Je vais être honnête avec vous ici : j’ai développé ma passion et mon expertise des cheveux crépus alors que j’étais encore obsédée par l’idée d’avoir des cheveux longs

Je suis repassé au naturel à 19 ans après n’avoir jamais de ma vie senti mes cheveux vraiment tomber sur mes épaules et avec la bien triste conviction que ça ne m’arriverait jamais (sauf avec des faux cheveux) pour la simple raison que je suis une femme noire avec des cheveux crépus vraiment crépus.

L’idée que peut-être, peut-être, qu’en apprenant à m’occuper de mes cheveux comme il faut, je pourrais les avoir longs un jour, a été le feu qui a activé mon moteur pendant les 7 premières années. Voyez ça comme un moyen de guérir une blessure de l’enfance, une blessure narcissique (de beauté), mais aussi une blessure d’estime (bien plus profonde, bien plus importante).

Pour la majorité d’entre nous, la croyance que notre texture est “moins bien” et incapable d’atteindre certains niveaux de beauté, de volume, de longueur et d’éclat est très ancrée.

Nous l’avons toutes vécu : démarrer avec une nouvelle gamme de produits (ou un nouveau style de coiffure) qui nous donne les cheveux plus doux, plus faciles à coiffer. Au bout de quelques mois, on constate même de la pousse ! On est excitée : on se prend à rêver, des étincelles pleins les yeux ! Et puis un jour, on constate ils sont un peu secs

Encore quelques jours passent et voilà une semaine qu’ils sont complètement secs et on récupère de plus en plus de cheveux dans le lavabo et sur le sol de la salle de bain. On tente tout ce qu’on sait faire, mais rien ne semble marcher. Un jour, ils sont un peu moins secs, mais ce n’est pas le même niveau d’hydratation et de fluidité des débuts.

On est déçue, mais en même temps, on n’y a jamais vraiment cru. Après tout, c’est toujours comme ça que ça se passe, toujours des espoirs déçus. Et on arrête.

Ça vous parle n’est-ce pas ?

Et la seule raison pour laquelle il suffit de si peu pour nous décourager est que nous n’y croyons pas.

Pour nous toutes, au fond, nos cheveux sont “impossibles” et ne donneront jamais rien.

Et c’est là que j’interviens.

Parce que je vous tiens la main pour vous pousser à sortir de cette semaine de sécheresse non pas désespérée, mais avec des cheveux encore mieux nourris, mieux hydratés et plus doux.En étant accompagnée, vous êtes obligée de constater que non, ils ne sont pas “impossibles”, ils ont simplement parfois besoin de quelques ajustements dans les soins et l’entretien.

La prochaine fois qu’ils vont rester 6 mois sans pousser, au lieu de “lâcher l’affaire” comme vous l’auriez fait en temps normal, je vais là aussi vous “prendre par la main” et explorer exactement ce qui ne va pas.

Je réitère ma promesse : sur le chemin des cheveux longs, je veux vous amener à connaitre en profondeur votre cheveu, votre nature, votre texture, votre beauté et votre féminité.

Et pour moi l’étape 1 pour avoir des cheveux crépus longs : c’est admettre que c’est possible

Dites-vous que vos cheveux sont beaux, que vous avez de belles racines, que vos cheveux seront longs , que vos cheveux seront brillants, volumineux et magnifiques

Commencez à le dire, car ça compte énormément !

____

Mes guides gratuits 

Guide d’achat de produits :  https://maellecabarrusalafolie.activehosted.com/f/1

Guide beauté et estime de soi : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Guide twist-out parfait : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/le-twist-out-ultime/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.