Articles

3 actions simples qui vont transformer tes résultats

Ca y est !
La 3e et dernière vidéo de la série est en ligne !

Cette fois, on parle ACTION.
Quelles sont les 3 premières étapes ridiculement simples à mettre en place pour démarrer sa transformation ?

Comme hier, c’est contre-intuitif et pourtant : ce sont les VRAIS piliers d’un changement profond et durable.

D’une parfaite harmonie avec soi-même : notre beauté, nos cheveux, notre place dans le monde (en tant que femme noire).

PS : Et si tu osais t’aimer follement ?


J’ai crée un guide -gratuit – pour vous accompagner dans votre transformation physique.

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Que ce soit pour le corps, les cheveux, la peau, le style vestimentaire, c’est très facile de vouloir changer et de se réveiller 3 ans plus tard en découvrant qu’on est exactement la même (ou pire, avoir l’impression d’avoir régressé », qu’on se sent encore plus mal dans sa peau).J’ai changé énormément de choses dans ma vie ces 3-5 dernières années et changer mon apparence physique a non seulement été un gros morceaux, mais aussi un gros élément motivant/déclencheur pour tout le reste.

La vérité est que quand on se sent bien dans sa peau, on peut soulever des montagne !(La vraie vérité c’est que je me suis sentie encore mieux quand j’ai réussi à entièrement me détacher de l’apparence de mon corps, mais c’est venu après)

J’ai osé affronter le regard des autres en quittant mon travail sans filet de sécurité, crée mon entreprise, affronter encore une fois le justement des autres pendant les premiers mois difficiles pour finalement arriver à un business florissant.Rien de tout ça n’aurait été possible si j’étais resté la personne pétrie de complexe et mal dans sa peau que j’étais avant.Acquérir une grande estime de soi, de la confiance en soi, c’est la première marche. 

Dans ce guide, je vous le processus exacte que j’ai suivi pour surmonter mes complexes et apprendre à me sublimer !A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Les 5 obstacles qui se dressent entre nous et la chevelure de nos rêves

Comme promis , voilà la 2e vidéo de la série « BELLE ET PUISSANTE GRACE A SES CHEVEUX NATURELS »

Cette vidéo est importante pour moi parce qu’on y parle de tous les freins qui nous empêchent d’embrasser pleinement la meilleure version de notre chevelure.

Je vous y raconte aussi comment moi, j’ai personnellement surmonté ces obstacles et pu apprécier MA beauté, dans tout ce qu’elle a de spécial et d’unique.

On sort CLAIREMENT des sentiers battus avec cette vidéo et je suis à peu près certaines que 4 de ces 5 obstacles vont vous faire lever un sourcil (mais au fond de vous, vous saurez qu’ils sont d’une puissance monstre et que ça vaut le coup de les regarder en face).

S’il n’y a qu’UNE vidéo à regarder c’est bien celle-là !

Parce que les obstacles sont rarement ceux qu’on croit, et ce sont bien ces obstacles invisibles qui font le plus de dégats.

PS : En l’honneur des inscriptions prochaines du programme Crépus & Longs (c’est VENDREDIIIIIii ^_^ !!!!) (mon extraordinaire programme capillaire : numéro 1 en France tant dans le nombre d’élèves, la qualité de l’expertise transmise et dans les résultats) Je vous offre un de mes plus récents ebook CONFESSIONS D’UNE COACH CAPILLAIRE, Les secrets de la pousse des cheveux crépus.

Téléchargez-le gratuitement aujourd’hui et EN PLUS vous serez sur la liste d’attente pour l’ouverture des inscriptions à Crépus & Longs ! Il y a des cadeaux et des réductions que je réserve EXCLUSIVEMENT à mes insiders !

EBOOK SECRETS DE POUSSE : https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/recuperer-mon-ebook-secrets-de-pousse/

Se sentir belle avec ses cheveux crépus naturels

NOUVELLE VIDÉO : Se sentir belle avec ses cheveux naturels 👑✨

Malgré le fait que porter ses cheveux crépus naturels est devenu de plus en plus courant, on est encore à ce stade où beaucoup d’entre nous peuvent avoir encore du mal à se sentir vraiment belles, féminines, glamours, magnifiques avec leurs cheveux naturels.

Les cheveux naturels ont malheureusement encore tendance à rester comme un obstacle qu’on a à surmonter pour se sentir pleinement féminine, pleinement belle..

✅ Et je voulais aborder ça dans cette vidéo

Et je voulais aussi vous dire que les inscriptions à mon programme phare Crépus & Longs(mon extraordinaire programme capillaire : numéro 1 en France tant dans le nombre d’élèves, la qualité de l’expertise transmise et dans les résultats.) vont bientôt ré ouvrir. YES nouvelle édition, c’est reparti! 💥🎉🎆

Et pour cette occasion, je vous offre mon E-book : Confession d’une coach capillaire : Les secrets de la pousse des cheveux crépus.

Vous y trouverez TOUS les détails de ce que j’ai appris sur comment SUBLIMER les cheveux crépus 😍😍

Et EN PLUS vous serez sur la liste d’attente pour l’ouverture des inscriptions à Crépus & Longs !
Il y a des cadeaux et des réductions que je réserve EXCLUSIVEMENT à mes insiders !👌🏾👌🏾

Téléchargement gratuit ici➡ https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/recuperer-mon-ebook-secrets-de-pousse/

Logistique en place et growing pains

Ça y est : après 3 mois de galère avec les expéditions, je suis heureuse de vous annoncer j’ai signé avec un logisticien dans le nord de la France.
Jusqu’à présent, nous expédions toutes les commandes (notamment les commandes de Routines ALaFolie sous un délai de 15 jours ouvrés.
Et même ce délai très large est très difficile à tenir.

Je sais que c’est très frustrant pour toutes celles qui passent commande et qui attendent avec impatience de démarrer avec leur routine.

Ça entraîne une ENORME vague d’emails, de messages et de commentaires qui font que tout mon service de support client est débordé et incapable de tenir le rythme depuis 3 mois.

Tout débordait de partout et maintenant c’est FINI 😄 😄  

3 mois difficiles pendant lesquels j’ai pourtant pris la décision de ne pas arrêter mes campagnes de publicité et de ne pas arrêter d’offrir les routines contre seulement les frais d’expéditions.

Malgré le débordement, malgré les commentaires négatifs sur les réseaux sociaux.

Et maintenant qu’on est de l’autre côté, maintenant que j’ai une nouvelle personne à temps plein au service client ET un service de logistique efficace qui traitera les commandes dans un délai rapide, je me sens prête à m’expliquer.

A VOUS expliquer.

Ce qui s’est passé, pourquoi j’ai fait ce choix, quels sont les enjeux.

(Clairement, si mon aventure entrepreneuriale ne vous intéresse en RIEN, prenez simplement cette information : toutes les commandes en attente à ce jour sont traités cette semaine et la suivante. A partir de ce point, nous expédierons systématiquement sous 24 à 48h ouvrés. Le service client restera lent pendant les 2 semaines à venir le temps de ratraper le retard, mais là aussi, nous allons pouvoir reprendre un rythme et des délais acceptables.
Je vous remercie infiniment de votre patience ^_^)

Voilà, maintenant je peux me relaxer et écrire librement sans crainte d’ennuyer qui que ce soit, on est entre nous 🙂

LA DÉCISION DE FAIRE CETTE CAMPAGNE SUR LES ROUTINES

C’était mi-janvier.
Ça faisait déjà 1 mois que je réfléchissais à ce à quoi allait ressembler mon année 2020 professionnellement.
Quelle direction pour ALAFOLIE ?

Depuis octobre 2018, j’étais en « repos ».
Je travaillais, hein. Mais je veux dire par là que je laissais les choses suivre leur cours. Je faisais les programmes sont j’avais l’idée, quand j’en avait l’idée, sans forcer. Contrairement aux 2 années précédentes pendant lesquelles je poussais fortement pour la croissance de mon entreprise et de ma communauté.

En 2020, j’étais prête à repasser en mode « bâtissage ».

Mais dans quelle direction ?
Et comment ?

Je savais POUR SUR que je voulais que mon travail, et la méthode ALAFOLIE, touchent BEAUCOUP plus de personnes. 10 fois plus de personnes.

J’analysais mon travail et mes chiffres de ces 3 dernières années.
Je me rendais compte que les Routines étaient ce que je vendais le plus, mais pas du tout ce qui rapportait le plus (n’oublions pas qu’il s’agit d’une entreprise et que les ventes et la rentabilité sont aussi importantes que l’impact et les transformations que je veux apporter aux femmes noires).
Pourtant, les Routines MARCHENT. Avec les routines seules on peut avoir de supers résultats.

Et c’était vers fin janvier, alors que mon instagram atteignait les 10 000 followers j’ai eu cette idée : proposer les routines au monde gratuitement (ou presque : les frais d’expéditions doivent quand même être couverts).

J’ai implémenté et ça vous a plus.

Et j’ai réalisé que je pouvais réellement impacter 10 fois plus de monde en 2020 en continuant de proposer les routines de cette façon.
Je perds une source de revenus (10% des ventes de 2019) mais je gagne une GROSSE source de cliente. Une grosse source d’impact.

LE BORDEL DANS LA LOGISTIQUE


Evidemment, on ne passe pas de 60 routines par mois  à 600 routines par mois sans que ça bouleverse complètement le fonctionnement de l’équipe et la structure de l’entreprise.
Vous devez surement penser « mais pourquoi tu n’as pas tout organisé en amont ? Avant que toutes les ventes déferlent et que les gens mécontents commencent a inonder les réseaux sociaux ? »

Parce que quand on commence à se préoccuper d’abord de « comment » et quand on commence à chercher à anticiper ce qui peut mal aller, on stagne.

Il m’a fallut 3 mois pour trouver le bon logisticien et pour mettre les choses en place.

L’expérience m’a appris que si je n’avais pas le feu aux fesses (avec tout le bordel dans mon équipe et à quel point ça m’a bouffé mon quotidien) ça m’aurait pris le double ou le triple du temps.

Donc l’idée que j’ai eu en janvier, aurais été implémenté en septembre au plus tôt.

Et ça, ce délai ? C’est inacceptable pour moi.

Vous avez toutes ici déjà eu des idées et des projets.

Vous SAVEZ, donc, à quel point c’est facile de laisser un quotidien bien remplit nous en détourner. Ce qui se passe au final c’est qu’on ne le fait pas, ou alors ça prend des mois, des années.

Le raccourcis se trouve dans l’inconfort.

MAIS EST CE QUE CA VAUT POUR AUTANT LE COUP DE RISQUER MA RÉPUTATION SUR LES RESEAUX SOCIAUX ?

L’expérience m’a apprise que oui.
Recevoir des critiques, des commentaires négatifs et être « harcelée » par des clientes mécontentes, c’est très dur à vivre.

Mais pour l’avoir déjà vécu avant, je sais ceci : c’est temporaire (ici, par exemple, ça a duré 3 mois).

Et surtout ?

Internet bouge vite.

Oui, il y a peut être 1000 personnes qui ont maintenant une mauvaise image de moi.

Sur ces 1000 personnes, la majorité va rapidement oublier et j’aurais l’occasion de me racheter auprès de cette majorité.
(Je me fais confiance là-dessus : mon travail est de qualité, je saurais me racheter)

Une minorité me déteste à jamais. Peut être 200 personnes ?

Mais en échange je gagne ça : pendant 3 mois j’ai continué. J’ai gagné des clientes, de l’expérience.
Et maintenant j’ai un meilleur service client et un logisticien.
Mon entreprise à grandit.

Grâce à ces 3 mois et aux personnes qui me détestent maintenant à vie (😅😅) je vais avoir l’opportunité de transformer 10 fois plus de chevelures cette année et surement encore plus l’année prochaine.

Et c’est en pensant à ces dizaines de milliers de personnes en plus que je suis capable d’affronter le shitstorm.
De continuer d’avancer EN PLEIN dans une tempête de merde, une déferlante de commentaires négatifs.
Je SAIS que c’est temporaire et JE SAIS que le résultat en vaut la peine.

Pour toutes celles que j’ai profondément agacé, blessé ou perturbé ces 3 derniers mois : je vous présente mes excuses.

Sincèrement.

Mais je vous promets que je recommencerais si nécessaire.

A chaque nouvelle opportunité, j’encaisserais la tempête.

Parce que le monde dans lequel les cheveux crépus ont retrouvé leurs lettres de noblesse auprès de toutes les femmes noires, je le veux.
Le monde dans lequel on se sent belle et confiante autant que n’importe quelle autre femme (pas « malgré » nos cheveux mais GRACE à nos cheveux), je le veux.
Ce monde vaut le coup d’endurer.

Et puis j’en ressors grandit et plus forte à chaque fois. Et ma foi, ça aussi ça en faut vachement la peine 🙂

Merci de m’avoir lue jusqu’au bout.

Bonne soirée
Maelle

Tes cheveux, ta réussite

Il est temps de voir les choses en face.

Il est de notre responsabilité de ne pas négliger cet aspect de nous, de ne pas négliger la guérison de cette blessure.

De mon point de vu, il en relève autant de NOUS (et de notre vie) que de nos enfants et toutes les générations suivantes de femmes et d’hommes noirs.

Je vous explique dans cette vidéo POURQUOI c’est si important et POURQUOI il est de notre intérêt à toutes d’investir du temps (disons, peut-être 6 mois ?) pour définitivement guérir notre relation avec nos cheveux.

Je sais.

Ça semble beaucoup et ça semble exagéré.

Mais regardez d’abord la vidéo et dites-moi ensuite ce que vous en pensez.

Je vais vous faire une autre vidéo dans laquelle je vais vous expliquer le cheminement interne que j’ai parcouru, du point de vue de mon estime de moi et de ma réussite personnelle, en sachant que tout cela a démarré avec mes cheveux.

Mais celles qui me suivent depuis longtemps ont pu voir mon évolution.

Tout est parti de là : mes cheveux.

On en parle en commentaire ?

Les 4 plaies du perfectionnisme

 Archive 2019



2 événements de cette semaine me viennent à l’esprit, qui, même si sur le papier ils semblent différents, m’amènent finalement à la même conclusion : le perfectionnisme c’est vraiment une plaie !

Oui, je sais j’en ai déjà beaucoup parlé et si vous me suivez depuis un moment, vous savez probablement déjà que l' »imperfectionnisme » est mon motto.

Je continue d’en parler parce que c’est important.
Et en particulier parce que je sais que beaucoup d’entre vous d’entre vous êtes des perfectionnistes et même : beaucoup d’entre vous en sont fières (alors que c’est probablement le plus gros boulet à votre pied qui vous empêche de réaliser vos aspirations)

J’en sais quelque chose, je suis une perfectionniste – en rémission.

Et malheureusement beaucoup d’entre vous pensent que ma réussite entrepreneuriale est le RÉSULTAT de mon perfectionnisme.
Alors que c’est le contraire : je n’aurais JAMAIS construit cette entreprise (avec aujourd’hui une équipe de 6 personnes en tout, 7 si on compte mon développeur qui ne fait que des missions occasionnelles) si je cédais à mon perfectionnisme.
Si je cédais à cette attitude de :

  • Faire attention à mon « apparence » (Je ne parle pas tant ici de beauté, mais de « ce que je renvoie comme image »)
  • Faire attention à ce qu’on pense de moi et de mon travail
  • Faire attention à « faire les choses bien »
  • Faire attention à ne pas décevoir les gens (que ce soit mon équipe, mes clientes, mes prestataires, ma famille)


Ces 4 points là-haut ?
À chaque fois que quelqu’un les évoque, c’est soit avec fierté quand la personne parle d’elle-même, soit avec inquiétude et un ton un brin condescendant quand elle est en train de donner des conseils aux autres (« non, mais je dis ça pour toi, parce que quand même… »)

Mais mon Dieu c’est tellement FAUX ! C’est tellement faux de croire que la réussite se trouve derrière ces 4 points…

Et vous savez quoi ?
Je comprends la confusion.
Parce que quand on respecte ces 4 points scrupuleusement, il n’y a pas grand-chose qui dépasse.
On dérange peu de monde, on échoue peu, on ne déçoit personne.
Et c’est normal : on ne fait RIEN. Ou du moins, on ne fait que ce qui est confortable, que ce qu’on MAÎTRISE. Que ce qu’on est CERTAINE de réussir à l’avance.

Sauf que rien de SUPER ne naît jamais de cette attitude.
Avec cette attitude, on se construit au mieux une vie sympa.
Avec cette attitude on ne réalise pas ses rêves, on ne s’accomplit pas, on ne crée RIEN qui va faire une VRAIE différence.

Et je trouve ça dommage.
Dommage parce que souvent, ceux qui ont cette attitude sont des personnes POTENTIELLEMENT exceptionnelles.
Des personnes qui ont la capacité, peut-être, de créer des choses incroyables.
Mais on ne le saura jamais…

J’ai donc 2 choses à vous dire :

  1. La réussite se trouve derrière de multiples échecs, de multiples « non » et de multiples situations dans lesquelles on aura été ridicule : c’est comme ça que ça marche !

Quand je pense au programme Crépus & Longs, je suis sûr le cul : en 2 ans et demi d’existence il y a eu 936 participantes (en ne comptant que celles qui ont vraiment suivi jusqu’au bout, pas toutes celles qui ont acheté).

Ce programme n’est pas parfait et d’ailleurs, dans quelques jours je vais ouvrir les inscriptions à la Nouvelle Edition du programme Crépus & Longs, transformé et amélioré grâce aux feedbacks et au développement de mon expertise.

En 2 ans et demi, je ne compte plus le nombre de remerciements, le nombre de chevelures complètement transformées, le nombre de FEMMES et de VIES transformées (vous n’imaginez pas ce que la confiance en soi peut faire : c’est un super pouvoir).
C’est extraordinaire. Ma plus belle création.

En 2 ans et demi, je ne compte pas le nombre de critiques. Le nombre de mails en colère à cause d’un atelier annulé. Le nombre d’insultes, de crises de colère de celles, frustrées, qui mettaient plus de temps que les autres à avoir des résultats.

Il y a biieeennn plus de la première catégorie que de la seconde.

Mais avec l’attitude des 4 points plus haut ?
J’aurais accordé plus d’importance aux critiques qu’aux louanges et j’aurais arrêté.

J’aurais arrêté juste après avoir commencé, même (probablement avant, en anticipation).
Et combien de personnes j’aurais aidées ?
Combien de chevelures auraient été transformées ?
Combien de vies impactées ?
Et/ou j’en serais, moi, dans la vie, avec cette attitude ?

Très loin de ma vie rêvée, je vous le dis.

  1. Ne pense pas que ça ne vaut que pour l’entrepreneuriat, pitié. Ça vaut pour tout, absolument tout. Je ne sais pas quel désir tu berces au fond de ton cœur, mais je peux t’assurer que tu ne le réaliseras pas en restant bien sagement dans ta zone de confort. Accepte la critique, accepte l’imperfection, accepte de décevoir/gêner/heurter certaines personnes. Sinon, tu peux toujours attendre un miracle…
  1. Et si tu décides de ne pas. Si tu choisis la zone de confort, cool. Mais alors s’il te plait. Est-ce que tu peux foutre la paix aux autres ? Ne pas devenir une voix de plus que quelqu’un va devoir s’évertuer à ignorer sur son chemin déjà difficile vers ses rêves ?


Ne te fourvoie pas. C’est dur. C’est dur pour tout le monde.
Les raisons pour lesquelles tu as peur d’y aller, la personne qui y va y a pensé aussi. Elle a juste décidé de le faire quand même, d’endurer.

Alors s’il te plait, vraiment, si tu n’as rien de positif à dire, ne dis rien.
(Cette dernière phrase est dédicacée à l’entourage des aspirants entrepreneurs, aspirants graveurs de montagne, aspirants rêveurs fous)

(Et bien sûr à toutes mes clientes : merci pour vos critiques hein. Parfois elles sont dures et injustes, parfois elles sont constructives. Je choisis d’utiliser l’ensemble comme un moteur. Merci ❤️ ❤️ ❤️  )

Bises à vous
Bonne soirée,
Maelle

Pas de solution miracle

Au fond de mon lit avec une migraine pour laquelle j’ai déjà pris beaucoup trop de médicaments (je n’ai plus d’huile essentielle de menthe poivrée), je me suis d’un coup rappelé d’un échange que j’ai eu avec une cliente sur facebook il y a quelques semaines et j’ai réalisé que probablement, la façon dont j’ai clarifié les choses avec elle n’était surement pas claire pour tout le monde.

(Si ça l’était, cet incident -que je te raconte plus bas- ne se serait sûrement pas produit, d’ailleurs)

Alors, allons-y :

Je ne suis pas dans le business de solution miracle.

Ça ne m’intéresse pas et ça ne m’intéressera jamais.

Je crois l’avoir déjà dit, mais ça a surement besoin d’être redit : je ne crois pas dans les pilules, gélules, ampoules et autres simagrées pour cheveux.

Ce n’est pas tant que je pense que ça n’a aucun effet, c’est surtout que je SAIS que la majorité des personnes qui achètent ces choses-là les achètent comme une sorte de baguette magique pour beaux cheveux.

Et je sais que la véritable « baguette magique » pour beaux cheveux crépus naturels, c’est l’apprentissage.

SAVOIR s’occuper de ses cheveux, AIMER et ACCEPTER pleinement ses cheveux, ça donnera toujours 1000 fois plus de résultats que toutes les gélules, pilules et élixirs du marché réunis.

Alors quand on vient chez moi, on vient parce qu’on est prêt à apprendre.

Parce qu’on a dépassé sa phase « j’attends un miracle » et qu’on a envie de vraiment s’y mettre.

Je m’attends à ce que la personne qui a intégré un de mes programmes le sache et soit vraiment prête à s’y mettre. Auquel cas, je suis vraiment prête à aider.

C’est donc tout naturellement que j’ai proposé une aide plus poussée (gratuitement) à une cliente du programme Crépus & Longs qui ne parvenait pas à « rentrer dedans » par elle-même et se plaignait d’avoir « perdu son argent » (avec cette phrase j’aurais dû déjà me douter de la suite… mais bref)

On passe donc du temps ensemble, en visioconférence (ce qui n’est PAS inclus dans sa formule du programme) et je lui fais du sur-mesure.

Elle m’explique qu’elle est naturelle depuis des années, mais a toujours fait des rajouts, car elle ne sait pas s’occuper de ses cheveux.

Ok, cool, pas de problème on est là pour apprendre et avancer ensemble.

Quelle ne fut pas ma surprise quand un mois plus tard, je vois cette même personne commenter sous une de mes vidéos sur facebook qu’elle avait perdu son argent en achetant mon programme et que ça ne « servait à rien » et qu’elle « s’était fait avoir ».

On est clairement face à quelqu’un qui n’avait pas encore dépassé sa phase « quête de miracle ».

Quelqu’un qui a abusé de mon temps, de mon énergie, de ma gentillesse parce qu’elle pensait que surement, par miracle, mon intervention allait tout changer.

Quelqu’un qui n’avait en réalité JAMAIS eu aucune intention de s’y mettre vraiment, jamais eu aucune envie de faire ses soins, jamais eu aucune envie d’aimer ses cheveux, de les accepter, d’en prendre soin.

Et qui avait en plus la lâcheté de ne pas l’admettre (ni à elle-même ni à moi) et le toupet de me blâmer pour son échec.

Dans quelques mois ou années peut-être, elle sera prête et je le lui souhaite.

Bref.

J’écris cet article pour dire : Si tu es encore dans ta phase de chercheuse d’or, je ne suis pas la personne qu’il te faut.

De nos jours, il se crée chaque semaine ou presque une nouvelle marque qui te promet monts et merveille à coup d’élixir, de cure et crème merveilleuse.

Fais-toi plaisir avec eux, je t’en prie.

Et quand tu voudras vraiment de beaux cheveux que tu aimes, que tu adores et qui te le rendent bien année après année et mois après mois (les cheveux dont tes collègues et amis seront choqués de voir perdurer dans leur beauté) ?

Là, reviens vers moi.

Pour les personnes qui sont prêtes ? Je fais des miracles 🙂

Bonne soirée

Maëlle

PS : Les routines ALafolie sont le meilleur moyen de démarrer !

Vous pouvez choisir ci-dessous la routine qui vous convient : les fiches seront livrées chez vous et vous recevrez également un guide d’achat de produits en fonction de votre type de cheveux (haut de gamme, petit budget ou le meilleur rapport qualité-prix), ainsi que la recette maison que vous pouvez choisir à la place si c’est votre préférence (ou si vos placards se sont vidés plus vite que prévu !)

Une de mes Routines vous convient forcément !

https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/routine-alafolie/

Comment choisir ?

Première question à te poser : est-ce que tes cheveux sont secs et cassants ?

Si oui, tu vas t’orienter directement vers la routine booster de pousse pour cheveux abîmés.

Si la réponse est non, la question suivante est : est-ce que tu es en transition ? Si oui, alors ce sera la routine « booster de pousse pour retour au naturel ».

Si la réponse est non, la question suivante est : est-ce que tu as les cheveux fins ? Si oui, tu choisis la routine « booster de pousse pour cheveux fins »

Et là encore la réponse est non, ce sera la routine « booster de pousse ».

Cliquez ici -> https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/routine-alafolie/

Obtenir des cheveux longs et obtenir n’importe quel rêve

J’utilise l’écriture depuis toujours pour m’aider à canaliser mes pensées, planifier mes actions, et filer vers mes rêves comme une flèche.

Mais depuis quelques années, ma pratique de l’écriture s’est considérablement intensifiée et a, par bien des façons, été mon arme secrète pour obtenir tout ce que je désire.

J’en ai parlé dans un live sur instagram il y a quelques temps et les questions posées m’ont fait réaliser que cette façon d’utiliser l’écriture n’était pas si courante et évidente.

Soyons claires : ce que j’en tire principalement c’est la capacité à rester concentrée et ne jamais perdre de vue mes objectifs.

Ça a surement dû vous arriver : vous prenez une décision ferme sur une nouvelle habitude à prendre où quelque chose que vous souhaitez obtenir (être plus sérieux dans votre carrière, passer plus de temps en famille, investir et gagner plus d’argent).

Au début ça se passe très bien, vous êtes très disciplinée puis… POUF! Comme par magie (en tout cas c’est l’effet que ça fait), on est 3 mois plus tard, 6 mois plus tard ou même plusieurs années (!!!) plus tard et l’objectif si cher à notre cœur a été laissé de côté.
Emporté par le tourbillon de la vie quotidienne.

Ma façon d’utiliser l’écriture me permet d’éviter cet écueil.

Chacune de mes bonnes habitudes de réussite est d’abord ancrée dans quelques lignes d’écriture au quotidien :

  • Mon apparence physique (mes cheveux, ma peau, ma silhouette, l’énergie que je dégage)
  • La façon dont j’entretiens mon couple (je suis en couple depuis 14 ans – aussi cliché que ça puisse sonner, mon conjoint est mon meilleur ami et mon « partner in crime », mon acolyte, mon partenaire dans tous les sens du termes – et je suis la même chose pour lui. Et ce n’est pas un hasard, c’est une vraie intention et des pratiques quotidiennes)
  • La façon dont je gère mon argent
  • La façon dont j’aborde mon business et sa croissance constante.
  • La façon dont je gère les déconvenues, les déceptions, les échecs.
  • Ma présence en ligne et la façon dont je véhicule les messages qui me tiennent à coeur.
  • Les résultats de mes clientes (vous le savez, mais pour moi permettre à mes clientes d’obtenir une *vraie* transformation et des résultats très concrets est mon objectif le plus important. Rien n’a de sens sans ça)(Et donc j’écris à ce propos au même titre que j’écris à propos de mes autres objectifs de vie.)

Tout.
Vraiment tout ce que je souhaite, se matérialise par l’écriture.

Voilà comment ça marche.

J’ai un désir.
Je l’écris en détails.
J’écris les émotions rattachées à ce désir.
J’écris tout ce qui devrait être vrai pour que ce désir se réalise.
J’écris toutes les croyances/vérités actuelles qui sont contradictoires avec ce que j’ai écris juste avant.
Et je résous tous les conflits (qu’ils soient réels, concrets, ou simplement internes, émotionnels).

Une fois ce travail fait, je synthétise le tout en quelques affirmations en lien à cette nouvelle « chose » que je désir.

Et ces quelques affirmations ?
Je les ré-écris tous les jours.

Alors oui, tous les matins, je consacre du temps a écrire 1 paragraphe par « domaine de vie » avec les choses que je veux créer/avoir/maintenir.

Ça me prend 30 minutes quand je fais court.
(Il s’avère que j’ai beaucoup de rêves et que j’exige beaucoup de la vie)
(Mais si on démarre avec UN objectif précis, ça peut être l’affaire de 5 minutes)

A un autre moment dans la journée, je peux prendre encore 1h (ou 2, ou plus) pour décortiquer plus en détails mes croyances limitantes et points « bloquant ».

(A noter : ces heures « supplémentaires », elles existent parce que j’ai des objectifs élevés et challengeants. Je sors chaque jour LOIN hors de ma zone de confort donc j’ai beaucoup d’émotions « négatives » a gérer. Ce n’est pas nécessaire pour tout le monde).

Grâce à cette habitude d’écriture, tout le reste est plus « simple ».

Je n’ai pas besoin de me rappeler chaque jour que c’est important pour moi de faire du sport : c’est dans mes affirmations quotidiennes.
Je n’ai pas besoin de me rappeler que tel projet de croissance de mon entreprise est important : c’est dans mes affirmations quotidiennes.
Je n’ai pas besoin de me botter les fesses pour faire mon travail de marketing et de vente : c’est dans mes affirmations quotidiennes.

Et ça marche comme ça pour tout.
Tout ce j’ai dans ma vie était au départ un vague désir, puis une série d’affirmations.

Bonne soirée

Maelle

PS: Et si tu osais t’aimer follement ?
J’ai crée un guide -gratuit – pour vous accompagner dans votre transformation physique.

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Que ce soit pour le corps, les cheveux, la peau, le style vestimentaire, c’est très facile de vouloir changer et de se réveiller 3 ans plus tard en découvrant qu’on est exactement la même (ou pire, avoir l’impression d’avoir régressé », qu’on se sent encore plus mal dans sa peau).J’ai changé énormément de choses dans ma vie ces 3-5 dernières années et changer mon apparence physique a non seulement été un gros morceaux, mais aussi un gros élément motivant/déclencheur pour tout le reste.

La vérité est que quand on se sent bien dans sa peau, on peut soulever des montagne !(La vraie vérité c’est que je me suis sentie encore mieux quand j’ai réussi à entièrement me détacher de l’apparence de mon corps, mais c’est venu après)

J’ai osé affronter le regard des autres en quittant mon travail sans filet de sécurité, crée mon entreprise, affronter encore une fois le justement des autres pendant les premiers mois difficiles pour finalement arriver à un business florissant.

Rien de tout ça n’aurait été possible si j’étais resté la personne pétrie de complexe et mal dans sa peau que j’étais avant.Acquérir une grande estime de soi, de la confiance en soi, c’est la première marche. 

Dans ce guide, je vous le processus exacte que j’ai suivi pour surmonter mes complexes et apprendre à me sublimer !

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Mon rapport à ma texture 4c

Mon rapport avec ma texture a énormément évolué avec les années.

Quand j’étais petite, elle était associé à quelque chose de très négatif : des cheveux durs, secs. Souvent pas beaux (l’aspect un peu « brouillon » que les cheveux crépus ont quand une coiffure vieilli un peu, vous voyez ? C’est bête mais comparé à mes cousines indiennes, leur coiffure vieillissaient avec de joli brin de cheveux qui dépassaient des nattes. Sur mes cheveux à moi, ça faisait « locks » et je trouvais ça injuste)(Bref)

Aujourd’hui, j’adore ma texture. Le fait que je porte au quotidien des twist-outs ou braid-outs ne doit absolument pas vous induire en erreur : j’adore mes cheveux !

💜J’adore cette texture en grains de poivre.

🧡J’adore le fait que même quand ils sont mouillés (comme sur la photo) ils ont l’air secs (c’est magique ! ^_^)

Mes « zéro-zéro » tout autour de ma tête, je les adore. (d’ailleurs ça fait des années que je ne les plaque pas avec du gel)
J’arrive à comprendre qu’on puisse ne pas être 100% à l’aise avec sa texture crépue (j’ai vraiment détesté mes cheveux quand j’étais enfant et ado).

C’est un peu hors norme.
Même dans notre monde actuel ou les cheveux naturels sont à la mode, ça reste inhabituel de voir cette texture.
(D’ailleurs je me demande si je ne devrais pas parfois me balader comme ça dans la rue, juste pour l’exemple)(mais les nœuds, après 😱😨)

Ce message est un peu décousu, mais finalement je crois que ce que j’essaye de dire c’est : quand on adore sa texture et qu’on l’accepte pleinement comme elle est, beaucoup de portes s’ouvrent !

On commence à « jouer » avec, à la sentir sous ses doigts et « sentir » le potentiel. Tester des choses, voir le résultat, se faire plaisir.

C’est parce que j’aime autant ma texture que j’arrive à faire les coiffures que je fais.

Je ne me suis jamais arrêté à un mauvais résultat.

Je n’ai jamais blâmé mes cheveux ou ma texture. Je me suis toujours dit « ah ben tiens, je vais tenter ça différemment la prochaine fois ».

J’ai tout un dossier de mises-en-plis ratées (twist-out, braid-out, bantu-knot-out, flexi-rods, bigoudis, etc.). UN TAS !

J’ai raté plein plein de fois toutes ces coiffures avant de les réussir sur ma texture. Et l’envie de recommencer a toujours été là parce que j’adore ma texture et un jour j’ai choisi de l’accepter telle quelle est.

(J’ai aussi accepté l’idée que certaines coiffures sont peut-être hors de ma portée)
(Mais jusqu’ici, mon constat est qu’aucune coiffure n’est hors de portée de cette texture !)
(Le crépu, c’est le pied total, je vous jure ! 😍)

Aller, regardez votre texture en face (prenez une photo ^_^) et trouvez toutes les raisons de l’aimer, ça change la vie !

PS : cette photo (ci-dessous) date de fin 2015 je crois ou début 2016. ma longueur réelle devait être au niveau du soutien-gorge.

PPS : pour maîtriser votre texture et les différentes « formes » que vous pouvez lui donner, j’ai crée le programme Crépus & Glam 🙂
En vous inscrivant au programme Crépus & Glam (qui est lui même en 6 modules vidéo), vous en plus les bonus gratuits suivants  :

  • 8 TUTOS COIFFURE « GLAM »  – 47€(réalisés par moi, avec des modèles)(cheveux courts, cheveux longs, cheveux mi-longs)
  • Accès au groupe facebook dédié au programme.
  • Acquérir une « main à cheveux » – 97€(programme en 3 vidéos contenant des exercices concrets à réaliser pour acquérir le doigté magique qui permet d’éviter la casse manuelle et de sublimer la fibre capillaire)
  • 4 nouveaux modules données en live au cours desquels j’effectuerai aussi des diagnostics en profondeur en direct !   – 388€
  • Invitation au ALAFOLIE DAY – 97€

Les inscriptions ferment vendredi 08 mai à minuit

Bonne soirée à vous
Maëlle

L’apprentissage de sa propre beauté

Apprendre, c’est ma zone de confort.

J’aime apprendre, j’aime décortiquer, j’aime creuser.
Et j’aime tester, expérimenter, me casser la gueule et recommencer.

Alors ce n’est pas étonnant finalement que j’ai transformé un sujet aussi étrange que celui de la beauté en sujet d’apprentissage.

A priori, on ne se dit pas « Tiens, et si j’apprenais à être belle ».
Mais c’est ce que je me suis dit.

Et j’ai aimé, en fait, passer ma vingtaine à apprendre les bases de :
L’entretien de mes cheveux
La nutrition et le sport
Le maquillage
L’habillement.

D’abord les bases (qui sont très ancrées dans ce qui est considéré comme beau dans notre société) puis ensuite expérimenter, prendre du recul et m’approprier les choses pour être pile au milieu de ce qui est considéré comme beau et ce que MOI je trouve beau.
J’ai trouvé mon équilibre, ma « zone de confort ».

Je ne suis pas assez passionnée de maquillage pour chercher à faire des choses plus élaborées que le maquillage que je fais en 10 min.
Je ne suis pas assez passionnée de vêtements pour passer plusieurs heures par mois à faire su shopping et me construire THE STYLE.
Je suis pas assez passionnée de coiffure pour tester de nouvelles coiffures tout le temps (c’est pour ça que je fais si peu de tutos coiffure : pas mon délire)

En revanche, je suis passionnée d’enseignement. J’adore créer des programmes et de nouvelles façons d’enseigner et de partager ce que je sais.
Alors ça, vous en voyez à la pelle : j’ai toujours un autre programme à vous proposer.

Alors pourquoi je vous dit tout ça ?

Parce sur le sujet de la beauté, je sais qu’on est nombreuse à vivre la beauté comme moi : on veut trouver ce juste milieu entre la beauté de la société et la notre.
Mais on n’est pas forcément des MEGA passionnées qui allons se créer des allures de FOU.

Les cheveux c’est mon expertise, mais en 2020 je compte m’associer à d’autres experts (style, make up, soin du corps) pour mettre ma passion de l’enseignement au service plus large de la beauté.

J’ai hâte du dé-confinement pour reprendre ce travail 

En attendant, j’ai envie de reprendre mon programme Crépus & Glam, dont je n’ai pas reparlé depuis juillet dernier !

Je vous en dis plus dans quelques jours !

Bonne journée,
Maelle

PS : Et si tu osais t’aimer follement ?


J’ai crée un guide -gratuit – pour vous accompagner dans votre transformation physique.

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Que ce soit pour le corps, les cheveux, la peau, le style vestimentaire, c’est très facile de vouloir changer et de se réveiller 3 ans plus tard en découvrant qu’on est exactement la même (ou pire, avoir l’impression d’avoir régressé », qu’on se sent encore plus mal dans sa peau).

J’ai changé énormément de choses dans ma vie ces 3-5 dernières années et changer mon apparence physique a non seulement été un gros morceaux, mais aussi un gros élément motivant/déclencheur pour tout le reste.

La vérité est que quand on se sent bien dans sa peau, on peut soulever des montagne !(La vraie vérité c’est que je me suis sentie encore mieux quand j’ai réussi à entièrement me détacher de l’apparence de mon corps, mais c’est venu après)

J’ai osé affronter le regard des autres en quittant mon travail sans filet de sécurité, crée mon entreprise, affronter encore une fois le justement des autres pendant les premiers mois difficiles pour finalement arriver à un business florissant.

Rien de tout ça n’aurait été possible si j’étais resté la personne pétrie de complexe et mal dans sa peau que j’étais avant.Acquérir une grande estime de soi, de la confiance en soi, c’est la première marche. 

Dans ce guide, je vous le processus exacte que j’ai suivi pour surmonter mes complexes et apprendre à me sublimer !

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/