5 Clés de la rétention de longueurs

💥🔥 5 Clés de la Rétention de Longueur – Cheveux Crépus Naturels !

Mes cheveux poussent régulièrement, année après année depuis mon retour au naturel.

Je partage dans cette vidéo les 5 éléments clés qui permettent ma rétention de longueur et auxquelles je pense qu’on devrait tou(te)s faire attention si on veut des cheveux qui poussent.

Les 5 clés à découvrir sont les suivantes :

1- La bonne utilisation du peigne et des outils coiffants.

2- La manipulation

3- Le rythme des soins

4- La régularité

5- Patience avant de couper.

Découvrez comment ces 5 pièces du puzzle s’emboîtent pour des cheveux qui prennent en longueur année après année, sans s’arrêter.

Si vous stagnez à la même longueur depuis (à 5cm près) depuis un certain nombre d’années, cette vidéo est faite pour vous ! 🙂

Coiffures protectrices cet été?

Est-ce que vous allez porter des coiffures protectrices cet été ? Si oui, j’ai quelque chose pour vous ! :-)Me voilà donc de retour avec toutes les façons dont je peux vous aider à avoir la chevelure de vos rêves ! :-)Aujourd’hui, pour commencer, je vous propose mon nouveau mini-programme « Les coiffures protectrices de A à Z ».

La pousse des cheveux vient d’abord du cuir chevelu, mais elle est ensuite essentiellement liée à la façon dont on entretient et préserve ses cheveux.

Si on fait très régulièrement des soins (se créant ainsi une chevelure plus résistante), on peut se permettre de porter souvent les cheveux libres.

En revanche, si nos soins sont hasardeux, et faits à un rythme très peu soutenu, les coiffures protectrices peuvent ralentir la casse de nos cheveux fragilisés (par le manque de soins), même si elles ne sont pas résoudre le problème de fond.

Seulement voilà, il est assez commun de trouver des femmes noires qui portent régulièrement des rajouts ou des tissages (coiffures considérées comme protectrices par excellence) mais dont la chevelure stagne en longueur. Parfois, même, elles ont des zones dégarnies et des cheveux extrêmement affinés et cassants.

Et en réalité, ce n’est pas surprenant : en faisant des chignons, des rajouts ou des tresses sur cheveux crépus, on peut très facilement arracher des cheveux, affiner les cheveux, abîmer les cheveux et in fine, les casser.

Mes guides gratuits :

Bonne soirée

Réfléchir ensemble

Ça vous dit on réfléchit à haute voix ensemble ? Sur mon envie d’un groupe Crépus&Longs de 250 personnes 😁😉Le plus gros groupe C&L jamais créé avait 144 membres (de mémoire)

Je veux un groupe de 250 personnes.

Ça fait un moment que je le visualise et je me projette dedans.

À quoi ça ressemblerait ?

Comment ça se passerait ?

Comment serait l’énergie du groupe avec autant de personnes qui démarrent en même temps ?

J’ai le genre de cerveau qui fonctionne au mieux quand il est ultra stimulé.

C’est pour ça que j’ai plusieurs programmes (et aussi pour ça que je suis si lente à recruter à chaque étape de croissance de mon entreprise d’ailleurs) et plusieurs projets : je suis plus efficace (et bien plus épanouie aussi) quand je planche sur plusieurs choses en même temps.

C’est comme ça que j’accède au Flow (et à une forme d’extase cérébrale à laquelle il ne serait pas exagéré de dire que je suis accro).

Il y a cet attrait-là, donc, dans un gros groupe.

Il y a aussi l’idée de brasser large en termes de types de problèmes rencontrés : je ne progresse pas (mon expertise, ma pédagogie) si je traite toujours les mêmes cas.

Et évidemment plus il y a de mondes, plus il y a la possibilité de problématiques inédites.

(c’est aussi pour ça que quand on intègre Crépus & Longs, on n’en ressort pas. On peut à tout instant se reconnecter à un webinaire et me poser des questions : cette longévité me permet d’être confrontée à de nouvelles problématiques)

Il y a l’aspect financier bien sûr pour mon entreprise et mes ambitions de croissance et de propagation de mon message.

Le bouche-à-oreille est la grande force de mon entreprise. J’ai une chance incroyable : mes clientes satisfaites PARLENT.

(et elles ont tendance à être le genre de personne que leur entourage écoute : des personnes de valeur et de confiance) #dreamclients

Donc plus de monde aujourd’hui c’est aussi et surtout plus de monde demain et l’effet boule de neige à tous les niveaux (mon entreprise/mon expertise/la propagation de la Méthode Alafolie)

Cette année je fais quelque chose de nouveau en intégrant un événement physique en fin d’année : ma vision est d’une salle de 250 personnes réunies pour partager une passion pour… La Féminité, l’estime de soi, la négritude, la valorisation de qui on EST 🤔Je n’ai pas encore parfaitement mis le doigt dessus, mais ça a le goût de « Nous sommes Femmes, nous sommes Noires et nous sommes SOMPTUEUSES » Et…

Je crois que c’est tout ?

Wash and Go 2019

Mon wash and go sur cheveux 4c – update 2019

Que pensez-vous de la « coupe courte » qu’on peut se faire facilement, avec juste de l’eau et du gel ? Est-ce que vous profitez de temps en temps de notre liberté de complètement changer de coupe sans jamais se couper les cheveux ? ^_^

PS : Figurez-vous que j’ai eu à gérer pas mal de cafouillage avec différents imprimeurs pour les kits de démarrage du programme crépus & longs. Résultats : j’ai 37 kits « sur les bras ». En tant normal, je n’aurais simplement rien fait.
Mais mercredi dernier, j’étais en live dans le programme crépus & longs (comme je le suis environ tous les 10 jours) et comme à chaque fois depuis la constitution de ce nouveau groupe à la mi-mai je me suis dit MAIS QUEL GROUPE !
L’énergie, l’enthousiasme, la motivation et LES RÉSULTATS (!!) en font de très loin le MEILLEUR GROUPE CRÉPUS & LONGS jamais constitué.
Et donc je me suis dit… ce serait absolument génial pour 37 d’entre vous pour intégrer ce super groupe !
Alors cette semaine, mercredi, jeudi et vendredi, je ré-ouvrirais exceptionnellement les inscriptions à crépus & longs. 
Il y aura 37 places précisément, donc soyez au taquet ^_^

Si vous n’êtes pas encore inscrite à ma newsletter, téléchargez mon guide ci-dessous et vous serez alerté !

—————-

J’ai crée un guide à télécharger gratuitement pour que les produits capillaires et leurs fonctions réelles (!!) n’aient plus aucun secret pour vous. 
(Cliquez ici : https://buff.ly/2UMWhqT)
On sous-estime à quel point la mauvaise utilisation des produits peut affecter l’état de nos cheveux :/
Quelques bénéfices à tirer de la lecture de ce guide :
– Savoir quoi attendre de chaque type de produit et dans quelle situation les utiliser (quel est le rôle d’un beurre, d’un lait, d’un baume, d’une lotion, d’une mousse, etc.?)
– Apprendre à choisir vos produits en fonction de vos besoins et de votre budget.
– Avoir un aperçu de l’offre actuelle en terme de produits capillaires (prix moyens par type de produits et par budget, les rapports qualité/prix, produits de supermarché qui en valent la peine, etc.)
– Etc.
Je vous conseille de l’imprimer, de le garder sous la main et de le consulter à chaque fois que vous aurez un doute.
A voir ici : https://buff.ly/2UMWhqT

Crépus & Longs, le programme phare

Aujourd’hui, je voulais vous parler de l’élément le plus puissant du programme Crépus & Longs. (rien que ça^^)

C’est le plus puissant et c’est aussi celui qui vous rend le plus perplexe et pour cause : les cheveux c’est très manuel, comment est-ce que tu peux nous aider vraiment à distance, Maëlle ?

C’est une interrogation tout à fait normale et je comprends. Je vais essayer de vous expliquer comment et pourquoi je peux totalement vous aider à distance, mais le plus parlant sera encore que vous voyiez par vous même.

Le moment le plus intéressant (et le plus parlant pour vous) est celui où Danielle m’indique que ses nattes à elles sont toujours difficiles à défaire parce que ses cheveux ne sont pas tous de la même longueur.

J’identifie tout de suite que le problème n’est pas celui qu’elle pense, mais pour l’amener elle à en prendre conscience et à aborder le problème sous le bon angle, je lui pose quelques questions très précises.

Ses réponses me confirment ce que je sais déjà, mais surtout, ça lui met à elle la puce à l’oreille et ça me permet de commencer à lui expliquer la bonne méthode de façon fluide.

(Je suis extrêmement convaincue que si on commence à répondre de but en blanc « non tu as tord, voilà ce qu’il se passe en réalité avec tes cheveux » alors on n’obtient rien. La personne se braque. Et mon but est de réellement faire une différence. Que vous quittiez mes ateliers avec de vrais changements qui facilitent votre vie capillaire)

La séquence dure une quinzaine de minutes : j’ai pu identifier le vrai problème, l’expliquer (dans la théorie) et démontrer sa résolution (dans la pratique).

Et tout cela sans jamais voir ses cheveux (mais en réalité je les visualise très bien dans ma tête).

J’ai fait énormément d’ateliers en présentiel ainsi que des rendez-vous de diagnostics capillaires. J’ai non seulement vu et manipulé des centaines de chevelures, mais j’ai aussi eu des discussions approfondies avec les propriétaires de ces chevelures (en 2h on s’en dit des choses).

J’ai vu à maintes reprises la différence qu’il peut y avoir entre ce que vous me dites de vos cheveux, et la réalité. Et à force de voir la différence, je peux maintenant l’identifier simplement en vous écoutant parler. Parfois, j’aurais besoin de plus d’informations, mais en général, en quelques questions, on peut déjà débloquer pas mal de choses.

Je sais maintenant repérer les « tics » de langage que l’on a autour des cheveux. Les choses que l’on croit vraies et que l’on croit « couler de source » (et que l’on dit donc comme des évidences). Je sais les repérer et je sais les résoudre.

Et j’adore faire ça 🙂

J’adore ces séances d’atelier, que ce soit en réel, ou en virtuel.

La grande qualité du virtuel c’est que personne n’a besoin de prendre le train ou l’avion :-)Vous avez accès à 2 webinaires par mois avec des thématiques tout aussi ciblées dans le programme crépus & longs.

(ces 12 derniers mois, j’avais fait une pause dans les ateliers très fouillés et approfondis pour me concentrer sur des sessions de questions/réponses avec mes clientes. Cette année ? Ma créativité est pleinement régénérée, mon expertise encore plus affinée et je suis prête à délivrer sur toutes ces innovations qui sont nées dans mon esprit pendant tout ce temps).

Et ce n’est même pas la totalité du contenu fou de ce programme !

Il vous reste encore 2 jours pour vous y inscrire, ça va passer très vite !

Allez zou !

Je vous souhaite une très bonne fin de semaine (^_^)

Maëlle

Inscrivez-vous, ces 3 mois sont super avec du contenu top et des ateliers excellents ! + une année de suivi et de coaching de groupe avec moi

Faire le choix de la souplesse

Choisir la souplesse pour plus de facilité au quotidien🤓Aujourd’hui, nous allons parler de la souplesse par rapport à la nature et à la génétique des cheveux:

On a tendance à se dire que la souplesse du cheveu est liée à la génétique ou a l’hydratation.

Or, je ne pense pas que souplesse et hydratation soient la même chose

L’hydratation c’est plutôt ce qui va donner du « bounce », du rebondi.

Et malheureusement on a tendance à dissocier le « bounce » et les cheveux crépus, et cela se reflète d’ailleurs dans le style de coiffure au quotidien.

Je trouve cela très réducteur et ne suis pas du tout d’accord.

J’ai une vision tout autre, et je considère non seulement que nos cheveux peuvent être souple et aussi que c’est un élément nécessaire pour porter ses cheveux libres et les laisser pousser.

Pour moi la souplesse n’est pas juste une question de génétique ou d’hydratation,c’est une question de choix.

On peut décider de porter ses cheveux crépus de façon souple, malléable et cette façon-là, c’est la façon la plus simple de porter ses cheveux au quotidien.

C’est important pour moi que l’on se détache de « La boucle » .

Lorsque l’on porte le mèche à mèche, c’est ce qui nous assure cette légèreté, cette facilité et évite les noeuds.

Ce que j’appelle le mèche à mèche pour celles qui ne le savent pas encore😊, c’est une manière de porter ses cheveux en mèche individuelle de la racine jusqu’aux pointes, de manière à éviter qu’ils se « mélangent », puis créent des noeuds, cassent, et donc ralentissent la pousse.

Finalement, ce système copie un peu les lockses, dans lesquelles les cheveux ne se cassent pas ( sauf cas particulier).

On se retrouve donc le soir à pouvoir faire ses nattes beaucoup plus rapidement et à avoir le week-end un démêlage beaucoup plus facile?, et c’est ce qui permet d’obtenir plus simplement de la souplesse et différentes coiffures.

On a non seulement la pousse, mais aussi la facilité ✌️✌️Alors je vous encourage toutes à revoir votre définition de la souplesse, qui n’est pas un rejet de sa texture, ni le fait de vouloir des boucles à tout prix, c’est exploiter une possibilité de coiffer ses cheveux crépus très naturellement.

C’est une façon de pouvoir atteindre ses objectifs capillaires.

Je vous invite a télécharger le guide Twist-out parfait qui explique comment maîtriser un mèche à mèche parfait

https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/le-twist-out-ultime/

Cheveux magnifiques sans effort

DES CHEVEUX MAGNIFIQUES SANS EFFORT ÇA S’APPELLE UNE PERRUQUE 🤷🏾♀️

👉🏾Est-ce qu’on peut parler un moment de cette tendance à vouloir tout, tout de suite ?

👉🏾À vouloir une chevelure radicalement transformée et à le vouloir pour hier ?

Je comprends que c’est dans l’air du temps. Que c’est le contrecoup de toute cette technologie qui nous facilite la vie.

Quand on veut manger un plat très spécifique, avant il fallait sortir de chez soi pour aller au resto, aujourd’hui avec deliveroo ou ubereats, on commande depuis son téléphone (même pas besoin d’avoir une conversation avec quelqu’un !)

On ouvre instagram, youtube, facebook, netflix et on trouve tout le divertissement dont on n’aura jamais besoin au bout de ses doigts, là tout de suite.

Alors on prend très vite l’habitude de ne jamais faire AUCUN effort. Ni physique, ni intellectuel, ni mental.

Limite, on s’attendrait à ne plus avoir besoin bouger l’index : juste une pensée et POUF! désir exaucé.

Moi j’adore la magie qui va avec tout ça hein et je suis une grosse consommatrice de tous ces services.

Mais je pense qu’il est nécessaire de rester vigilantes quant à la façon dont ça nous transforme en larve (oui, en larve, j’insiste !) et de cultiver ACTIVEMENT le goût de l’effort.

Parce que malheureusement, les meilleures choses au monde se trouvent juste derrière la flemme et se payent par l’effort (je me sens comme la coach dans fame, là ! 🤣😜)(Il faut être né avant 1990 pour comprendre cette référence)

Des cheveux magnifiques sans effort ? Ça s’appelle une perruque.

Dans la vraie vie, tu ne PEUX PAS passer d’une chevelure sèche, abîmée et avec des trous partout sans d’abord prendre le temps de corriger toutes les mauvaises habitudes qui t’ont conduite à ce résultat. Sans prendre le temps d’apprendre à correctement t’occuper de tes cheveux, sans y consacrer du temps ET de l’énergie pendant un certain temps.

Tu ne peux pas regarder mes cheveux et penser que tu peux avoir la même chose, la même coiffure lâchée facilement au quotidien après avoir fait UN SEUL SOIN.

Ça n’a pas de sens.

Alors oui, je sais que c’est contre-intuitif.

Je sais que toute la vie moderne te valide dans tes envies d’immédiateté.

Mais est-ce que tu penses vraiment que c’est possible de perdre 10 kg sans effort ? (sans les reprendre juste après)

Que c’est possible d’avoir une peau parfaite en un claquement de doigts ? (après t’être démaquillée hein)

Que c’est possible d’acheter une gamme de produits aujourd’hui et d’avoir des cheveux parfait dimanche matin après ton soin ?

Dans la vraie vie, les résultats durables demandent du temps, de la patience et de nouvelles habitudes.

Le corps mince et ferme demande de nouvelles habitudes alimentaires et sportives.

La peau parfaite appelle une nouvelle routine de soin du visage matin et soir (et accessoire bien manger et boire beaucoup d’eau)

La chevelure parfaite nécessite une nouvelle routine de soins et de coiffure (et accessoire bien manger et boire beaucoup d’eau)

Et dans les 3 cas ensuite on peut observer que :

1/ Les premiers résultats timides viennent doucement après 1 ou 2 semaines.

2/ Ils sont plus visibles et probants après 1 mois.

3/ Après 2 mois c’est déjà plus flagrant : les autres commencent à remarquer.

4/ Après 3 mois, on a une vraie transformation.

Et c’est en général À CE MOMENT-LÀ qu’on est vraiment motivée à continuer et qu’on est vraiment convaincue.

Et toutes celles qui ont abandonné après les 2-3 premières semaines ? Ce sont celles qui disent ensuite que ça ne marche pas.

Tu choisis quel camp ?

Beaux cheveux et produits « In »

Peut-on avoir de beaux cheveux avec des produits de supermarché ?

Vivre dans les cartons, c’est très particulier.

C’est la première fois en 9 ans que je déménage alors je redécouvre une façon de vivre que j’ai pourtant beaucoup connue par le passé (quand j’ai emménagé en Île-de-France en 2010, c’était mon 10e déménagement).

Je n’ai pas accès à mes vêtements, je n’ai pas accès à mes produits capillaires, je n’ai pas accès à mes produits de soins du visage (enfin, pas tous en tout cas) : bref, tout est en VRAC !

Et je vous vois vous dire « ohh mais c’est que pour quelques jours, Maëlle ».

Mais en vérité, non, pas du tout. Je vous refais vite fait le timing : 🔹🔹🔹8, 9 et 10 avril : je fais les cartons de la salle de bain, du salon et de mes vêtements parce que Mike s’occupera tout seul de TOUT LE RESTE pendant que je serais à Londres pour un séminaire de Tony Robins jusqu’au dimanche.

Déménagement prévu LUNDI (et je reviens de Londres le dimanche soir à minuit et quelques).

À ce stade, donc, tous mes vêtements et mes produits sont dans des cartons à l’exception de ce que j’ai amené à Londres (pas grand-chose) (Mais évidemment je ne suis pas inquiète, je déménage lundi, on a plein de gens pour nous aider et normalement mardi les meubles sont montés et tout est bon) 😅😭 AHAHAH mais quelle naïveté ! 😅😭Je suis en pleine transformation transcendantale à la Tony Robins sous 5h de sommeil par nuit depuis 4 nuits quand Mike m’envoie un message dimanche matin pour me dire « c’est mort pour lundi, on n’a plus de chauffeur ».

aheum aheum.

Je vous la fais courte : finalement on a fait le déménagement en 2 parties : 1/ vendredi 19-samedi 20 avril premier voyage (Myself au volant du camion – oui je me vante totalement !)

Puis retour à paris dimanche après-midi.

2/ Journée de rangement+chargement du camion + « et qu’est-ce qu’on va faire de ça ? » lundi 22.

Retour à Limoges lundi soir à 2h du mat.

Déchargement du camion mardi matin.

Retour à Paris pour ramener le camion mardi aprèm (non, on n’a pas trouvé d’agence pour un retour de camion à Limoges même et qui avait un assez gros camion dispo ce week-end là)

Donc si vous comptez bien, ça fait quasiment 3 semaines que mes affaires sont en carton *soupirs* 🔹🔹🔹MAIS je n’ai pour autant sauté aucun soin !

Et c’est la magie du supermarché.

À une période l’année dernière on en a beaucoup parlé avec mes clientes de Crépus & Longs. Le fameux : peut-on avoir de beaux cheveux avec des produits de supermarché ?

La réponse est oui, bien sûr.

Il faut simplement savoir les « enrichir » correctement.

J’ai donc allègrement fait mes soins ces 3 dernières semaines avec de l’huile de pépin de raisins (acheté au supermarché), de l’huile d’olive (idem), des oeufs, du lait de coco, des produits Garnier ultra doux, du miel.

La clé c’est de comprendre la nutrition des cheveux.

De comprendre comment mixer ces ingrédients correctement et à quel rythme pour donner à vos cheveux EXACTEMENT ce dont ils ont besoin à tout instant.

Vous pouvez ne pas avoir accès à Shea Moisture, Keracare, As I am, Les Secrets de Loly ou autres, mais ce n’est PAS DU TOUT un frein à une chevelure épanouie 🙂

Vivre dans les cartons, c’est très particulier.

C’est la première fois en 9 ans que je déménage alors je redécouvre une façon de vivre que j’ai pourtant beaucoup connue par le passé (quand j’ai emménagé en Île-de-France en 2010, c’était mon 10e déménagement).

Je n’ai pas accès à mes vêtements, je n’ai pas accès à mes produits capillaires, je n’ai pas accès à mes produits de soins du visage (enfin, pas tous en tout cas) : bref, tout est en VRAC !

Et je vous vois vous dire « ohh mais c’est que pour quelques jours, Maëlle ».

Mais en vérité, non, pas du tout. Je vous refais vite fait le timing :

🔹🔹🔹

8, 9 et 10 avril : je fais les cartons de la salle de bain, du salon et de mes vêtements parce que Mike s’occupera tout seul de TOUT LE RESTE pendant que je serais à Londres pour un séminaire de Tony Robins jusqu’au dimanche.

Déménagement prévu LUNDI (et je reviens de Londres le dimanche soir à minuit et quelques).

À ce stade, donc, tous mes vêtements et mes produits sont dans des cartons à l’exception de ce que j’ai amené à Londres (pas grand-chose) (Mais évidemment je ne suis pas inquiète, je déménage lundi, on a plein de gens pour nous aider et normalement mardi les meubles sont montés et tout est bon) 😅😭 AHAHAH mais quelle naïveté ! 😅😭Je suis en pleine transformation transcendantale à la Tony Robins sous 5h de sommeil par nuit depuis 4 nuits quand Mike m’envoie un message dimanche matin pour me dire « c’est mort pour lundi, on n’a plus de chauffeur ».

aheum aheum.

Je vous la fais courte : finalement on a fait le déménagement en 2 parties : 1/ vendredi 19-samedi 20 avril premier voyage (Myself au volant du camion – oui je me vante totalement !)

Puis retour à paris dimanche après-midi.

2/ Journée de rangement+chargement du camion + « et qu’est-ce qu’on va faire de ça ? » lundi 22.

Retour à Limoges lundi soir à 2h du mat.

Déchargement du camion mardi matin.

Retour à Paris pour ramener le camion mardi aprèm (non, on n’a pas trouvé d’agence pour un retour de camion à Limoges même et qui avait un assez gros camion dispo ce week-end là)

Donc si vous comptez bien, ça fait quasiment 3 semaines que mes affaires sont en carton *soupirs* 🔹🔹🔹MAIS je n’ai pour autant sauté aucun soin !

Et c’est la magie du supermarché.

À une période l’année dernière on en a beaucoup parlé avec mes clientes de Crépus & Longs. Le fameux : peut-on avoir de beaux cheveux avec des produits de supermarché ?

La réponse est oui, bien sûr.

Il faut simplement savoir les « enrichir » correctement.

J’ai donc allègrement fait mes soins ces 3 dernières semaines avec de l’huile de pépin de raisins (acheté au supermarché), de l’huile d’olive (idem), des oeufs, du lait de coco, des produits Garnier ultra doux, du miel.

La clé c’est de comprendre la nutrition des cheveux.

De comprendre comment mixer ces ingrédients correctement et à quel rythme pour donner à vos cheveux EXACTEMENT ce dont ils ont besoin à tout instant.

Vous pouvez ne pas avoir accès à Shea Moisture, Keracare, As I am, Les Secrets de Loly ou autres, mais ce n’est PAS DU TOUT un frein à une chevelure épanouie 🙂

« Une nature à cheveux long »

Il y a quelque temps, j’ai lu le commentaire suivant sur un de mes posts facebook récents sur ma longueur de cheveux : « perso je ne me défrise plus les cheveux depuis 15 ans j’ai ma propre routine et des cheveux en bonne santé seulement si tu n’as pas de nature à avoir de longs cheveux tu auras beau avoir une bonne routine tes cheveux seront beaux, mais pas forcément long. »

5 personnes ont « liké » ce post et je vous avoue que c’est dans ces moments-là que je me rappelle pourquoi j’ai commencé ma chaîne youtube en 2010 et pourquoi je continue encore aujourd’hui au milieu de la marée d’information qu’on trouve sur le net.

Ma réponse a été la suivante :

Je ne crois pas du tout que ce soit vrai, qu’il y ait des natures « à cheveux longs » et d’autres pas. Si c’était le cas et si j’avais cru cela, j’aurais arrêté rapidement de chercher à dépasser tel ou tel palier de longueur parce que je me serais dit « mes cheveux n’ont jamais été longs dès l’enfance donc ce n’est pas possible pour moi c’est pas ma nature de cheveux ».

Mais non j’ai continué de chercher encore et encore !Et j’ai trouvé !

(Et c’est bien pour ça que ça a pris 8 ans pour arriver à cette longueur d’ailleurs, j’ai dû « inventer » mes solutions au fur et à mesure)

J’ai appris plusieurs choses : 1/ il ne faut pas juste faire des soins. Il faut faire les bons soins au bon moment.

2/ Il faut manipuler ses cheveux de la bonne façon. On casse constamment nos cheveux et il faut simplement apprendre à se coiffer tous les jours sans arracher de cheveux. C’est l’apprentissage le plus difficile.

3/ Quand nos cheveux sont un peu abîmés, un peu cassants, on se rue sur les « coiffures protectrices ». On se dit qu’on va laisser « reposer » nos cheveux pendant 1 mois (ou plus..) C’est un très mauvais réflexe : quand les cheveux sont abîmés, c’est au contraire le moment de les garder libres pour faire plus de soins.

4/ On perd beaucoup de cheveux via des « chutes ». Soit mes cheveux s’arrachent, soit le coiffeur doit couper plusieurs centimètres pour que « ça reparte ».

Mais couper sans changer ses habitudes ne résout rien. On aura à nouveau une chute dans 1 an ou 2. Ce qu’il faut c’est apprendre à éviter ces catastrophes, éviter comme la peste ces grosses chutes.

Seulement à ce moment-là on peut voir pousser ses cheveux année après année.

Bonne soirée

Maëlle

Style protecteur VS coiffure protectrice

Bien que je porte mes cheveux lâchés tous les jours (et que je fais des nattes tous les soirs pour dormir), je ne passe en réalité jamais la main DANS mes cheveux.

C’est la philosophie du STYLE PROTECTEUR plutôt que de la coiffure protectrice.

Je vous explique en détail ici ; https://buff.ly/2Nqmtbl

✅ C’est pour cela que mes cheveux gagnent en longueur d’année en année, sans jamais faire de coiffures protectrices.

✅ Si vous dépendez encore beaucoup des coiffures protectrices traditionnelles (rajouts, tresses, tissages, etc.) vous devez savoir ce que vous faites !

Dans mon travail de recherche sur les cheveux crépus, j’ai compris il y a quelques années que ces coiffures dites protectrices sont en réalité carrément destructrices pour nos cheveux.

❌ Les frottements et la sécheresse : Par leur nature, nos cheveux, quand ils sont secs, s’accrochent un peu à tout. Et en particulier les uns aux autres. Dans des tresses/nattes/rajouts, les cheveux sont compactés. Et au moment de défaire la coiffure, il y a ÉNORMÉMENT de frottements qui créent des fourches excessives et l’affinement des cheveux.

Ils sont alors bien plus susceptibles de se casser.

❌ la manipulation excessive : le processus de tressage implique de passer les doigts de la racine jusqu’aux pointes dans 70 à 95% de la chevelure (varie en fonction de la taille des tresses ou nattes).

Cela provoque ÉNORMÉMENT de casse.

(Vous avez déjà regardé le sol après avoir fini de vous tresser ?)

❌ Le manque de soin. Une coiffure gardée 1 mois, ce sont des cheveux restés 1 mois sans soins (faire des soins par dessus des tresses est du gaspillage de produits : les nutriments ne pénètrent pas car les cheveux sont compactés).

Résultat ? Des cheveux qui se cassent excessivement au moment où on défait la coiffure.

Heureusement, il y a des solutions !

On PEUT contourner ces problématiques et porter ses coiffures tressées, élaborées et originales, tout en retrouvant ses cheveux sains et saufs à la sortie.

Je vous explique toutes les étapes dans mon programme « Coiffures Protectrices de A à Z ». Un programme tout entier que j’ai créée pour vous transmettre cette philosophie (et les compétences qui vont avec ^_^)

https://buff.ly/307I5L9