Compromis et sacrifices

À propos de tes compromis et de tes sacrifices…

On est la moyenne des 5 personnes que l’on fréquente le plus.

En ligne ET hors ligne.

Cette phrase fait peur parce qu’elle donne l’impression qu’il faut du jour au lendemain laisser tomber sa famille et ses amis et égoïstement chercher de nouvelles personnes qui seront « meilleures » pour nous.

On a l’impression de trahir toutes les personnes qu’on connait et surtout de se trahir soi-même, ses racines, ses valeurs.

Pendant longtemps, en tout cas, c’est comme ça que je l’ai vécu.

Pourtant, mes rêves et mes aspirations ne changeaient pas :

Dans la vie, je veux absolument TOUT.

Tous mes rêves, sans compromis.

Ces rêves et ces aspirations ont évolué avec le temps, mais j’ai toujours été claire (depuis toutes petites)(consciemment ET en partie inconsciemment) sur le fait que je ne compromettrais rien, JAMAIS.

Ni sur le couple, ni sur la carrière, ni sur l’argent, ni sur la qualité de vie… RIEN.

Et je me suis souvent sentie seule, là-dedans.

Être aussi catégorique ?

Aussi exigeante ?

Aussi ambitieuse ?

Ce n’est non seulement pas commun dans la société, mais ce n’est pas non plus très bien vu chez une femme.

Alors j’ai pris l’habitude d’être assez silencieuse, là-dessus.

Laissant entrevoir ma vraie vision de la vie par tous petits bouts, ici et là.

Mes mentors, mes soutiens, je les trouvais sur internet.

Mais c’était toujours très fragmenté : je trouvais le mentor business, le mentor développement personnel, le mentor « oser être soi », le mentor couple, etc.

Mais le mentor qui incarne vraiment le TOUT ?

Qui incarne TOUS les aspects du fait d’être une femme qui veut absolument tout et sans compromis ?

Qui adresse tous les sujets liés au fait d’être une femme qui veut une belle carrière, une belle vie, de l’abondance et de la liberté à tous les niveaux ?

Je ne l’ai jamais trouvé.

Et ça me confirmait presque que ce « radicalisme » dont je faisais preuve était « too much ».

Jusqu’à ce que je commence a rencontrer mon audience.

D’atelier en atelier, de coaching en coaching, de discussion en discussion, j’étais interpellée par quelque chose :

Mon audience me ressemble.

BEAUCOUP.

La même réserve, la même retenue dont je faisais preuve avec la plupart des gens sauf mes proches.

Et en même temps, la même détermination, la même FAIM, qui se devine entre les lignes.

Je découvrais des femmes qui ont du caractère, qui sont dynamiques, motivées, fières, fortes, exigeantes.

Même dans leur réserve, dans leur timidité pour certaines, je pouvais le voir.

Ça se sent, en fait.

On ne peut pas vraiment le cacher.

(En tout cas pas à une hypersensible des énergies comme moi)

Mais il m’a fallu DES MOIS pour que l’idée se forme entièrement :

Peut-être que nous sommes très nombreuses à être des femmes qui veulent ABSOLUMENT TOUT et sans compromis ?!

Peut-être que nous sommes toutes cachées derrière nos masques de politesse et de « raisonnabilité » alors qu’en vrai, au fond, on a toutes la même flamme !?

La même intuition, la même idée, le même soupçon que peut-être…

C’est possible de TOUT AVOIR ?

Et alors même qu’on accepte de s’amuser à demi de réussir à demi d’être belle à demi d’être aimée à demi

Au fond de nous, la frustration est bien là.

La sourde colère par rapport au fait que… noooon

Ce n’est pas possible, ça ne peut pas être ça, la vie ?!

Je refuse !

Il doit y a voir un autre moyen, une autre méthode, une autre façon de vivre !

Et alors j’ai réalisé que je pouvais, moi, être celle qui ose enlever le masque et dire : tu n’es pas seule.

Tu n’en demandes pas trop

Tu n’es pas trop exigeante ou trop « grand chou » (comme on dit en créole)

Et non, tu n’es pas seule.

Je serais resté célibataire autant de temps qu’il le faut pour ne pas me retrouver coincée avec un mec « normal » et banal et sexiste.

Et pendant mon célibat, je me serais amusée à fond !

J’aurais tenu autant d’années qu’il le faut dans la zone grise de l’entrepreneuriat pour avoir la vie professionnelle qui me correspond parfaitement.

La simple idée de galérer financièrement me donne la nausée.

Je construis un business qui cartonne, mais pas au prix de mon plaisir.

Les livres de non-fiction pour se former c’est bien, mais vous me trouverez 6-pieds sous terre avant que je n’arrête de lire des romans : c’est mon activité préférée !

Mon plaisir dans la vie est ma priorité absolue.

(Et non, ce n’est pas incompatible avec le fait d’avoir du cœur et d’être une personne généreuse)

J’aime me donner à fond dans TOUT, et je refuse une vie sans cette excitation.

J’ai une libido débordante et une grande curiosité que je ne vais JAMAIS tempérer.

J’ai une énergie ÉLECTRIQUE et je refuse une vie dans laquelle je ne pourrais pas juste sautiller sur place sans raison, juste parce que. (Ceux qui me connaissent savent)

Je ne veux aucune limite, une liberté totale de dire, faire, créer tout ce qui me fait envie.

Une abondance totale dans tous les domaines de vie.

Des voyages en illimité, des aventures sans fin.

Je veux tout.

Mes standards sont élevés.

Et même quand TOUTES ces choses n’étaient pas simultanément présentes dans ma vie, je refusais de capituler pour « moins ».

J’ai toujours refusé de capituler pour moins.

Je te vois, je te connais : tu te dis « oh non c’est quand même exagéré »

Mais au fond de toi, quelque chose remue.

Tu ressens un malaise.

Et c’est parce que, certainement, toi aussi, tu es des nôtres.

(Que tu sois prête à te l’admettre ou pas)

Regarde cette vidéo;) : https://youtu.be/YbxWZS3zcV8

Et tu n’es pas toute seule.

PS : Et si tu osais t’aimer follement ?


J’ai crée un guide -gratuit – pour vous accompagner dans votre transformation physique.A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Que ce soit pour le corps, les cheveux, la peau, le style vestimentaire, c’est très facile de vouloir changer et de se réveiller 3 ans plus tard en découvrant qu’on est exactement la même (ou pire, avoir l’impression d’avoir régressé », qu’on se sent encore plus mal dans sa peau).

J’ai changé énormément de choses dans ma vie ces 3-5 dernières années et changer mon apparence physique a non seulement été un gros morceaux, mais aussi un gros élément motivant/déclencheur pour tout le reste.

La vérité est que quand on se sent bien dans sa peau, on peut soulever des montagne !(La vraie vérité c’est que je me suis sentie encore mieux quand j’ai réussi à entièrement me détacher de l’apparence de mon corps, mais c’est venu après)

J’ai osé affronter le regard des autres en quittant mon travail sans filet de sécurité, crée mon entreprise, affronter encore une fois le justement des autres pendant les premiers mois difficiles pour finalement arriver à un business florissant.

Rien de tout ça n’aurait été possible si j’étais resté la personne pétrie de complexe et mal dans sa peau que j’étais avant.

Acquérir une grande estime de soi, de la confiance en soi, c’est la première marche. 

Dans ce guide, je vous le processus exacte que j’ai suivi pour surmonter mes complexes et apprendre à me sublimer !

A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *