Style protecteur VS coiffure protectrice

Bien que je porte mes cheveux lâchés tous les jours (et que je fais des nattes tous les soirs pour dormir), je ne passe en réalité jamais la main DANS mes cheveux.

C’est la philosophie du STYLE PROTECTEUR plutôt que de la coiffure protectrice.

Je vous explique en détail ici ; https://buff.ly/2Nqmtbl

✅ C’est pour cela que mes cheveux gagnent en longueur d’année en année, sans jamais faire de coiffures protectrices.

✅ Si vous dépendez encore beaucoup des coiffures protectrices traditionnelles (rajouts, tresses, tissages, etc.) vous devez savoir ce que vous faites !

Dans mon travail de recherche sur les cheveux crépus, j’ai compris il y a quelques années que ces coiffures dites protectrices sont en réalité carrément destructrices pour nos cheveux.

❌ Les frottements et la sécheresse : Par leur nature, nos cheveux, quand ils sont secs, s’accrochent un peu à tout. Et en particulier les uns aux autres. Dans des tresses/nattes/rajouts, les cheveux sont compactés. Et au moment de défaire la coiffure, il y a ÉNORMÉMENT de frottements qui créent des fourches excessives et l’affinement des cheveux.

Ils sont alors bien plus susceptibles de se casser.

❌ la manipulation excessive : le processus de tressage implique de passer les doigts de la racine jusqu’aux pointes dans 70 à 95% de la chevelure (varie en fonction de la taille des tresses ou nattes).

Cela provoque ÉNORMÉMENT de casse.

(Vous avez déjà regardé le sol après avoir fini de vous tresser ?)

❌ Le manque de soin. Une coiffure gardée 1 mois, ce sont des cheveux restés 1 mois sans soins (faire des soins par dessus des tresses est du gaspillage de produits : les nutriments ne pénètrent pas car les cheveux sont compactés).

Résultat ? Des cheveux qui se cassent excessivement au moment où on défait la coiffure.

Heureusement, il y a des solutions !

On PEUT contourner ces problématiques et porter ses coiffures tressées, élaborées et originales, tout en retrouvant ses cheveux sains et saufs à la sortie.

Je vous explique toutes les étapes dans mon programme « Coiffures Protectrices de A à Z ». Un programme tout entier que j’ai créée pour vous transmettre cette philosophie (et les compétences qui vont avec ^_^)

https://buff.ly/307I5L9

Ton ego, tes cheveux et moi

C’est l’histoire d’un lien improbable entre une affaire de harcèlement au travail et une histoire de cheveux.

On est d’accord sur le fait que se tromper c’est parfaitement humain, n’est-ce pas ?

On se trompe tout le temps, sur tout et rien.

C’est humain, ce n’est pas grave.

Pourtant, on en fait quand même tout un pataquès.

On va hurler les uns sur les autres pour éviter d’admettre qu’on a tort.

On va faire preuve d’une mauvaise foi intergalactique plutôt que de dire « ah ok je comprends maintenant, je me trompais ».

Comme si en admettant son tort on allait se diminuer d’une certaine façon.

Être quelqu’un d’inférieur. De moins bien.

En philosophie on appelle ça l’égo.

Je me rappelle encore dans les premières années de mon couple, mon copain me disait tout le temps « on peut jamais discuter de rien parce que ton égo est dans tout ».

Du haut de mes 19-20-21 ans, je ne COMPRENAIS PAS cette phrase ! (Dis comme ça on croirait qu’il est beaucoup plus vieux, mais en fait pas du tout. Juste plus sage.)

Et à force de me pencher dessus et de travailler dessus, j’ai fini par comprendre : que dans la moindre remarque, je voyais un jugement. Et donc un risque d’être désignée « inférieure », « moins bien ».

Et ça explique bien tout l’internet de nos jours :

Dans chaque conversation, devant chaque article que tu lis en ligne, devant chaque post instagram qui présente un avis contraire au tien…

À chaque fois qu’un autre humain s’exprime et dit le contraire de ce que tu penses, tu te sens attaqué dans ta valeur en tant qu’humain !

Alors forcément, on tourne en rond o_O

Quand as chaque fois que tu vois pointer au loin la menace d’avoir tord tu ressens tout de suite et de façon simultanée une menace sur ta valeur en tant que personne, tu t’empêches d’apprendre, de progresser, d’évoluer.

Et en passant tu t’empêches d’enrichir l’autre de ton point de vue (parce que quand tu es sur la défensive, franchement, tu ne fais, aucun sens)

Et ça n’aide personne.

Tu n’es pas en train d’exposer ta vision du monde, tu es en train d’essayer de gagner.

Ça change entièrement la conversation.

Je pensais à ça ce matin en pensant à une amie victime de harcèlement au travail et qui me racontait ce collègue qui vient la voir toutes les heures à son bureau pour des questions et/ou des précisions. Elle se sent agressée, harcelée, c’est très dur à vivre.

Et moi j’ai tout de suite pensé : ce collègue semble ultra stressé le pauvre.

La vraie résolution viendrait surement de l’aider à résoudre son stress. (Tout en le maintenant à distance pendant un temps des personnes impactées, bien sûr).

Mais au lieu de ça, ce qui se déroule c’est une guerre rangée à RH et représentant syndical interposé.

Une situation malheureusement bien trop courante en entreprise.

La cause ? L’égo.

Mais bref !

Tout ça à un rapport direct avec les cheveux, promis ! (si si)

Je pensais que c’est la même chose quand je parle de cheveux et de pousse et que je suis rencontrée avec agressivité par des : « Oh mais toi t’es antillaise de toute façon ! »

 » C’est n’importe quoi c’est juste la génétique j’aurais jamais des cheveux c’est comme ça »

 » Quel produit tu utilises, donne-moi juste le nom du produit !!! »

Et j’en passe et des meilleurs.

Tu as un avis, là tout de suite sur comment les cheveux pousse et tu as des croyances, là tout de suite sur TES CHEVEUX (la longueur qu’ils peuvent atteindre, l’épaisseur qu’ils peuvent atteindre, etc.).

Mais imagine que dans cette conversation tu réussisses à mettre de côté ton égo et à RÉELLEMENT écouter ce que disent les experts ? (Moi, par exemple)

Si tu étais RÉELLEMENT ouverte à entendre et RÉELLEMENT ouverte à essayer ?

Comme plus haut, c’est la différence entre une bataille rangée (entre toi et tes cheveux) jusqu’à la mort (de tes cheveux et de ton cuir chevelu en général) et une situation où une personne qui souffrait est aidée et trouve une solution durable à son problème.

Imagine seulement ce qui pourrait se passer…

(Je vois bien plus de femmes noires qui transforment leurs relations avec leurs cheveux parce qu’elles sont ouvertes à entendre que jusqu’ici elles se trompaient, et je vois un monde plein de compassion, avec des environnements de travail non toxiques)

Expérience soin protéiné COLLAGEN/SPIRULINE

Hello, je ne fais quasiment jamais ce genre de vidéo mais je pense à l’avenir partager avec vous mes test et expérimentations capillaire ^_^

Ici, je teste l’efficacité d’un soin protéiné avec du collagen et de la spiruline en poudre (et normalement destinés à être ingéré)

Dans e test je cherche à savoir si le produit aura bien un effet gainant et renforcant, si oui à quel point. Quel impact sur mon hydratation et comment se comportent mes cheveux ensuite dans la semaine.

***

C’est quoi le programme Crépus & Glam ?

Ce programme   met l’accent sur les techniques de manipulation des cheveux.

  • Les manipulations sont la seconde cause de casse et de stagnation de la longueur après les soins  négligés : Appliquer de bons produits capillaires à ses cheveux et faire des soins renforcent les cheveux mais sans les bonnes méthodes de manipulation, on aura encore beaucoup de casse. C’est l’utilisation de technique de manipulation adéquate qui permet de réduire drastiquement la casse.
  • Des techniques de manipulation qui réduisent la casse et favorisent la pousse : Avec des techniques de manipulation qui réduisent aussi drastiquement la casse, automatiquement, les cheveux se mettent à pousser.
  • Des gestes et des méthodes de manipulation douces, qui rendent le fait de se coiffer agréables et sans douleur  : Avec ces techniques de manipulation, finit les douleurs provoqués par le peigne et la coiffure des cheveux crépus.

Des techniques de manipulation inédites qui reposent sur les principes du mèche-à-mèche

Au fil des années, j’ai fini par concevoir un un système qui marche. C’est ce système qui m’a permis de vivre sereinement mes cheveux crépus naturels et de parvenir à les faire pousser jusqu’à ma taille alors qu’auparavant, ils ne m’arrivaient à peine aux épaules. C’est ce système que j’enseigne à mes ateliers et lors de mes coachings depuis ces deux dernières années. Et si ce système marche aussi bien, c’est parce que contrairement aux méthodes qui semble toujours lutter contre la nature des cheveux crépus, il s’appuye sur les qualités des cheveux crépus. Le volet « Manipulation » de mon système s’appuye sur le concept de mèche-à-mèche.

  • Le mèche-à-mèche donne accès à des techniques douces et provoquant peu ou pas de casse : Ce sont ses techniques qui permettent de vivre la coiffure des cheveux crépus de façon sereine au quotidien.
  • Le mèche-à-mèche permet DE FAÇON PRATIQUE la réalisation d’un très grand nombre de coiffure : cheveux lâchés, chignons, coiffures formelles (pour des évènements mondains, mariages, etc.)

Porter ses cheveux lâchés ne sera plus un problème

Beaucoup aimerait pouvoir être plus spontanée avec leurs cheveux et les porter lâché. Mais  elles sont découragés à l’idée de tout le travail que ça va demander de coiffer leurs cheveux lâchés pour les rendre présentables et à l’idée de tout l’emmêlement que ça va apporter à leurs cheveux par la suite. À l’issue du programme « Manipulation » :

  • Vous pourrez porter vos cheveux lâchés sans aucun problème : Votre coiffure sera rapide à mettre en place et ne provoquera pas d’emmêlement excessif.
  • Vous n’aurez plus besoin de faire régulièrement des « coiffures protectrices »: Avec les techniques et méthodes enseignés dans le programme « Manipulation », les cheveux poussent puisqu’il n’y a quasiment plus de casse. Porter des coiffures dîtes protectrices (coiffure de rajout, coiffure de petits tressages, etc.) n’est plus du tout nécessaire.
  • Vous n’aurez plus besoin de faire des « pauses » de vos cheveux : Quand on ne sait pas comment manipuler les cheveux crépus au quotidien, on peut rapidement se sentir dépasser et ressentir le besoin de faire régulièrement des pauses. À la fin de ce programme, vous saurez manipuler vos cheveux : vous ne ressentirez alors plus le besoin de faire de pause car vous occupez de vos cheveux ne sera plus une corvée pénible et douloureuse.
  • Vous pourrez porter vos cheveux lâchés aussis souvent que vous le souhaitez : Porter vos cheveux lâchés ne les emmêlera pas, vous ne serez plus découragé par cette idée.

Mon regard d’expert pour corriger vos gestes

Cette formation a été donnée en live, et vous avez accès aux replays. En revanche, grâce au groupe facebook, vous pourrez partager votre progression avec moi (et avec toutes les autres participantes du programme) afin d’avoir un retour direct sur votre avancement et vos résultats.

Cette méthode qui combine visuel, démonstration et correction des gestes en temps réel par le formateur est une méthode d’apprentissage très efficace et donne des ateliers à la fois très agréables et très conviviale à suivre.

Un programme pour apprendre à se coiffer

« Comment faire une frange ? », « Comment orienter ses racines pour diminuer le volume et obtenir plus de tomber ? », « Comment donner plus de mouvement et de souplesse à la chevelure » :  dans ce programme, nous allons aborder des questions très concrètes et découvrir tout un univers de technique de coiffure radicalement différentes des techniques de coiffure traditionnelle. À l’issue du programme :

  • Vous aurez assimilé tout un panel de technique de coiffure et de manipulation des cheveux que vous aurez appris à combiner pour réaliser les coiffures que vous désirez
  • Vous aurez été exposé à un large panel de coiffure/d’idée de coiffure que vous pourrez reprendre ou dont vous pourrez vous inspirer : la culture dominante ne nous expose quasiment jamais à représentation des cheveux crépus, ce qui peut limiter l’imaginaire. Avec le programme « Manipulation », vous allez vraiment pouvoir élargir vos horizons en matière de coiffure sur cheveu crépu.

Rejoigner une communauté de pratiquante à différents niveaux d’avancement

Vous pourrez rejoindre un groupe Facebook privé où se retrouve des femmes qui suivent mes programmes et qui sont à différents niveaux d’avancement. Sur ce groupe, vous pourrez suivre la progression d’autres participantes et celles qui le souhaitent pourront :

  • partager ses victoires : ex. de victoire typique : « Mon premier mèche-à-mèche réussi et solide », « Ma première coiffure lâché réussi », etc. Parce que c’est quand même parfois agréable de pouvoir partager ses victoires avec des semblables  plutôt que de les vivre seul dans son coin.
  • poser ses questions concernant un point du programme : celles qui sont déjà passées par là se feront un plaisir d’y répondre
  • partager sa progression : planning de soin, technique de coiffure que l’on expérimente pour la première fois, etc.
  • etc.

———-

Je m’appelle Maëlle (aka Misscamaelle) et je suis passionnée de cheveux crépus depuis que j’ai arrêté les défrisages en 2008. Mon mantra : simplifier et rendre très accessible le soin, l’entretien et la valorisation des cheveux crépus et texturés ! Sur cette page, je partage avec vous mes méthodes et techniques afin de vous aider à surmonter les challenges des cheveux texturés : limiter la casse, éviter d’avoir les cheveux secs, faire pousser les cheveux, savoir se coiffer, etc.

Le tout s’appuyant sur la méthode d’entretien des cheveux crépus que j’ai crée : la Méthode ALaFolie.

————

Retrouvez-moi ailleurs sur le web :

FACEBOOK : https://www.facebook.com/camaelle.alafolie?ref=hl

YOUTUBE: https://www.youtube.com/results?search_query=misscamaelle

INSTAGRAM : http://www.instagram.com/camaelle.alafolie

SNAPCHAT : http://snapchat.com/add/misscamaelle

—–

FAQ

—–

Dernier défrisage : Août 2008

Big chop : février 2009

Longueur actuelle : en dessous de la taille

Quelques éléments sur ma routine :

*Soin complet toutes les semaines (bain d’huile, shampoing, masque, démêlage, crème hydratante)

*Pas de peigne au quotidien

*Démêle avec un tangle teezer (ou au doigts) une fois par semaine

S’aimer tels qu’on est

Parler d’amour de soi et d’estime de soi dans le cadre du cheveu naturel, j’ai trouvé ça longtemps compliqué.

Je me suis d’ailleurs censurée pendant des années sur ce sujet par peur de brusquer ou de choquer.

J’ai toujours surtout voulu être cette personne qui vous aide à passer à l’action.

Qui donne des conseils pratiques et concrets, pas celle qui vous met mal à l’aise en disant des choses dérangeantes comme « aimer tes cheveux naturels fait aussi parti de ton amour-propre », « si tu ne t’aimes qu’en lisse, qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? »

Aujourd’hui, je me sens plus à l’aise avec le sujet et surtout je me crois capable maintenant (vive la maturité !) d’en parler avec bienveillance.

De vous encourager à vous aimer toute entière avec bienveillance.

Mon point de vue est le suivant : le corps, notre corps dans lequel on vit, on doit pouvoir l’aimer de façon inconditionnelle. Exactement comme on aime son enfant.

Ça ne veut pas dire qu’on ne voudra jamais rien changer : ça veut dire qu’on changera parce qu’on s’aime et qu’on a envie d’autre chose, et non parce qu’on se déteste et qu’on ne peut plus se voir en peinture.

On pourrait se dire que ça ne change rien, si au final on choisit de faire un changement (perdre du poids, prendre du poids, changer de look, ou autre) mais en fait, la différence est *énorme*.

Quand on est dans un sentiment de rejet, dans une émotion négative, c’est très difficile de prendre une bonne décision -une décision qui sera bénéfique maintenant et sur le long terme.

On n’a pas l’esprit clair. Notre cerveau est en mode survie -> « danger ! Urgence ! » et est prêt à tout pour en sortir. Et on le sait : dans ce mode, nos capacités de réflexions sont diminuées.

En revanche, quand on part de l’amour, de l’acceptation, de la joie, on prend de bien meilleures décisions. Il n’y a pas d’urgence et surtout, notre cerveau est dans un état optimal pour utiliser toutes ses ressources et choisir la meilleure voix qui s’offre à nous.

De façon plus concrète : si vous faites un régime et du sport parce que vous aimez votre corps et vous lui voulez du bien, ce sera beaucoup plus facile de s’y tenir que si vous le faites parce que vous n’aimez pas votre corps.

C’est pareil pour les cheveux naturels : les soigner parce qu’on les aime est beaucoup plus facile, fluide et durable que les soigner parce qu’on n’en peut plus d’eux et qu’on a lu sur internet qu’ils allaient s’assouplir si on fait des soins.

C’est bien connu : quand on aime, on ne compte pas ! :)C’est un peu comme quand vous rendez service à un pote en vous sentant forcée : la journée de déménagement, va-vous casser le dos et vous allez biiiennn surveiller ce pote pour voir ce qu’il vous donne en retour. Et vous allez vous rappeler longtemps de cette journée d’effort fournie pour cet ingrat !

Par contre je suis sûr que vous avez déjà oublié tous les services rendus avec plaisir, même ceux qui vous ont coûté le plus d’effort. N’est-ce pas ?

C’est la raison pour laquelle je veux mettre l’accent sur cela : l’amour de soi. Avant toute chose.

Ça a changé ma vie et ça continue de la changer chaque jour.

Monter sur scène et inspirer les autres à changer leur vie

La création de mon entreprise

La création de mes programmes en ligne

Mon déménagement imminent dans une maison au milieu de nulle part

Je fais beaucoup de choses que beaucoup considèrent comme très difficiles juste par amour pour moi-même. Portée par mon envie de faire le meilleur pour moi-même et m’offrir le meilleur.

Et toi ? À quel point tu t’aimes ?

Avoir une « main à cheveux »

Quand j’étais petite, j’entendais souvent cette expression et c’était presque quelque chose de magique : certaines coiffeuses avaient une « bonne main » et nos cheveux poussaient quand c’était elles qui nous tressaient.

Est-ce que vous avez déjà entendu cette expression ? (c’est peut-être typiquement Guadeloupéen ?) Bref. A priori, je suis quelqu’un de très rationnel et je ne « crois » pas à ce genre de chose. Pourtant, il y a quelques années, j’avais commencé à utiliser cette expression dans mes vidéos youtube. J’avais remarqué qu’en fait, il y a une bonne façon de manipuler les cheveux, tout simplement, qui fait qu’ils ne se cassent pas.

Et effectivement, certaines personnes semblent avoir ce doigté naturellement. Moi, en revanche, j’ai dû l’acquérir : apprendre concrètement à « toucher » mes cheveux correctement.

Ça a été comme un déclic en fait !

🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹

Lors de mon retour au naturel en 2009, j’avais un peu de mal avec la question des cheveux au quotidien. Au début, c’était parce qu’ils étaient courts. Mais même après avoir atteint la longueur des aisselles, je ressentais souvent le besoin de faire des tresses au moins à l’avant de ma tête pour me faciliter la vie au quotidien. Et je remarquais bien que ce n’était pas idéal pour ma pousse (parce que pendant que je faisais les tresses, j’avais des cheveux qui se cassaient) mais je ne savais pas comment faire autrement. En revanche, j’ai commencé à remarquer que les fois où j’avais la flemme de faire un léger démêlage aux doigts en faisant mes nattes du soir, ma coiffure du lendemain allait beaucoup plus vite. (c’est toujours par hasard qu’on découvre les meilleures choses !)

Et donc j’ai commencé à creuser cette piste. Et j’ai effectivement remarqué que le moins je passais les doigts dans mes cheveux, le mieux c’était pour eux. J’ai donc commencé assez naturellement à faire attention à mon doigté. A l’époque, dans mes vidéos sur youtube, je parlais de s’entraîner à avoir une « main à cheveux ». Je ne savais trop comment le décrire autrement et j’avais bien du mal à expliquer en mot (et même à montrer à la caméra) de quoi il était question.

🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹

Ce n’est qu’en 2016 que j’ai eu la « REALISATION » (le AH-HA moment comme dirait Oprah). Je faisais un atelier « test » avec quelques-unes de mes copines (c’était avant que je ne lance officiellement mon offre de coaching et ateliers publiquement, je voulais m’entraîner) et dans la partie « questions /réponses » elles ont mentionné que leurs cheveux n’étaient jamais hydratés juste après un soin. Et en leur demandant de me montrer les vanilles/nattes qu’elles faisaient après un soin, j’ai compris ! Ça a été comme une vitre qui se brise, comme un bouchon qui saute, comme, je ne sais pas… d’un seul coup j’ai réalisé : mais c’est la manipulation ! Tu ne caresses pas correctement tes cheveux, donc ils ne prennent pas les soins, ils ne prennent pas l’hydratation et ils sèchent « mal » (c’est-à-dire qu’ils sèchent en s’asséchant au lieu de sécher en absorbant l’hydratation) !

À ce moment-là j’ai tout de suite fait une série de vidéos là-dessus sur Youtube. L’atelier était fin février, la série de vidéo sur la manipulation a été réalisée en mars. 2016.

🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹

On est plus de 2 ans plus tard, j’ai animé des dizaines et des dizaines d’ateliers, j’ai coaché en 1 :1 largement plus de cinquante personnes et près de 800 personnes dans mon programme en groupe Crépus & Longs. Et dans tout ce travail, grâce à ce moment de fin février 2016 où j’ai eu mon illumination, j’ai toujours axé les choses sur la manipulation et c’est ce qui apporte (avec le bon calendrier de soin) un maximum de transformation capillaire ! Et forcément, quand on fait quelque chose à fond et continuellement, on approfondit, on améliore. On va plus loin.

🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹🔹

Anecdote et amour des cheveux

Je lis dans les cheveux (si, si)

J’ai eu cet échange avec une cliente : [Moi, regardant et touchant ses cheveux] « Est-ce que tu as fait de gros changements dans ton hygiène de vie ces.. 6 derniers mois environ ? »

[Cliente, cherche mon regard dans le miroir, l’air complètement choqué] « TU PEUX VOIR ÇA SUR MES CHEVEUX ?? O_0 » 😂🤣😂Et elle m’explique qu’après avoir commencé à appliquer ma méthode en septembre dernier, les résultats ont été immédiats sur ces cheveux (moins de casse, gain de souplesse, prise de longueur). Du coup, elle a commencé à s’aimer plus, à vouloir prendre plus soin d’elle… et gros déclic : reprise du sport et mise en place d’une alimentation ultra saine. Et ça dure depuis… 6 mois ! 😀#imjustthatgood #monegoestflatté

Donc oui, je « lis » dans les cheveux, vous ne pouvez rien me cacher 😀Et surtout, j’ai kiffé cet échange parce qu’il me confirmait une fois de plus que c’est bien réel : quand on transforme sa chevelure et que l’on change son regard sur ses propres cheveux crépus (non, ils ne sont pas moches, impossibles à gérer et condamnés à être courts) c’est tout naturellement qu’on commence à s’aimer plus (plus d’estime de soi, plus d’amour-propre et donc moins de comportements « destructeurs »).

Et finalement, ce n’est pas étonnant : le stigmate est tellement fort, le préjugé de la société sur nos cheveux est tellement négatif, que forcément, quand on arrive à effectuer l’exploit de se détacher du stigmate, regarder nos cheveux et les trouver beaux, on se libère. C’est comme un brouillard qui se dissipe et qui révèle que tout autour de nous nous poussent à nous trouver 1000 défauts (trop grosse, trop d’acné, trop de cellulite, taille pas assez fine, cheveux trop crépus, cheveux pas assez longs, pas assez doux, pas assez « professionnels », pas assez lisse, peau trop foncée, etc etc.).

(En particulier quand on est une femme noire)

Et on est censé, bien sûr, acheter un million de produits pour remédier à tous nos « problèmes ».

On se convainc même que plus on regarde nos « défauts », plus on se critique, mieux c’est. Parce que ça signifie qu’on « prend soin de soi », qu’on ne « se laisse pas aller ».

Mais vous savez quoi ?

C’est tout l’inverse.

Plus on se critique, plus on se trouve de défauts, plus on les regarde avec obsession dans le miroir, alors moins on prend soin de soi. On n’est pas motivée. On démarre un traitement par-ci, un programme par là, mais on n’arrive pas à s’y tenir. On se dit que les résultats tardent à venir, qu’on n’y arrivera pas, que ça ne sert à rien et petit à petit, on abandonne.

Et vous savez ce qui se passe quand on arrête de se critiquer ? Quand on comprend que le regard qu’on porte sur nous-mêmes n’est PAS objectif, quand on comprend que ce ne sont pas NOS yeux qui regardent, mais le regard collectif d’une société qui a décidé à l’avance de ce qui est beau, alors on peut respirer.

Fermer les yeux.

Et les rouvrir.

Et cette fois se regarder vraiment.

Et s’aimer.

Et par conséquent, se vouloir du bien.

Et tout naturellement, on *veut* manger sainement. On *veut* faire du sport régulièrement, on *veut* soigner sa peau et ses cheveux.

Et un jour, en plus de s’aimer, on se trouve belle.

Les cheveux et la porosité

Vous le savez forcément : la porosité c’est LE sujet à la mode ces dernières années dans la sphère capillaire.

Il faudrait absolument connaître sa porosité si on veut BIEN s’occuper de ses cheveux.

De mon point de vue, ce n’était rien d’autre que l’obsession du moment et je l’ai ignorée de la même façon que j’ai ignoré toutes les « obsessions du moment » du monde capillaire.

En 2011 c’était le No-pooEn 2012-2013 c’était les coiffures protectrices (toutes sortes de challenges coiffures protectrices !)

En 2013-2014 c’était la maximum hydratation method

En 2015-2016 c’est devenu la porosité

Et je suis sûr qu’il y en a eu d’autres depuis, mais pour être tout à fait honnête : j’ai arrêté de regarder.

Je me concentre à 100% sur la méthode ALaFolie depuis 2016 et surtout : ma fascination pour les cheveux a changé. J’ai un intérêt scientifique pour les cheveux et un intérêt entièrement tourné vers la pédagogie et l’efficacité. Et mes heures passées sur les réseaux sociaux ne sont tout simplement plus tournées vers la beauté (cheveux, maquillage ou autre).

J’aime les cheveux crépus. J’aime les résultats : pour moi et pour mes clientes. Et il est évident pour moi que les résultats viennent de :

1 – Choisir une méthode qui nous VA (qui correspond au style de coiffure que l’on veut porter, au temps que l’on veut consacrer à ses cheveux et aux résultats long terme que l’on souhaite obtenir).

2- S’y tenir !J’ai arrêté de compartimentaliser les choses, arrêté de poursuivre une nouveauté par-ci et une nouveauté par-là et mes cheveux me le rendent bien. Je privilégie une méthode globale. Et ça change tout.

Comme vous le savez déjà (peut-être), je travaille sur ma méthode (méthode ALaFolie) depuis 2012. En 2014, elle a commencé à prendre sérieusement forme et c’est seulement en 2015 que j’ai pu connecter les points et transformer les différents « compartiments » de l’entretien des cheveux crépus en une vraie méthode globale qui permet de tout avoir :

1/ Parvenir à se coiffer sans difficultés

2/ Parvenir à garder ses cheveux hydratés et souples

3/ Parvenir à limiter leur casse et à les faire pousser

4/ Parvenir à réaliser des coiffures à l’esthétique satisfaisante (se sentir belle, quoi).

En approchant chaque problème individuellement, on a l’impression d’être dans une course sans fin, on ne parvient jamais à tout obtenir et on finit par laisser tomber. La frustration finit par l’emporter. L’intérêt d’une approche globale, c’est qu’elle va se placer au-dessus de toutes ces préoccupations pour vous proposer une solution qui délivre directement les résultats attendus. C’est pour cela que je ne suis jamais « fatiguée » de mes cheveux. Je n’ai jamais besoin de pause, parce que tout coule de source.

Quand j’ai réalisé que tout était lié, et qu’en réalité on pouvait bel et bien tout avoir en emboîtant bien toutes les cases, j’ai commencé à penser ma méthode plutôt comme un système. Un système complet composé de méthodes de soins et de manipulations visant in fine une extrême satisfaction capillaire.Tout ce que je crée autour des cheveux crépus est entièrement basé sur ce système et j’ai conçu les fiches routines ALaFolie pour vous permettre de vous initier à cette façon d’aborder ses cheveux naturels.

Vous y trouverez des fiches explicatives détaillées pour vous accompagner de A à Z dans la mise en place de la routine capillaire qui vous permettra d’avoir des cheveux crépus doux et souples, ainsi qu’un guide détaillé pour vous permettre de sélectionner au mieux parmi les produits que vous avez déjà pour l’élaboration de cette routine.

On trouve également dans ce guide des recettes maison si vous préférez cette option. Cliquez ici pour choisir votre routine ALaFolie : https://buff.ly/2HKqSQD

Réflexions nocturnes

Réflexions nocturnes : temps qui passe, expertise, créativité et next level Méthode alafolie.

Demain matin, je prends un train à 6h30 pour Milan et au lieu d’essayer d’aller au lit, je viens de faire une story sur instagram dans laquelle je revenais sur mes expériences de début d’année sur la malléabilité des cheveux crépus.

Mais ce n’est pas ce dont j’ai envie de vous parler ce soir.

Non, mon sujet de réflexion et mon envie de partager portent sur l’expertise, et sur le timing.

Récemment, avec Mike, on a beaucoup parlé du temps qui passe et de notre impression récente que le temps passe trop vite.

Je vous épargne les heures de pondération et de tours et détours autour du sujet (2 philosophes sous le même toit, que voulez-vous), on en a conclu qu’un des éléments clé de cette relativité qui ne va pas dans le sens qu’on voudrait, c’est la projection dans le résultat.

Vivre un peu trop souvent le quotidien comme l’antichambre du futur, qui lui même serait le « vrai » show.

Est-ce que tu te reconnais là-dedans ?

C’était particulièrement choquant à réaliser parce qu’on pratique pourtant beaucoup la gratitude, la pleine présence et la pleine conscience (= des trucs qui vont qu’on s’ancre dans le ici et maintenant et qu’on l’apprécie pleinement).

Et pourtant… il y a encore des fuites.

Le cerveau humain est fascinant !

Parallèlement, cet été, en animant des ateliers avec les membres crépus & longs (ça faisait 1 an que je ne faisais plus que des Q&A, et pas de vrais ateliers thématiques) (d’ailleurs, ça a vraiment été cathartique, cette pause. Ma créativité en avait grandement besoin, je tournais en rond), j’ai vu mon expertise s’approfondir.

J’ai découvert de nouvelles informations à propos de la méthode ALAFOLIE planquées au fin fond de mon cerveau que j’ai eu grand plaisir à trouver là.

Pendant cette même période, je terminais la création du programme SOS CHEVEUX DIFFICILES (entamé en mars 2019)

J’ai accumulé un retard MONSTRE mais je pense que c’était précisément pour ça : pour que ce programme soit infusé de ça : le next level de la méthode alafolie.

Et ma fois, ça me fait bien plaisir ^_^Les inscriptions à ce programme ferment vendredi et c’est un programme sur la facilité et la fluidité capillaire (j’appelle ça le « flow capillaire »)

Nos cheveux peuvent être beaux.

Ils peuvent être longs

Ils peuvent être magnifiquement hydratés et le rester 15 jours d’affilés

Ils peuvent être brillants et éclatant.

Et ils peuvent être FACILES.

Bon dans tout ça, quel est le rapport entre le temps qui passe, la projection à outrance dans le futur, et mon expertise approfondie après 1 an de pause ?

Et bien je ne sais pas.

Mais dans le calme de ma chambre d’hôtel, avec le ronronnement de la tondeuse de Mike qui se rase dans la salle de bain et l’impression délicieuse d’une poche de temps volée, j’ai pensé à tout ça en même temps.

Et j’ai attrapé mon clavier 🙂Bonne nuit.

PS : Vous devez regarder mes dernières vidéos sur Instagram

Et bien sûr, abonnez vous à mon instgraaaaamm

Tu peux t’inscrire à ma newsletter en téléchargeant un de mes guides gratuits ci dessous:
Guide « OBJECTIF MALLEABILITE »  https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/recevoir-le-guide-objectif-malleabilite-maximale/
Guide d’achat de produits : https://buff.ly/2UMWhqT
Guide beauté :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/
Guide twist-out parfait :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/le-twist-out-ultime/

Le pouvoir de l’intention

Qui est-ce que tu choisis d’être ?

Une des premières leçons VRAIMENT marquantes de ma vie est arrivée quand j’avais 25 ans et c’était la suivante : on a le choix. On n’est absolument obligée de subir la vie et vraiment, réellement, ON PEUT CHOISIR.

  • Qui on veut être.
  • Quelle vie on va vivre.
  • Quel genre de réussite on aura
  • Quelle quantité d’argent on va gagner.

À ce moment-là de ma vie je me sentais en échec, car je n’étais pas heureuse de mon activité professionnelle qui n’était pas épanouissante. J’avais conscience que le comportement « normal » serait d’en rester là et d’essayer de « m’y faire ».

De me dire « c’est la vie ».

De me convaincre que même si j’ai cru à un moment que j’allais avoir une vie super, ce n’étaient que les fantasmes de l’enfance et qu’il était tant de grandir.

(Est-ce que tu es dans ce cas ? Est-ce que tu as abandonné ?)

C’est a le moment-là que j’ai découvert le pouvoir de l’intention et ça m’a entièrement sauvé la vie.

Ma réussite entrepreneuriale et mon épanouissement intense dans ma vie quotidienne partent de là : j’ai choisi il y a plusieurs années que je n’allais pas laisser la vie décider par hasard pour moi (au gré des événements) de qui j’allais être.

J’ai CHOISI, et depuis je vis très intentionnellement.

Et c’est la source d’un immense bonheur et de pas mal d’accomplissements.

(Je vous ai déjà dit que mon bonheur est ma priorité absolue ?)

J’ai parlé sur instagram il y a quelques mois de mon contentement intense, à l’approche des 30 ans et j’ai reçu beaucoup de messages de personnes surprises, me demandant pourquoi, comment.

Il s’avère qu’en général c’est un cap difficile à passer (à ce qui parait, toutes les dizaines sont en général dures à passer ?). Vieillir, c’est censé être difficile.

Mais pas pour moi, je suis heureuse chaque année de grandir et c’est, je pense, parce que je GRANDIS justement.

Je pense que c’est dur de vieillir quand on s’autorise à stagner.

Quand chaque année est exactement la même que la précédente à part qu’on est maintenant plus près de la mort, plus éloignée de la jeunesse.

Et d’ailleurs, jusqu’à mes 25 ans, j’ai ressenti exactement ça moi aussi, chaque année.

Juste du vieillissement.

Qu’est-ce qui a changé ?

Je me suis demandé à 25 ans qui je voulais être. Dans mes pensées, dans mon corps, dans ma vie, QUI je voulais être aujourd’hui, qui je voulais être à 40 ans, qui je voulais être à 60, 80, 100 ans ?

L’idée m’a frappé un jour, dans mon open space alors que j’observais ma cheffe de département.

Je revenais d’un rendez-vous client avec elle et mon account manager et je dois dire que j’étais bluffée, estomaquée.

Je savais déjà que ces deux femmes étaient des forces de la nature.

Elles dégageaient toutes les 2 une super énergie de réussite et de confiance en elles et de « tu peux bien aller te faire foutre » qui me plaisait énormément. Mais alors les voir à l’action, les voir en pleine négociation d’un contrat de 5 ans avec le plus gros client de la boite, j’étais sciée ! (Et heureuse de l’opportunité d’avoir pu assister à ça !)

Et plus tard, de retour au bureau, malgré toute mon admiration pour ces 2 femmes, je ne pouvais que constater qu’elles n’étaient pas du tout qui je voulais être.

Que dans 20 ans, à leur âge (grosso modo), si je devenais exactement comme elles (la vie de famille, le métier, le salaire, etc) je ne serais pas satisfaite.

Pas heureuse, pas comblée, pas contente.

Et je vous avoue bien que ça m’a pas mal emmerdée : si je ne veux pas être les 2 femmes en chair et en os de ma vie qui m’inspirent et que j’admire, QUI (WHO THE FUCK !) je veux être alors ?

QU’EST-CE QUE JE VEUX FAIRE DE MA VIE ?

Une question pénible, mais salvatrice.

Parce que là, on ne se demande plus quel métier on veut faire. On ne se demande plus si on postule à telle ou telle offre.

Non, on regarde plus loin. Plus profondément.

Moi par exemple, j’ai découvert à 24 ans que je voulais devenir, être une personne puissante, une personne « de pouvoir » (= qui a la capacité – connaissances/compétences/réseaux/argent – d’obtenir tout ce qu’elle désire et de FAIRE des choses importantes = qui font une différence dans le monde)

Je veux me sentir importante.

C’est donc tout naturellement que j’ai pensé entrepreneuriat : les compétences acquises – je me disais à l’époque (avec raison) serait des compétences utiles dans pleins d’autres domaines.

Réussir en tant qu’entrepreneure m’obligera à travailler sur MOI, à devenir douée dans TOUTES sortes de domaines, à avoir plusieurs cordes à mon arc.

Ça s’inscrivait très très bien dans mon plan de vie global, alors l’année suivante (le temps de surmonter la peur), j’ai sauté le pas.

Et aujourd’hui, à 30 ans et quelques mois, je confirme à la jeune femme que j’étais « oui, bon choix, bravo ».

Et je me repose la question, pour toujours mieux affiner, affirmer et DÉCIDER

« Qui je veux devenir ? Qui je choisis d’être ? »

Et toi ? Qui est-ce que tu veux devenir ?

Dans 10 ans, qui tu seras fière d’être ?

Laisse-moi t’aider et t’accompagner dans ce cheminement !

Parce que moi, aujourd’hui, celle que je veux être c’est quelqu’un qui renvoie l’ascenseur. Qui ne garde pas sa réussite pour elle toute seule, jalousement.

Tu peux t’inscrire à ma newsletter en téléchargeant un de mes guides gratuits ci dessous:
Guide « OBJECTIF MALLEABILITE »  https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/recevoir-le-guide-objectif-malleabilite-maximale/
Guide d’achat de produits : https://buff.ly/2UMWhqT
Guide beauté :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/
Guide twist-out parfait :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/le-twist-out-ultime/

Argent et santé financière

Changer son rapport à l’argent pour en gagner et en avoir plus (en particulier quand on vient d’un milieu modeste) est PRIMORDIAL et c’est un travail qui a complètement changé mon rapport au monde et à l’abondance !

Regarde la vidéo et dis-moi en commentaire quelle est la limite supérieure de ce que tu penses être capable de gagner et d’avoir !

PS: Tu peux t’inscrire à ma newsletter en téléchargeant un de mes guides gratuits ci dessous:
Guide « OBJECTIF MALLEABILITE »  https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/recevoir-le-guide-objectif-malleabilite-maximale/
Guide d’achat de produits : https://buff.ly/2UMWhqT
Guide beauté :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/
Guide twist-out parfait :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/le-twist-out-ultime/

Compromis et sacrifices

À propos de tes compromis et de tes sacrifices…

On est la moyenne des 5 personnes que l’on fréquente le plus.

En ligne ET hors ligne.

Cette phrase fait peur parce qu’elle donne l’impression qu’il faut du jour au lendemain laisser tomber sa famille et ses amis et égoïstement chercher de nouvelles personnes qui seront « meilleures » pour nous.

On a l’impression de trahir toutes les personnes qu’on connait et surtout de se trahir soi-même, ses racines, ses valeurs.

Pendant longtemps, en tout cas, c’est comme ça que je l’ai vécu.

Pourtant, mes rêves et mes aspirations ne changeaient pas :

Dans la vie, je veux absolument TOUT.

Tous mes rêves, sans compromis.

Ces rêves et ces aspirations ont évolué avec le temps, mais j’ai toujours été claire (depuis toutes petites)(consciemment ET en partie inconsciemment) sur le fait que je ne compromettrais rien, JAMAIS.

Ni sur le couple, ni sur la carrière, ni sur l’argent, ni sur la qualité de vie… RIEN.

Et je me suis souvent sentie seule, là-dedans.

Être aussi catégorique ?

Aussi exigeante ?

Aussi ambitieuse ?

Ce n’est non seulement pas commun dans la société, mais ce n’est pas non plus très bien vu chez une femme.

Alors j’ai pris l’habitude d’être assez silencieuse, là-dessus.

Laissant entrevoir ma vraie vision de la vie par tous petits bouts, ici et là.

Mes mentors, mes soutiens, je les trouvais sur internet.

Mais c’était toujours très fragmenté : je trouvais le mentor business, le mentor développement personnel, le mentor « oser être soi », le mentor couple, etc.

Mais le mentor qui incarne vraiment le TOUT ?

Qui incarne TOUS les aspects du fait d’être une femme qui veut absolument tout et sans compromis ?

Qui adresse tous les sujets liés au fait d’être une femme qui veut une belle carrière, une belle vie, de l’abondance et de la liberté à tous les niveaux ?

Je ne l’ai jamais trouvé.

Et ça me confirmait presque que ce « radicalisme » dont je faisais preuve était « too much ».

Jusqu’à ce que je commence a rencontrer mon audience.

D’atelier en atelier, de coaching en coaching, de discussion en discussion, j’étais interpellée par quelque chose :

Mon audience me ressemble.

BEAUCOUP.

La même réserve, la même retenue dont je faisais preuve avec la plupart des gens sauf mes proches.

Et en même temps, la même détermination, la même FAIM, qui se devine entre les lignes.

Je découvrais des femmes qui ont du caractère, qui sont dynamiques, motivées, fières, fortes, exigeantes.

Même dans leur réserve, dans leur timidité pour certaines, je pouvais le voir.

Ça se sent, en fait.

On ne peut pas vraiment le cacher.

(En tout cas pas à une hypersensible des énergies comme moi)

Mais il m’a fallu DES MOIS pour que l’idée se forme entièrement :

Peut-être que nous sommes très nombreuses à être des femmes qui veulent ABSOLUMENT TOUT et sans compromis ?!

Peut-être que nous sommes toutes cachées derrière nos masques de politesse et de « raisonnabilité » alors qu’en vrai, au fond, on a toutes la même flamme !?

La même intuition, la même idée, le même soupçon que peut-être…

C’est possible de TOUT AVOIR ?

Et alors même qu’on accepte de s’amuser à demi de réussir à demi d’être belle à demi d’être aimée à demi

Au fond de nous, la frustration est bien là.

La sourde colère par rapport au fait que… noooon

Ce n’est pas possible, ça ne peut pas être ça, la vie ?!

Je refuse !

Il doit y a voir un autre moyen, une autre méthode, une autre façon de vivre !

Et alors j’ai réalisé que je pouvais, moi, être celle qui ose enlever le masque et dire : tu n’es pas seule.

Tu n’en demandes pas trop

Tu n’es pas trop exigeante ou trop « grand chou » (comme on dit en créole)

Et non, tu n’es pas seule.

Je serais resté célibataire autant de temps qu’il le faut pour ne pas me retrouver coincée avec un mec « normal » et banal et sexiste.

Et pendant mon célibat, je me serais amusée à fond !

J’aurais tenu autant d’années qu’il le faut dans la zone grise de l’entrepreneuriat pour avoir la vie professionnelle qui me correspond parfaitement.

La simple idée de galérer financièrement me donne la nausée.

Je construis un business qui cartonne, mais pas au prix de mon plaisir.

Les livres de non-fiction pour se former c’est bien, mais vous me trouverez 6-pieds sous terre avant que je n’arrête de lire des romans : c’est mon activité préférée !

Mon plaisir dans la vie est ma priorité absolue.

(Et non, ce n’est pas incompatible avec le fait d’avoir du cœur et d’être une personne généreuse)

J’aime me donner à fond dans TOUT, et je refuse une vie sans cette excitation.

J’ai une libido débordante et une grande curiosité que je ne vais JAMAIS tempérer.

J’ai une énergie ÉLECTRIQUE et je refuse une vie dans laquelle je ne pourrais pas juste sautiller sur place sans raison, juste parce que. (Ceux qui me connaissent savent)

Je ne veux aucune limite, une liberté totale de dire, faire, créer tout ce qui me fait envie.

Une abondance totale dans tous les domaines de vie.

Des voyages en illimité, des aventures sans fin.

Je veux tout.

Mes standards sont élevés.

Et même quand TOUTES ces choses n’étaient pas simultanément présentes dans ma vie, je refusais de capituler pour « moins ».

J’ai toujours refusé de capituler pour moins.

Je te vois, je te connais : tu te dis « oh non c’est quand même exagéré »

Mais au fond de toi, quelque chose remue.

Tu ressens un malaise.

Et c’est parce que, certainement, toi aussi, tu es des nôtres.

(Que tu sois prête à te l’admettre ou pas)

Et tu n’es pas toute seule.

PS: Tu peux t’inscrire à ma newsletter en téléchargeant un de mes guides gratuits ci dessous:
Guide « OBJECTIF MALLEABILITE »  https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/recevoir-le-guide-objectif-malleabilite-maximale/
Guide d’achat de produits : https://buff.ly/2UMWhqT
Guide beauté :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/
Guide twist-out parfait :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/le-twist-out-ultime/

Conversation privée

PARTAGE D UNE CONVERSATION PRIVÉ AVEC MES AMIES (audio whatsapp)

Il faut absolument que je vous parle des 2 dernières vidéos publiées sur ma chaîne Youtube et des discussions qui m’ont interpellée dans les commentaires de ma vidéo sur la carrière !

Mais avant, je dois vous parler de L A C L I Q U E !
https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/la-clique/


L’objectif de LA CLIQUE est de créer un environnement dans lequel on se sent parfaitement à l’aise et en sécurité pour être qui on est vraiment.
Pour exprimer tous nos envies et nos désirs et non seulement les EXPRIMER, mais aussi aller les chercher.
LA CLIQUE est le club privé des femmes qui veulent TOUT, sans compromis.

En toute transparente, j’ai décidé de partager avec vous un audio whatsapp dans lequel je réfléchissais avec mes amies à propos de cette offre.

C’est probablement le moyen le plus fluide et sans filtre par lequel je pourrais vous en parler. J’ai uploadé l’audio sur soundcloud :https://soundcloud.com/maelle-kba/ptt-20190830-wa0006-opus

En l’enregistrant, je me suis dit « mince, je ne pourrais jamais le retranscrire aussi bien! » Et c’est normal en même temps : quoi de mieux que la sincérité et le naturel que l’on a quand on ouvre juste son cœur à ses amies ?

Alors voilà, je ne l’expliquerais jamais mieux que comme ça : https://soundcloud.com/maelle-kba/ptt-20190830-wa0006-opus

J’ai l’immense chance d’être très bien entourée et de pouvoir parler en toute transparence de mes désirs les plus fous et de mes ambitions les plus folles avec des amies qui ne vont même pas hausser un sourcil (à plus forte raison essayer de me dire que « j’exagère »).

Et je veux la même chose pour vous toutes, dans LA CLIQUE.

En plus donc des 2 programmes que vous recevez à l’inscription, 3 rendez-vous mensuels pour Apprendre | Etre coachée | Brainstormer.
1 groupe facebook pour échanger et networker en continu.

Chaque mois, un programme sera délivré sur une thématique spécifique (programme délivré sur 1 semaine, la 2nde semaine de chaque mois)

Chaque mois, en fin de mois un appel de groupe dans lequel nous allons rentrer au coeur du programme du mois en mode « comment implémenter ».

Chaque mois, nous avons un « hot seat » dans lequel 3 ou 4 personnes pourront présenter une problématique à moi et à la communauté et nous allons faire un brainstorming en profondeur sur le sujet.

En dehors de ces 3 rendez-vous, le groupe facebook sera le lieu privilégié des échanges et entraide dans le groupe.

Que va-t-on couvrir ?
L A C L I Q U E est un mastermind et un coaching mensuel de groupe dans lequel nous allons aborder, décortiquer et décoder ensemble tous les éléments pertinents dans notre réussite.

C’est un coaching intégral dans lequel nous allons avoir des masterclass et programmes de formation sur les sujets suivants :

  • L’argent : comment y penser, comment le gérer, comment le gagner.
  • La carrière : comment être à l’aise et naviguer les enjeux politiques qui nous permettront de décrocher le job de nos rêves et d’avoir toute la reconnaissance que nous méritons pour nos compétences.
  • L’entrepreneuriat : se lancer, s’organiser, se développer.
  • La beauté : se sentir bien dans sa peau, bien dans son corps et embrasser pleinement notre féminité à la fois comme un outil puissant et comme un cocon réconfortant.
  • Le corps : bien manger, bien bouger. Comment intégrer et garder ces bonnes habitudes dans sa vie.
  • Le couple et les relations : Savoir être sélective, savoir communiquer, savoir être un bon partenaire.
  • Intuition : être capable d’entrer en connexion avec soi-même pour prendre des décisions qui sont en accord avec qui on est.
  • Passion : Remettre la passion, l’envie, le plaisir au coeur de nos vies.
  • Confiance en soi.
  • Amour de soi, estime de soi : Te rappeler que te faire passer en premier n’est pas de l’égoïsme, bien au contraire. Tu ne peux faire de bien à personne si tu es épuisée, sur les nerfs et frustrée.

En attendant, je regarde les 2 dernières vidéos sur ma chaîne :https://www.youtube.com/user/misscamaelle/videos

PS: Tu peux t’inscrire à ma newsletter en téléchargeant un de mes guides gratuits ci dessous:
Guide « OBJECTIF MALLEABILITE »  https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/recevoir-le-guide-objectif-malleabilite-maximale/
Guide d’achat de produits : https://buff.ly/2UMWhqT
Guide beauté :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/
Guide twist-out parfait :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/le-twist-out-ultime/

☀️ No self-love = no deep joy ☀️

Archives décembre 2018

2018 a été l’année où j’ai accompli le plus et où je me suis poussée loin hors de ma zone de confort.

Et ça a aussi été l’année la plus difficile depuis un moment. #fuckthatwashard

Je suis très heureuse des leçons apprises et mes priorités pour 2019 en découlent naturellement :

☀️ L E C O N S et A C T I O N S☀️

Les accomplissements n’ont aucune importance en eux-mêmes.

Ils ne sont pas porteurs d’un bonheur intrinsèque..J’ai accompli beaucoup de choses importantes pour moi cette année : .

🌻J’ai triplé ma marge, doublé mon CA, augmenté mon « following » de plus de 15000 personnes.

⚘J’ai donné une conférence sur l’entrepreneuriat devant 1000 personnes.

🍁J’ai baroudé (Monaco, Nice, quelques jours à la campagne en Bourgogne, Maurice, Dubai, 2 semaines en famille en Guadeloupe, quelques jours à Limoges, une semaine de pur plaisir à Dubaï)

🍀J’ai créé un programme sur l’estime de soi

🎉J’ai créé une nouvelle chaîne Youtube sur le Business et le Dev Perso

🌾J’ai démarré une nouvelle activité de coaching et consulting Business et marketing web..J’ai COCHÉ DES CASES sur ma to-do list de la vie, c’est le moins qu’on puisse dire.

.

Pourtant, j’ai peu *ressenti* la joie et l’immense plaisir qui aurait dû accompagner tout ça.

.

Pour la première fois depuis que j’ai quitté mon job en 2014, je n’ai pas ressenti *chaque jour* le plaisir intense de vivre exactement la vie qui me convient .

J’ai continué de pratiquer la gratitude au quotidien, mais beaucoup de jours ne l’ai pas *ressenti* (Tu vois ce que je veux dire ?)

Et j’ai mis du temps à comprendre pourquoi, mais maintenant je sais :

L’année dernière, je me suis beaucoup fait violence.

Pour accomplir ce que j’ai accompli, j’ai dû me botter les fesses encore et encore.

Et au passage, malheureusement, j’ai oublié de m’aimer.

C’est le sergent-chef en moi : quand je sors le fouet, j’y vais à fond 🙄😅 ☀️ En 2019 ? ☀️

Ma priorité est de reprendre les bonnes habitudes : je m’aime activement chaque jour.

Ça ne veut pas dire que je ne me botterais pas les fesses si nécessaire, mais je le ferais avec une double dose d’amour et avec des mots gentils.

PS : Je le rappelle à nouveaux, en marge de cette discussion de « UPLEVEL » dans SLAY LA RENTREE, moi et mon équipe sont toujours disponible pour vos cheveux ^_^

Tu peux t’inscrire à ma newsletter en téléchargeant un de mes guides gratuits ci dessous:
Guide « OBJECTIF MALLEABILITE »  https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/recevoir-le-guide-objectif-malleabilite-maximale/
Guide d’achat de produits : https://buff.ly/2UMWhqT
Guide beauté :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/
Guide twist-out parfait :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/le-twist-out-ultime/

Pourquoi « La Clique »?

L À C L I Q U E est le mastermind des femmes qui veulent tout, sans compromis.

Une communauté avec laquelle apprendre, brainstormer et progresser.

Avec Maelle Cabarrus, Experte cheveux texturés et estime de soi, Entrepreneure, Conférencière et Mentor.

Mais surtout : inébranlable dans sa poursuite de TOUS ses objectifs de vie.

J’ai l’immense plaisir de vous inviter à rejoindre L A C L I Q U E !!

Tous les détails sont ici : https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/la-clique/

C’est un mastermind ULTRA ACCESSIBLE et un coaching mensuel de groupe dans lequel nous allons aborder, décortiquer et décoder ensemble tous les éléments pertinents dans la poursuite de notre réussite.

Inscris-toi au plus vite (avant dimanche minuit) et bénéficie du prix le plus bas réservé uniquement aux premières membres !

Mais avant, laisse-moi t’en dire un peu plus sur ce club privé :

Mon objectif est à la fois de créer une véritable communauté dans laquelle nous sommes CONNECTÉES dans l’atteinte de nos objectifs, mais aussi un réceptacle pour délivrer et partager tout ce que j’ai appris dans ma quête d’une vie plus épanouissante et éblouissante !

J’avais 25 ans quand j’ai réalisé que ma vie rêvée n’allait pas se créer d’elle-même. Que le simple fait d’avoir fait des études jusqu’au master n’allait pas *suffire* à faire de moi la personne que j’ai toujours voulu devenir et vivre la vie que j’ai toujours voulu vivre.

J’ai compris qu’il allait falloir que je me retrousse et que je me mette au boulot.

C’était il y a 5 ans.

Entre temps, j’ai créé mon entreprise (il y a bientôt 4 ans.)

J’ai changé entièrement ma vision de la vie : j’ai appris que le travail n’était pas que « concret » (bien que j’ai effectivement appris à travailler dur pour obtenir ce que je veux) mais aussi mental et émotionnel.

J’ai appris que je ne pouvais pas toujours faire confiance à ma propre répugnance à faire certaines tâches : j’ai compris que de nombreuses « vérités » implantées en moi par mon éducation n’était en réalité pas « vraies » mais plutôt des croyances.

Et que ces croyances influençaient mon comportement, mes actions, les objectifs que je me fixe.

J’ai appris et compris que j’avais le pouvoir de changer ces croyances.

Que même ce qui pouvait sembler « trop dur » ou « impossible » de mon point de vue actuel était en réalité 100% réaliste et réalisable : qu’il était en mon pouvoir d’influencer mes pensées et mes émotions pour y croire et y arriver.

Ma vie entière a changé.

Je suis libre.

Je vis une vie pleine de passion, d’entrain et de plaisir : une vie qui me ressemble PLEINEMENT.

Dans mon business, je crée des programmes en ligne pour accompagner les femmes noires dans leur beauté et leur estime d’elles-mêmes.

Je crée aussi des programmes et coaching sur la réussite et l’entrepreneuriat.

Je ne peux plus me retenir de partager et de transmettre;

Je ne peux plus retenir l’élan en moi VOUS ENSEIGNER TOUT CE QUE J’AI APPRIS et tout ce que je continuerai d’apprendre au fil de l’eau pour que VOUS puissiez me rejoindre.

Vivre comme moi EXACTEMENT la vie qui vous correspond.

Vivre avec cette satisfaction que la personne que vous êtes, profondément, est pleinement exprimée et existante dans ce monde.

Je veux que vous ayez tout l’argent, toute la réussite, tout l’amour et tout le succès que votre cœur désire.

Et je suis pleinement prête à m’y consacrer.

L A C L I Q U E, c’est tout cela

https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/la-clique/

POURQUOI REJOINDRE L A C L I Q U E ?

Rejoins ce groupe si tu veux être entourée et accompagnée.

Rejoins ce groupe si tu es une femme ambitieuse qui veut tout, sans compromis.

Rejoins ce groupe si tu es prête à faire partie d’une véritable communauté dans laquelle tu donnes autant que tu reçois Rejoins ce groupe si tu es prête à challenger ce que tu crois être possible, ce dont tu crois être capable.

Si tu es prête à te challenger, à te booster, progresser.

Rejoins ce groupe si tu veux adopter mon système de pensée, ma façon de maîtriser mes pensées, mes émotions et mes croyances pour atteindre tous mes objectifs de vie.

Ces raisons devraient être suffisantes. Pour ces raisons seules, si ça te corresponds, tu devrais nous rejoindre.

Est-ce que tu es une de ces femmes ?

Est-ce que tu es prête à déployer une énergie surnaturelle pour toi-même ?

À faire partie de ma C L I Q U E de femmes puissantes, qui veulent TOUT, sans compromis ?

Est-ce que le moment est venu pour toi d’être la personnification d’une femme qui vit son plein potentiel ?

Oui !

Alors, cliques ci-dessous et rejoins-nous !

https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/la-clique/

PS: Tu peux t’inscrire à ma newsletter en téléchargeant un de mes guides gratuits ci dessous:
Guide « OBJECTIF MALLEABILITE »  https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/recevoir-le-guide-objectif-malleabilite-maximale/
Guide d’achat de produits : https://buff.ly/2UMWhqT
Guide beauté :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/
Guide twist-out parfait :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/le-twist-out-ultime/

Mais qu’est-ce que je vais faire de mes cheveux??

« MAIS ET MES CHEVEUX ? QU’EST-CE QUE JE VAIS FAIRE DE MES CHEVEUX ???? » 😫😭🤢

Est-ce que tu as déjà été complètement désespérée entre deux coiffures parce que personne ne doit te VOIR comme ça ? Cherché désespérément une coiffeuse après que la tienne t’ait à la dernière minute ? Et que la simple idée de sortir de chez toi « comme ça » te cause une vraie attaque de panique ? (le battement de coeur qui s’accélère, la respiration rapide, le cerveau qui vrille en mode « non non non non non » !

Ça te parle ?

Moi, c’était une fois par mois, tous les mois, toute l’année, toute ma vie jusqu’à ce que j’apprenne à maîtriser mes cheveux.

J’en reparle peu, parce que ça fait tellement longtemps et que maintenant tout va bien.

Maintenant je vis en totale harmonie avec mes cheveux et la question « mais et mes cheveux ? » ne me vient jamais à l’esprit quand un événement quelconque se présente un entretien d’embauche une sortie entre copines une journée à la plage un dîner romantique…

Peu importe finalement : du moment où on veut être « au top », la panique pointe le bout de son nez.

La pensée fatidique, parfois prononcée à haute voix au téléphone à une amie compatissant « MAIS ET MES CHEVEUX ? QU’EST-CE QUE JE VAIS FAIRE DE MES CHEVEUX ???? »

Mon amie Ihsane (aux cheveux bouclés), me racontait qu’elle avait fait le tour de Lyon en voiture un dimanche, en quête désespérée d’un coiffeur. Et avec la même rengaine en tête « Mais c’est pas possible, c’est pas possible, qu’est-ce que je vais faire de mes cheveux ??? »

Et ça m’a rappelé les multiples fois où, quand j’étais ados, j’ai pris le premier bus, avant 6h du matin le samedi pour aller chez ma coiffeuse. Avant 6h parce qu’entre l’arrêt de bus et le salon de coiffure, il y avait tout le centre-ville à traverser.

L’horreur, vous imaginez si je croisais quelqu’un ???

Avec mes cheveux gonflés, que j’ai peiné à faire tenir dans un chouchou (et échoué, clairement, vu le nombre de bosses que j’avais sur la tête). Gonflés, frisottés, MOCHES.

L’idée de croiser quelqu’un était insoutenable.

D’ailleurs, même à 6h du matin avec presque personne dans les rues, je traversais le centre-ville à pas vif (encore un peu et je courais, comme quand un mec marche derrière nous tard la nuit : on veut garder notre calme et pas commencer à courir, mais c’est difficile).

À pas vifs, tête baissée (au cas où), épaules voûtées (la honte), je fonce vers le salon de coiffure (qui n’ouvre pas avant une bonne heure).

Et quand j’arrive enfin, soulagée d’avoir laissé le centre-ville derrière moi, je me retrouve devant le salon avec au moins 5-10 autres femmes de tous les âges, exactement comme moi. Certaines ont un foulard sur la tête, c’est la seule différence.

Et on attend Nadia, la coiffeuse, comme le messie.

Ce jour-là, je fais mon défrisage et je ressors soulagée.

Soulagée, mais bien consciente que j’ai seulement 1 mois de répit devant moi. Dans un mois, j’aurais des repousses, les racines gonflées, et il faudra faire quelque chose. Désespérément.

Le plus choquant avec cette angoisse c’est à quel point elle est normale. Quand on est dedans, on ne se rend pas du tout compte qu’organiser toute sa vie autour de ses cheveux et se créer un ulcère d’anxiété à cause de ses cheveux ce n’est pas normal.

Ce n’est pas « la vie ».

Ce n’est pas « comme ça que c’est et puis voilà ».

Non non non.

Les cheveux, ça peut être cool.

Ça peut être exactement comme les dents (on se les brosse plusieurs fois par jour sans en faire tout un fromage), comme les ongles (on les lime, on les nettoie, on les vernit… rien d’angoissant là-dedans) ou comme… tout.

Un élément de notre vie, que l’on gère… tranquillement.

Et qui en plus nous aide à nous sentir belles chaque jour ^_^

C’est tout l’intérêt et la motivation derrière ma série de vidéo actuelle : Se sentir belle avec ses cheveux naturels.

Elle aurait aussi bien pu s’intituler « Vivre en harmonie avec ses cheveux naturels« .

Dans la vidéo 2, je vous explique exactement comment faire pour s’assurer d’atteindre son idéal capillaire.

Cliquez ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.learnybox.com/serie-de-video-5-comment-se-sentir-belle-avec-des-cheveux-crepus-naturels/

Et raconte-moi dans les commentaires sous la vidéo ton anecdote de « crise » capillaire (on en a toutes au moins une) 😉

À bientôt

PS: Tu peux t’inscrire à ma newsletter en téléchargeant un de mes guides gratuits ci dessous:
Guide « OBJECTIF MALLEABILITE »  https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/recevoir-le-guide-objectif-malleabilite-maximale/
Guide d’achat de produits : https://buff.ly/2UMWhqT
Guide beauté :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/
Guide twist-out parfait :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/le-twist-out-ultime/

Comment se créer une routine quotidienne qui supporte ta réussite?

Comment se créer une routine quotidienne avec laquelle on NE PEUT PAS échouer ?

Le principe est très simple : notre volonté et notre capacité à prendre des décisions (et nous y tenir) sont TRÈS TRÈS TRÈS limitées.

Très tôt dans la journée, dans la semaine, dans le mois, on n’a plus de réserve et on revient à notre comportement par défaut : nos habitudes.

Et donc la conséquence est évidente : le quotidien que tu vis aujourd’hui est la résultante directe des habitudes et routines que tu as aujourd’hui.

Ta volonté n’a quasiment RIEN à voir là-dedans (allez, disons à 10%)

Regarde donc cette vidéo pour comprendre comment tu utilises ces principes à ton avantage et comment tu peux te créer une routine quotidienne que tu feras PAR DÉFAUT, quoi qu’il arrive, et qui garantira l’atteinte de tes objectifs, quels qu’ils soient.

PS : OMG est-ce que tu as VU ???

Ça y est les inscriptions à L A C L I Q U E sont ouvertes !

Tous Les détails sont ici https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/la-clique/

L A C L I Q U E est le club privé des femmes qui veulent TOUT, sans compromis.

L A C L I Q U E est un mastermind et un coaching mensuel de groupe dans lequel nous allons aborder, décortiquer et décoder ensemble tous les éléments pertinents dans notre réussite.

L A C L I Q U E ce sont 3 rdv mensuels pour apprendre (une formation complète sur une thématique précise–détail des thématiques ici :https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/la-clique/) , comprendre (masterclass animé par moi seule ou avec des experts dans leur domaine) et brainstormer ensemble.

ES TU L’UNE DES NÔTRES ?

Si la vie sur tu vis aujourd’hui n’est pas conforme à celle dont tu rêvais, si tu te sens très seule avec tes ambitions et globalement très incomprise par ton entourage actuel.

Si tu as du mal à te mettre au travail, à arrêter de procrastiner, à avancer dans tes projets.

Si tu es sérieuse, bosseuse, exigeante (envers toi-même et envers les autres)

Si tu veux une vie pleine de réussite, d’argent, de fun, avec de superbes relations avec ton entourage, un couple aligné en termes de valeurs et ABSOLUMENT tous tes rêves les plus (ceux d’aujourd’hui et ceux de demain)

L A C L I Q U E à été créé POUR TOI !

Pour un abonnement mensuel extrêmement accessible, tu vas accéder au soutien, aux compétences et à l’expertise dont tu as besoin pour avancer.

Rejoins maintenant L A C L I Q U E et bénéficie-tu tarif spécial lancement (moitié prix !!)

https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/la-clique/

On est la moyenne des 5 personnes que l’on fréquente le plus.

On n’obtient dans la vie que ce qu’on a réussi à normaliser dans notre esprit comme étant LA BASE.

Le meilleur moyen de se créer une nouvelle « base », un nouveau normal ?

En changeant son entourage.

Ça se passe ici https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/la-clique/

Comment aimer le rétrécissement de ses cheveux crépus?

Archives 2018

*Passer du court au long et toutes les longueurs intermédiaires : ou comment aimer le rétrécissement de ses cheveux crépus* Toutes ces photos ont été prises dans un intervalle d’un an, l’année 2015.

Je vous montre ce montage parce qu’une amie passionnée de cheveux naturels depuis presque aussi longtemps que moi l’a vue dans mon historique instagram et me l’a décrite comme « la photo ou tu montres des coiffures de toutes les époques, où on voit ton évolution sur plusieurs années ».

Du coup j’ai mis énormément de temps à comprendre de quelle photo elle me parlait (puisque toutes ces photos datent de la même année).

Et alors ça m’a rappelé : montrer la versatilité des cheveux crépus et la magie du « shrinkage » à TOUT LE MONDE (même aux plus aguerries et passionnées), c’est important.

C’est très important parce que le rétrécissement du cheveu crépu, le « shrinkage » comme on dit, c’est bien LE truc le plus frustrant pour la majorité des femmes noires qui décident de repasser au naturel.

Ça fait chier tout le monde, disons-le simplement.

Et moi la première : dans plusieurs de mes vidéos d’avant 2013, on peut m’entendre me plaindre rageusement du shrinkage.

Et je sais que je ne suis pas la seule : je discutais il y a quelques jours avec la soeur d’une amie qui a redéfrisé plusieurs fois ses cheveux parce qu’elle ne supportait pas le shrinkage. (Elle veut voir sa longueur, donc elle défrise)(va falloir qu’on parle lissage au fer, elle et moi un jour).

2015, c’est la première année ou j’ai changé mon regard sur le shrinkage.

C’est la première année où j’ai décidé d’en faire un atout et plus une faiblesse.

Et en faisant toutes ces coiffures (montrées en photo), toutes ces « coupes » (à ce stade on peut quasiment parler de nouvelle coupe, non ?) j’ai commencé à accepter mon shrinkage. Et plus que l’accepter, c’est l’année où j’ai commencé à l’aimer, vraiment beaucoup. A la folie, même 😉

Un bon moyen de commencer à aimer le shrinkage, c’est de ne plus y penser en termes de : « Oh non je ne peux jamais exposer ma longueur réelle » mais plutôt en termes de « Je peux changer RADICALEMENT de tête sans JAMAIS me couper les cheveux ».

Attendez, mais ça c’est une chance de DINGUE, non ?? Je vous le dis : nous femmes noires avons une chance folle 😃

Alors je reposte cette photo qui date de fin 2015 pour vous rappeler ceci : nos cheveux sont incroyables et fabuleux.

Aimez-les a la folie, ils le valent complètement ❤️

Bonne soirée

PS: Tu peux t’inscrire à ma newsletter en téléchargeant un de mes guides gratuits ci dessous:
Guide « OBJECTIF MALLEABILITE »  https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/recevoir-le-guide-objectif-malleabilite-maximale/
Guide d’achat de produits : https://buff.ly/2UMWhqT
Guide beauté :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/
Guide twist-out parfait :  https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/le-twist-out-ultime/