conséquence des pointes sèches et fourchues.

Non, ce sont les conséquences des MAUVAIS SOINS.

Et c’est la raison pour laquelle après avoir coupé, le problème n’est résolu que temporairement.

Quelques mois plus tard (1 an tout au plus !) le problème se présente à nouveau !

Parce que le VRAI problème n’a pas été réglé : les soins, la nutrition des cheveux.

Voilà ce que je veux que tu envisages la prochaine fois que tes cheveux seront tellement secs et « moches » que tu auras envie d’attraper des ciseaux : tu peux les sauver. Tu peux les rattraper. Tu peux les transformer.

En changeant aujourd’hui la façon dont tu fais tes soins, tes cheveux peuvent RADICALEMENT changer.

Et je peux t’y aider !

Mon programme Crépus & Sains !

Un programme bref (4 semaines) mais incroyable dans ses résultats : C’est le programme dans lequel on rentre au cœur des cheveux de chacune, de la routine de chacune, et des placards de chacune, pour établir un calendrier de soin sur-mesure qui conduit à des cheveux FORTS, SAINS et ULTRA HYDRATES.
Il s’agit de 4 semaines pour se construire une chevelure ULTRA SAINE.

Des cheveux beaux, FORTS, souples et malléables, pour lesquels l’hydratation ne sera plus jamais un problème.C’est idéal pour toute personne qui est intimidée par l’engagement (financier et en temps) de Crépus & Longs, mais qui souhaite quand même un coaching avec moi pour mettre définitivement ses problèmes capillaires de côté.

Pointes, fourches et cheveux sains: https://youtu.be/gnrMtUcW4Sw

PS : J’ai crée un guide à télécharger gratuitement pour que les produits capillaires et leurs fonctions réelles (!!) n’aient plus aucun secret pour vous. 

(Cliquez ici : https://maellecabarrusalafolie.activehosted.com/f/1)On sous-estime à quel point la mauvaise utilisation des produits peut affecter l’état de nos cheveux 

Quelques bénéfices à tirer de la lecture de ce guide :

  • Savoir quoi attendre de chaque type de produit et dans quelle situation les utiliser (quel est le rôle d’un beurre, d’un lait, d’un baume, d’une lotion, d’une mousse, etc.?)
  • Apprendre à choisir vos produits en fonction de vos besoins et de votre budget.
  • Avoir un aperçu de l’offre actuelle en terme de produits capillaires (prix moyens par type de produits et par budget, les rapports qualité/prix, produits de supermarché qui en valent la peine, etc.)
  • Etc. Je vous conseille de l’imprimer, de le garder sous la main et de le consulter à chaque fois que vous aurez un doute.

A voir ici : https://maellecabarrusalafolie.activehosted.com/f/1