Il n’est jamais trop tard pour suivre son coeur

Entre le moment où j’ai su que je voulais être indépendante et le moment où j’ai commencé à essayer il y a eu 2 ans.

Ensuite entre le moment où j’ai commencé à essayer et le moment où j’ai démissionné de mon travail (en mode kamikaze) il y a eu 3 ans.

Entre le moment où j’ai démissionné et celui et j’ai enfin lancé mon entreprise il y a eu 1.5 ans.
Et entre ce moment et celui ou mes ventes mensuel permettait de me payer il y a eu encore 1 an et demi. Lire la suite

Pourquoi il ne faut PAS se démêler les cheveux crépus tous les jours

(…quand on pratique les programmes du système ALF !)

Je dis tous le temps à mes coachés, aux ateliers, sur Facebook, à mon entourage (, à tout le monde !) qu’il ne faut JAMAIS se démêler les cheveux entre deux soins hebdomadaires (même avec les doigts). Pour comprendre pourquoi, on va commencer par parler de la notion d’ordre pour les cheveux crépus parce que c’est une notion-clé. Lire la suite

Mon aventure capillaire – De SL à APL (mai 2010 à juin 2011)

Octobre 2O1O : Un petit lenght-check pour voir comment les choses avancent niveau longueur

Dans la vie, j’aime bien me fixer des buts parce que sans but, je perds ma motivation à faire des choses. Mais ensuite on se retrouve pris dans le tourbillon des événements et on n’a pas souvent l’occasion de prendre du recul pour contempler le chemin parcouru et les accomplissements réalisés en passant. Surtout en ce qui me concerne, vu que je suis totalement le genre de personne qui ignore tout ce qui ne concerne pas mon objectif. Mon objectif est atteint ? Je suis contente et je me trouve géniale ! Mon objectif n’est toujours pas réalisé ? Je suis nulle, tout ce que je fais c’est de la merde ! J’essaie d’arranger ça mais c’est pas facile. Pourtant, il y a bien un truc qui aide énormément à se voir plus objectivement, c’est de se faire un récit d’une période de notre vie. C’est une des raisons qui fait que tenir un journal est vraiment un excellent outil (même si c’est pas facile d’être régulière…). Travailler sur cet article m’a fait cet effet. J’ai pleinement réalisé le chemin parcouru et à quel point les choses avaient changé (pour le mieux en plus !) : à quel point l’image du cheveu crépu a bougé, à quel point mes techniques de soin et de manipulation des cheveux crépus avaient progressé, etc. Alors c’est partie pour une petite rétrospective !

Lire la suite

C’est quoi une aventure capillaire ?

Une aventure capillaire c’est d’abord prendre la décision d’accorder une certaine attention à ses cheveux et de fournir des efforts pour eux. À partir de là, chacun peut décider de donner à son aventure capillaire la forme qu’il désire. Pour beaucoup, une aventure capillaire est l’occasion d’apprendre de nouvelles techniques de soin, de manipulation des cheveux, de coiffure et plus généralement d’apprendre des choses sur leurs cheveux et les cheveux crépus en général.

« Il faut toujours démêler des pointes et remonter petit à petit vers la racine ! » Lire la suite

5 catégories principales d’objectif capillaire

Pour vous aidez à choisir formuler votre objectif capillaire final, je vous propose de considérer les 5 catégories suivantes :

  1. Santé des cheveux
  2. Pousse et longueur des cheveux
  3. Réalisation de coiffure, de styles capillaires
  4. Style capillaire et esthétique
  5. Confort et compétence sur les situations capillaires du quotidien

1. Santé des cheveux

Les propriétés décrivant la santé des cheveux :

  • Brillance, éclat
  • Souplesse
  • Élasticité
  • Robustesse
  • Épaisseur

PROPRIÉTÉVALEURS DÉFAVORABLESVALEURS FAVORABLES
Brillance, éclat* Des cheveux ternes, sans éclat* Des cheveux brillants, qui ont une belle couleur et un bel éclat
Souplesse* Des cheveux raides
* Une chevelure qui n'a pas de mouvement
* Des cheveux qui ont subi des dégâts de chaleur
* Des cheveux souples
* Une chevelure qui a du mouvement, qui vit, qui répond aux mouvements de la tête
Élasticité* Des cheveux qui ne s'allongent pas quand on les étirent
* Des cheveux qui ne retrouvent pas leur longueur initiale après avoir été étirés
* Des cheveux élastiques, c'est-à-dire des cheveux qui s'allongent un peu quand on les étire et qui retrouvent ensuite leur longueur initiale
Robustesse* Des cheveux qui se cassent à la moindre traction* Des cheveux qui peuvent subir un certain niveau de traction sans se casser
Épaisseur* Des cheveux affinés
* Des cheveux auxquels il manque des couches d'écaille sur certaines portions de leur longueur
* Des cheveux qui ont une certaine épaisseur
* Des cheveux qui ont toutes leurs écailles sur toute la longueur

2. Pousse et longueur

Les éléments à considérer :

  • Palier de longueur à atteindre
  • Le temps que l’on se donne pour atteindre le palier de longueur visé
PALIER DE LONGUEUREXEMPLE DE DURÉE POUR ATTEINDRE LE PALIER DE LONGUEUR CONSIDÉRÉ
Niveau des épaules* Depuis "Cheveux très courts" : 14 mois
Niveau des aisselles* Depuis "Niveau des épaules" : 13 mois
Niveau du soutien-gorge* Depuis "Niveau des aisselles" : 18 mois
Niveau de la taille* Depuis "Niveau du soutien gorge" : 10 mois

Comparaison sur 5 mois

Quand vous démarrez le suivi de votre longueur, vous pouvez choisir une ou plusieurs mèches comme point de mesure. Veillez ensuite à utiliser les mêmes points de mesure pour vos lenght-checks ultérieurs (Lenght-check = mesure de la longueur de ses cheveux).

3. Réalisation de coiffure

Les éléments à considérer :

  • La liste des coiffures que vous souhaitez pouvoir réalisé
  • Les niveaux de longueur requis pour pouvoir réaliser les coiffures de votre sélection
  • La maîtrise des techniques de base mis en jeu dans la réalisation des coiffures de votre sélection
  • La maîtrise de la réalisation des coiffures de votre sélection

4. Style capillaire et esthétique

Les éléments à considérer :

  • Qualité esthétique de votre style capillaire
  • Ce que vous souhaitez exprimer à travers votre style capillaire
  • Ce que vous souhaitez faire ressentir aux autres avec votre style capillaire
ÉLÉMENTRÉPONSES POSSIBLES
Qualité esthétique de votre style capillaire* Élégant
* Raffiné
* Excentrique
* Sobre
* Sexy
* Séduisant
* Discret
Ce que vous souhaitez exprimer à travers votre style capillaire* Votre personnalité
* Vos humeurs, vos états d'âme
* Vos opinions
* Vos sentiments à l'égard de l'autre
Ce que vous souhaitez faire ressentir aux autres avec votre style capillaire* Éblouir
* Séduire
* Intimider
* Impressionner
* Inspirer un sentiment neutre

5. Confort et compétence

Les éléments à considérer :

  • Temps passé sur ses cheveux
  • Pénibilité des moments cheveux
  • Sentiment de confiance sur les situations cheveux
PROPRIÉTÉVALEURS DÉFAVORABLESVALEURS FAVORABLES
Temps passé sur ses cheveux* Jour "normal" (hors shampoing, soin) : 1h ou plus par jour
* Jour de shampoing, de soin : 4h ou plus
* Jour "normal" (hors shampoing, soin) : 30 min ou moins
* Jour de shampoing, de soin : 3h ou moins
Pénibilité des moments cheveux* Difficulté à trouver des coiffures à réaliser et à porter : très difficile
* Pénibilité de l'activité "Réalisation de coiffure" : très pénible
* Pénibilité de l'activité "Faire son shampoing, faire un soin" : très pénible
* Difficulté à trouver des coiffures à réaliser et à porter : facile
* Pénibilité de l'activité "Réalisation de coiffure" : absence de pénibilité, activité peu contraignante
* Pénibilité de l'activité "Faire son shampoing, faire un soin" : absence de pénibilité, activité peu contraignante, activité relaxante

Voilà, on a fait le tour ! L’article n’est pas exhaustif mais il devrait vous aider à trouver une formulation précise et explicite pour votre objectif capillaire final. Entre celle qui poursuit l’objectif « Avoir de super cheveux ! » et celle qui poursuit l’objectif « Atteindre le palier de longueur ‘Niveau des aisselles’ + Pouvoir réaliser une coiffure lâchée type braid out qui tombe au niveau des épaules », il y en a une des deux qui a plus de chance d’atteindre ses objectifs (et d’avoir en passant de beaux cheveux) que l’autre. Petit indice sur qui il s’agit : ce n’est pas la première… Conclusion : on a plus de chance d’atteindre un objectif si on le formule de façon précise et explicite.

Le shampoing sur cheveux crépus – Méthode

Le shampoing permet de laver les cheveux et de les débarrasser des impuretés accumulées dans la semaine. C’est non seulement une question d’hygiène mais ça permet en plus de débarrasser les cheveux de toute couche de « matière » (crasse, produits, etc.) qui pourrait empêcher aux agents nourrissants et à l’hydratation de pénétrer la fibre capillaire.

Quand on a les cheveux crépus, il faut être particulièrement vigilant concernant l’étape du shampoing et lui apporter un soin particulier car les cheveux crépus sont très vulnérables à l’agressivité des shampoings. Sans précaution particulière, on peut se retrouver à la fin du shampoing avec des cheveux secs, cassants, emmêlés et avec des nœuds. Pour éviter ça, il faudra faire attention à la fois au produit que l’on va utiliser comme agent lavant et à la façon dont on va manipuler et laver nos cheveux pendant le shampoing.

Principe

Comme pour toutes les autres étapes du soin, on travaille ici également section par section. On utilisera un shampoing doux ou tout autre agent lavant non agressif (ex : le savon d’alep) pour se laver les cheveux. Les shampoings doux sont par nature moins efficace que les shampoings agressifs et demandent donc en contre-partie un effort un peu plus conséquent pour laver les cheveux. Un shampoing par mois  ou moins (typiquement 1 shampoing sur 6) sera réalisé avec un shampoing plus efficace pour un nettoyage en profondeur : c’est l’étape du shampoing clarifiant.

On utilisera des gestes et une progression qui limiteront la casse, éviteront la formation de nœuds et qui permettront de se débarrasser des cheveux morts au fur et à mesure.

Conditions de départ pour se lancer dans un shampoing sereinement

Liste des produits et des accessoires :

  • shampoing doux
  • 2 à 4 pinces

L’analyse de la composition du shampoing permet souvent de se faire une idée du caractère doux ou agressif  d’un shampoing.

Déroulement du shampoing

1. Diviser votre chevelure en deux ou quatre sections

On fera deux sections si on a les cheveux courts et 4 sections si on a les cheveux longs (niveau des épaules ou plus).

2. Laver le cuir chevelu de la section en cours

On verse du produit dans notre main libre, on se frotte les mains pour faire mousser le produit, on plonge ses doigts à travers la section en faisant attention à ne pas agresser de cheveux et on applique le shampoing au cuir chevelu avec les palmes de nos doigts et pas avec les ongles. Se frotter les cheveux et le cuir chevelu avec les ongles affaiblirait la structure de la fibre capillaire et créerait de micro-plaies au niveau du cuir chevelu.

3. Nettoyer les longueurs de la section en cours

On frotte ses cheveux en déplaçant ses mains le long des mèches de cheveux formés par la section, toujours dans le même, des racines vers les pointes

4. Rincer la section nettoyée

On évacue le produit toujours en déplaçant ses mains dans le sens de la racine vers les pointes.

5. Rattacher la section rincée

Avec une pince à dent ou pince sépare-mèche, entortiller la section de cheveux en un choux et attacher le choux avec la pince.

6. Passer à la section suivante et répéter les étapes précédentes jusqu’à épuisement des sections à laver

La suite

Après un shampoing, on peut réaliser une étape d’application d’après-shampoing ou d’application de masque et poursuivre le soin ainsi le soin. On peut également appliquer un lait hydratant et un beurre aux cheveux.

Pour le séchage, je vous recommande l’utilisation d’une serviette en micro-fibre.

Pour une illustration de shampoing, visionner la vidéo ci-dessous à partir de 12:44.

 

Comment rentabiliser le temps que l’on passe sur ses cheveux ?

Au quotidien, des moments cheveux s’imposent à nous régulièrement, et ce même si vous n’êtes pas aussi passionné de cheveu que moi ! On doit se laver les cheveux de temps en temps, se coiffer le matin pour être au moins présentable, etc. Et quand on est lancé dans une aventure capillaire, quelques autres viennent s’ajouter à lister : entre la consommation de ressource cheveu sur internet, la recherche de bons produits capillaires et les soins, on a de quoi faire.

Alors comment rentabiliser ces moments cheveux et en tirer un maximum de bénéfice pour nous et nos cheveux ? La réponse : en orientant toutes les énergies dans une seule direction, vers la réalisation d’un seul objectif, l’objectif capillaire final ! À chaque moment cheveu, on peut avoir l’impression que l’on a un objectif, une direction, la direction de ce qui est « bien » pour nos cheveux et pour notre style capillaire. Les cheveux ont beaucoup à offrir mais toutes ces bonnes choses ne nécessitent pas les mêmes efforts et sont même parfois (souvent..?) opposés dans les moyens qu’elles demandent. On ne fait pas pousser des cheveux courts de la même façon que l’on fait pousser des cheveux au niveau des épaules, porter l’afro au quotidien est difficilement compatible avec un objectif de pousse, etc. Alors si vous ne voulez pas stagner et tourner en rond, vous feriez mieux de savoir où vous voulez aller…

Avec un objectif capillaire final clair, que vous sentez au plus profond de vous vous correspondre, ce que vous ferez au quotidien aura beaucoup plus de sens. Vous ne serez plus attaché à des méthodes, à des pratiques, à des traditions et à des habitudes, vous serez uniquement préoccupé par les résultats. On vous a dit que l’huile de coco était bonne pour les cheveux, vous avez essayé et vous vous êtes retrouvé avec des cheveux secs ? Vous prendrez de vous-même l’initiative de mettre l’huile de coco de côté ! Après tout, votre priorité n’est pas de coller aux paroles d’une youtubeuse mais bien de progresser vers votre objectif final. Vous pourrez évaluer l’efficacité de vos méthodes et de vos pratiques. Quand vous stagnez dans la progression vers votre objectif, vous savez qu’il est temps de changer. Vous ne passerez pas des années à utiliser les mêmes schémas pour des résultats qui ne vous conviennent pas.

Plus généralement, c’est toute votre créativité et votre esprit d’initiative qui seront débloqués : vous savez quel objectif vous cherchez à atteindre, vous percevez votre situation actuelle, vous vivez dans un monde riche en possibilité et vous avez le pouvoir d’agir, donc automatiquement, des idées viendront à vous. Vous tirerez beaucoup plus de bénéfice des ressources cheveux disponibles sur internet. Finalement, non seulement vos moments cheveux deviendront bien plus rentables mais en plus ils vous paraîtront moins pénibles et beaucoup plus intéressants ! Et au fur et à mesure que les bénéfices de vos « bonnes » actions et de votre constance commenceront à apparaître (ex : des cheveux que vous voyez clairement être plus beaux, des compliments qui apparaissent, etc.), et c’est sûr, ça arrivera, le plaisir que vous allez en tirer vous donnera encore plus d’énergie et vous retrouverez alors pris dans un cercle vertueux.

Pour vous aider à définir votre objectif, je vous invite à suivre le lien suivant (à venir), à vous poser dessus et à faire tous les exercices que l’article propose. L’activité peut prendre 15-20 min tout comme ça peut se faire en 1h voire sur plusieurs jours, mais pas la peine de vous précipiter : l’objectif que vous aller définir risque bien de vous accompagner pendant plusieurs semaines, mois voire années, alors inutile de vous précipiter. Le plus important est déjà de prendre la décision d’avoir un objectif. Et quand vous envisagez un objectif, prenez le temps de sentir si cet objectif vous donne la sensation d’être un bon objectif. À la fin de cette activité, vous devriez avoir votre réponse.

Quand j’ai démarré mon aventure capillaire, je tenais absolument à savoir si les cheveux crépus pouvaient apportés autant que ce promettait la communauté cheveux sur internet de l’époque : des cheveux crépus longs, qui poussent et dont on peut s’occuper facilement au quotidien. J’étais un peu sceptique mais en même temps j’avais envie d’y croire car je désirais tout ça. Quand j’ai décidé de revenir au naturel, j’ai pris la décision de mettre tout mes préjugés de côté, de donner une vraie chance aux cheveux crépus et de croire en leur potentiel. Et je me suis fixé comme objectif principal de faire pousser mes cheveux.

Tout ce que je faisais à mes cheveux devaient leurs permettre de pousser. Si ce n’était pas le cas, je mettais de côté la pratique en question de côté. J’ai essayé les wash n go, puis je les ai mis de côté quand j’ai constaté que ça ne marchait pas avec ma texture de cheveux (trop de casse). Je me suis tourné vers les gourous cheveux qui étaient les plus pragmatiques et les plus ouverts au potentiel des cheveux crépus : j’ai ainsi découvert Kimmaytube, Youtubeuse américaine dont la chaine m’a beaucoup appris. J’ai identifié les paramètres qui influençaient la pousse, j’ai amélioré mes techniques de tressage, de soin, et bien d’autres choses. Parfois je revenais sur d’anciennes tentatives comme le wash’n go (vidéo Youtube 1, vidéo 2). Et à mesure que j’essayais de transmettre mes connaissances et mon savoir-faire à travers mes vidéos Youtube, mes articles, mes ateliers et mes coachings, un système cohérent à commencer à émerger : je me sens à présent imprégnée d’une véritable culture capillaire qui correspond à la réalité de ce que sont mes cheveux et les cheveux crépus plus généralement. C’est le fait d’avoir un objectif claire qui m’a permis de découvrir des choses dont je n’aurai pas soupçonné l’existence ou encore des choses que je n’aurais pas cru possible comme par exemple le fait qu’on puisse à la fois porter ses cheveux lâchés au quotidien, se passer de coiffure protectrice (coiffure de tresse, rajouts, tissages, etc.) ET faire pousser ses cheveux.

Mes cheveux dans différents états de texture

Bien sûr, vous n’êtes pas forcer de redécouvrir l’eau chaude (c’est même déconseiller…), vous pouvez profiter de l’expérience des autres. Mais pour une efficacité décuplé de vos efforts, ayez un but et ça changera tout ! C’est ça le pouvoir de la concentration !

Si vous n’avez pas de but particulier et que vous ne savez pas par où commencer, les articles de la série « Définissez votre objectif capillaire du moment » devraient vous aider à faire le point sur votre situation et à définir un objectif final pour votre aventure capillaire. Dans ces articles, je parlerai entre autre des 5 types d’objectif capillaire et des principales composantes d’aventure capillaire que considère mon système. Et pour chaque composante, vous aurez quelques pistes en fonction du type d’objectif capillaire poursuivi. On y trouve même un exemple concret avec une situation initiale, la définition d’un objectif et le découpage de cet objectif final en objectif intermédiaire. Cet exemple pourra servir à tout le monde et plus particulièrement à celles et ceux qui poursuivent le même objectif.

Article 1 de la série « Trouvez votre objectif capillaire du moment »
Article 2 de la série « Trouvez votre objectif capillaire du moment » –> à venir
Article 3 de la série « Trouvez votre objectif capillaire du moment » –> à venir

 

Présentation des packs Longueur

  1. Faire pousser vos cheveux
  2. Régénérer la santé de vos cheveux
  3. Installer des routines qui vous permettrons de gérer vos cheveux au quotidien en toute sérénité
  4. Installer des routines qui vous assurent de voir vos cheveux atteindre à terme des paliers de longueur correspondant au niveau des épaules et au niveau des aisselles

pack-longueur-cheveux-crepus-ounoz-misscamaelle-produits-et-fiches3

Les packs Longueur vous proposent d’atteindre ces 4 objectifs en 12 semaines.

Lire la suite

Ce que vos cheveux peuvent vous apporter

Les cheveux peuvent sembler être un sujet futile, pourtant en me lançant dans mon aventure capillaire en 2008, je ne pensais pas que j’allais prendre une des meilleures décisions de ma vie.

D’abord, mes cheveux sont devenus plus beaux. Et avoir de beaux cheveux, c’est quand même plutôt agréable ! Avec de plus beaux cheveux, je me trouve par exemple plus jolie, je reçois même des compliments pour mes coiffures et mes styles capillaires les jours où je suis inspirée. Je ne me sens plus complexée par mes cheveux, ils sont devenus plus longs que je ne l’aurai jamais cru possible, je me sens à l’aise sur les situations capillaires du quotidien et tout cela, grâce à mon aventure capillaire démarrée en février 2009 . Mais des cheveux plus beaux et plus longs sont loin d’être les seules choses que m’ait apporté mon aventure capillaire.

etre-a-l-aise-avec-ses-cheveux-crepus-au-quotidien

Lire la suite

Vos cheveux méritent-ils une attention particulière ?

Un phénomène culturel apparu vers 2006 et né sur internet touche la population des femmes afro-françaises  : « le retour au naturel » (mouvement « Nappy »). Ce mouvement prône pour les femmes ayant une chevelure à la texture crépue l’arrêt de tout traitement chimique visant à se lisser les cheveux et le retour à une chevelure naturelle, crépue.

Depuis, la proportion des femmes aux cheveux texturés portant leurs cheveux au naturel à exploser.

Lire la suite