Réflexions nocturnes

Réflexions nocturnes : temps qui passe, expertise, créativité et next level Méthode alafolie.

Demain matin, je prends un train à 6h30 pour Milan et au lieu d’essayer d’aller au lit, je viens de faire une story sur instagram dans laquelle je revenais sur mes expériences de début d’année sur la malléabilité des cheveux crépus.

Mais ce n’est pas ce dont j’ai envie de vous parler ce soir.

Non, mon sujet de réflexion et mon envie de partager portent sur l’expertise, et sur le timing.

Récemment, avec Mike, on a beaucoup parlé du temps qui passe et de notre impression récente que le temps passe trop vite.

Je vous épargne les heures de pondération et de tours et détours autour du sujet (2 philosophes sous le même toit, que voulez-vous), on en a conclu qu’un des éléments clé de cette relativité qui ne va pas dans le sens qu’on voudrait, c’est la projection dans le résultat.

Vivre un peu trop souvent le quotidien comme l’antichambre du futur, qui lui même serait le « vrai » show.

Est-ce que tu te reconnais là-dedans ?

C’était particulièrement choquant à réaliser parce qu’on pratique pourtant beaucoup la gratitude, la pleine présence et la pleine conscience (= des trucs qui vont qu’on s’ancre dans le ici et maintenant et qu’on l’apprécie pleinement).

Et pourtant… il y a encore des fuites.

Le cerveau humain est fascinant !

Parallèlement, cet été, en animant des ateliers avec les membres crépus & longs (ça faisait 1 an que je ne faisais plus que des Q&A, et pas de vrais ateliers thématiques) (d’ailleurs, ça a vraiment été cathartique, cette pause. Ma créativité en avait grandement besoin, je tournais en rond), j’ai vu mon expertise s’approfondir.

J’ai découvert de nouvelles informations à propos de la méthode ALAFOLIE planquées au fin fond de mon cerveau que j’ai eu grand plaisir à trouver là.

Pendant cette même période, je terminais la création du programme SOS CHEVEUX DIFFICILES (entamé en mars 2019)

J’ai accumulé un retard MONSTRE mais je pense que c’était précisément pour ça : pour que ce programme soit infusé de ça : le next level de la méthode alafolie.

Et ma fois, ça me fait bien plaisir ^_^Les inscriptions à ce programme ferment vendredi et c’est un programme sur la facilité et la fluidité capillaire (j’appelle ça le « flow capillaire »)

Nos cheveux peuvent être beaux.

Ils peuvent être longs

Ils peuvent être magnifiquement hydratés et le rester 15 jours d’affilés

Ils peuvent être brillants et éclatant.

Et ils peuvent être FACILES.

Bon dans tout ça, quel est le rapport entre le temps qui passe, la projection à outrance dans le futur, et mon expertise approfondie après 1 an de pause ?

Et bien je ne sais pas.

Mais dans le calme de ma chambre d’hôtel, avec le ronronnement de la tondeuse de Mike qui se rase dans la salle de bain et l’impression délicieuse d’une poche de temps volée, j’ai pensé à tout ça en même temps.

Et j’ai attrapé mon clavier 🙂Bonne nuit.

PS : Vous devez regarder mes dernières vidéos sur Instagram

https://www.instagram.com/p/B2Uf4YRhW0p/

Et bien sûr, abonnez vous à mon instgraaaaamm

PS : Et si tu osais t’aimer follement ?


J’ai crée un guide -gratuit – pour vous accompagner dans votre transformation physique.A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Que ce soit pour le corps, les cheveux, la peau, le style vestimentaire, c’est très facile de vouloir changer et de se réveiller 3 ans plus tard en découvrant qu’on est exactement la même (ou pire, avoir l’impression d’avoir régressé », qu’on se sent encore plus mal dans sa peau).

J’ai changé énormément de choses dans ma vie ces 3-5 dernières années et changer mon apparence physique a non seulement été un gros morceaux, mais aussi un gros élément motivant/déclencheur pour tout le reste.

La vérité est que quand on se sent bien dans sa peau, on peut soulever des montagne !(La vraie vérité c’est que je me suis sentie encore mieux quand j’ai réussi à entièrement me détacher de l’apparence de mon corps, mais c’est venu après)

J’ai osé affronter le regard des autres en quittant mon travail sans filet de sécurité, crée mon entreprise, affronter encore une fois le justement des autres pendant les premiers mois difficiles pour finalement arriver à un business florissant.

Rien de tout ça n’aurait été possible si j’étais resté la personne pétrie de complexe et mal dans sa peau que j’étais avant.

Acquérir une grande estime de soi, de la confiance en soi, c’est la première marche. 

Dans ce guide, je vous le processus exacte que j’ai suivi pour surmonter mes complexes et apprendre à me sublimer !

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

PS: Comment réussir tout ce qu’on entreprend? Relève ce challenge: https://youtu.be/3C7y6SR78js

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *