Comment rentabiliser le temps que l’on passe sur ses cheveux ?

Au quotidien, des moments cheveux s’imposent à nous régulièrement, et ce même si vous n’êtes pas aussi passionné de cheveu que moi ! On doit se laver les cheveux de temps en temps, se coiffer le matin pour être au moins présentable, etc. Et quand on est lancé dans une aventure capillaire, quelques autres viennent s’ajouter à lister : entre la consommation de ressource cheveu sur internet, la recherche de bons produits capillaires et les soins, on a de quoi faire.

Alors comment rentabiliser ces moments cheveux et en tirer un maximum de bénéfice pour nous et nos cheveux ? La réponse : en orientant toutes les énergies dans une seule direction, vers la réalisation d’un seul objectif, l’objectif capillaire final ! À chaque moment cheveu, on peut avoir l’impression que l’on a un objectif, une direction, la direction de ce qui est « bien » pour nos cheveux et pour notre style capillaire. Les cheveux ont beaucoup à offrir mais toutes ces bonnes choses ne nécessitent pas les mêmes efforts et sont même parfois (souvent..?) opposés dans les moyens qu’elles demandent. On ne fait pas pousser des cheveux courts de la même façon que l’on fait pousser des cheveux au niveau des épaules, porter l’afro au quotidien est difficilement compatible avec un objectif de pousse, etc. Alors si vous ne voulez pas stagner et tourner en rond, vous feriez mieux de savoir où vous voulez aller…

Avec un objectif capillaire final clair, que vous sentez au plus profond de vous vous correspondre, ce que vous ferez au quotidien aura beaucoup plus de sens. Vous ne serez plus attaché à des méthodes, à des pratiques, à des traditions et à des habitudes, vous serez uniquement préoccupé par les résultats. On vous a dit que l’huile de coco était bonne pour les cheveux, vous avez essayé et vous vous êtes retrouvé avec des cheveux secs ? Vous prendrez de vous-même l’initiative de mettre l’huile de coco de côté ! Après tout, votre priorité n’est pas de coller aux paroles d’une youtubeuse mais bien de progresser vers votre objectif final. Vous pourrez évaluer l’efficacité de vos méthodes et de vos pratiques. Quand vous stagnez dans la progression vers votre objectif, vous savez qu’il est temps de changer. Vous ne passerez pas des années à utiliser les mêmes schémas pour des résultats qui ne vous conviennent pas.

Plus généralement, c’est toute votre créativité et votre esprit d’initiative qui seront débloqués : vous savez quel objectif vous cherchez à atteindre, vous percevez votre situation actuelle, vous vivez dans un monde riche en possibilité et vous avez le pouvoir d’agir, donc automatiquement, des idées viendront à vous. Vous tirerez beaucoup plus de bénéfice des ressources cheveux disponibles sur internet. Finalement, non seulement vos moments cheveux deviendront bien plus rentables mais en plus ils vous paraîtront moins pénibles et beaucoup plus intéressants ! Et au fur et à mesure que les bénéfices de vos « bonnes » actions et de votre constance commenceront à apparaître (ex : des cheveux que vous voyez clairement être plus beaux, des compliments qui apparaissent, etc.), et c’est sûr, ça arrivera, le plaisir que vous allez en tirer vous donnera encore plus d’énergie et vous retrouverez alors pris dans un cercle vertueux.

Pour vous aider à définir votre objectif, je vous invite à suivre le lien suivant (à venir), à vous poser dessus et à faire tous les exercices que l’article propose. L’activité peut prendre 15-20 min tout comme ça peut se faire en 1h voire sur plusieurs jours, mais pas la peine de vous précipiter : l’objectif que vous aller définir risque bien de vous accompagner pendant plusieurs semaines, mois voire années, alors inutile de vous précipiter. Le plus important est déjà de prendre la décision d’avoir un objectif. Et quand vous envisagez un objectif, prenez le temps de sentir si cet objectif vous donne la sensation d’être un bon objectif. À la fin de cette activité, vous devriez avoir votre réponse.

Quand j’ai démarré mon aventure capillaire, je tenais absolument à savoir si les cheveux crépus pouvaient apportés autant que ce promettait la communauté cheveux sur internet de l’époque : des cheveux crépus longs, qui poussent et dont on peut s’occuper facilement au quotidien. J’étais un peu sceptique mais en même temps j’avais envie d’y croire car je désirais tout ça. Quand j’ai décidé de revenir au naturel, j’ai pris la décision de mettre tout mes préjugés de côté, de donner une vraie chance aux cheveux crépus et de croire en leur potentiel. Et je me suis fixé comme objectif principal de faire pousser mes cheveux.

Tout ce que je faisais à mes cheveux devaient leurs permettre de pousser. Si ce n’était pas le cas, je mettais de côté la pratique en question de côté. J’ai essayé les wash n go, puis je les ai mis de côté quand j’ai constaté que ça ne marchait pas avec ma texture de cheveux (trop de casse). Je me suis tourné vers les gourous cheveux qui étaient les plus pragmatiques et les plus ouverts au potentiel des cheveux crépus : j’ai ainsi découvert Kimmaytube, Youtubeuse américaine dont la chaine m’a beaucoup appris. J’ai identifié les paramètres qui influençaient la pousse, j’ai amélioré mes techniques de tressage, de soin, et bien d’autres choses. Parfois je revenais sur d’anciennes tentatives comme le wash’n go (vidéo Youtube 1, vidéo 2). Et à mesure que j’essayais de transmettre mes connaissances et mon savoir-faire à travers mes vidéos Youtube, mes articles, mes ateliers et mes coachings, un système cohérent à commencer à émerger : je me sens à présent imprégnée d’une véritable culture capillaire qui correspond à la réalité de ce que sont mes cheveux et les cheveux crépus plus généralement. C’est le fait d’avoir un objectif claire qui m’a permis de découvrir des choses dont je n’aurai pas soupçonné l’existence ou encore des choses que je n’aurais pas cru possible comme par exemple le fait qu’on puisse à la fois porter ses cheveux lâchés au quotidien, se passer de coiffure protectrice (coiffure de tresse, rajouts, tissages, etc.) ET faire pousser ses cheveux.

Mes cheveux dans différents états de texture

Bien sûr, vous n’êtes pas forcer de redécouvrir l’eau chaude (c’est même déconseiller…), vous pouvez profiter de l’expérience des autres. Mais pour une efficacité décuplé de vos efforts, ayez un but et ça changera tout ! C’est ça le pouvoir de la concentration !

Si vous n’avez pas de but particulier et que vous ne savez pas par où commencer, les articles de la série « Définissez votre objectif capillaire du moment » devraient vous aider à faire le point sur votre situation et à définir un objectif final pour votre aventure capillaire. Dans ces articles, je parlerai entre autre des 5 types d’objectif capillaire et des principales composantes d’aventure capillaire que considère mon système. Et pour chaque composante, vous aurez quelques pistes en fonction du type d’objectif capillaire poursuivi. On y trouve même un exemple concret avec une situation initiale, la définition d’un objectif et le découpage de cet objectif final en objectif intermédiaire. Cet exemple pourra servir à tout le monde et plus particulièrement à celles et ceux qui poursuivent le même objectif.

Article 1 de la série « Trouvez votre objectif capillaire du moment »
Article 2 de la série « Trouvez votre objectif capillaire du moment » –> à venir
Article 3 de la série « Trouvez votre objectif capillaire du moment » –> à venir

 

Vos cheveux méritent-ils une attention particulière ?

Un phénomène culturel apparu vers 2006 et né sur internet touche la population des femmes afro-françaises  : « le retour au naturel » (mouvement « Nappy »). Ce mouvement prône pour les femmes ayant une chevelure à la texture crépue l’arrêt de tout traitement chimique visant à se lisser les cheveux et le retour à une chevelure naturelle, crépue.

Depuis, la proportion des femmes aux cheveux texturés portant leurs cheveux au naturel à exploser.

Lire la suite

FAQ : Comment choisir mon Pack Longueur ?

Bonjour,
Un grand merci à toutes (et à tous) pour l’accueil chaleureux que vous avez réservé aux packs Longueur ! Dans cet article, je vais tenter de répondre à toutes les questions que vous pourriez vous poser en ce qui concerne les packs. Donc si vous vous demandez si ces packs sont fait pour vous, lequel vous devriez choisir, ou si les produits vous conviendront, vous êtes au bon endroit !

01. C’est quoi la différence entre les différents packs  ? Quel pack pour mes cheveux ?

Il y existe 4 packs dans la gamme des packs Longueur :

  • Pack Cheveux fins : Pour les personnes aux cheveux fins et peu denses (voir plus bas : comment savoir si on a les cheveux fins ?)
  • Pack Booster de pousse : Pour tout type de cheveux (hors cheveux fins, voir plus bas) ET si vous faites déjà des soins régulièrement (toutes les 1 à 3 semaines) mais que vous souhaitiez améliorer votre routine
  • Pack Booster de pousse pour cheveux abîmés : Si vos cheveux se cassent beaucoup, que vos cheveux sont colorés ou si vous faites peu de soin (un par mois ou moins)
  • Pack Retour au naturel : Si vos cheveux sont traités chimiquement (défrisages/assouplissements/waves/curls/etc.) mais que vous souhaitez arrêter et laisser pousser vos cheveux naturels.

Comment savoir si on a les cheveux fins ?

Une chose que j’ai apprise en diagnostiquant diverses textures de cheveux crépus et en ayant suivi leur évolution sur 12 semaines avec des soins, c’est que les cheveux crépus fonctionnent largement de la même façon. Ce qui va faire varier une routine qui doit nous permettre d’atteindre nos objectifs capillaires, ce ne sera pas tant le type de texture de nos cheveux crépus mais plutôt nos choix et nos priorités en ce qui concerne les différentes situations qui impliquent nos cheveux : est-ce qu’on veut pouvoir porter régulièrement des styles plus raides et plats et donc se lisser les cheveux tous les mois ? Est-ce qu’ont veut porter des micro-tresses un mois sur 2 ? Est-ce qu’on déteste les chignons ? Les réponses à ces questions ont une influence bien grande sur notre chevelure que la taille de nos boucles ou la longueur de nos cheveux.

Tout cela est vrai sauf dans un cas : celui où l’on a des cheveux crépus fins et peu denses (c’est à dire que le nombre de cheveux par cm² de cuir chevelu est bien plus faible que la moyenne). Les cheveux crépus fins et peu denses sont très spécifiques : ils s’emmêlent plus facilement et sont plus fragiles.

Pour savoir quel pack vous convient, il faut donc d’abord se poser la question : « Est-ce que j’ai les cheveux fins ? ». Un moyen de le savoir est de comparer un brin de vos cheveux avec un fil de couture ordinaire. Comparer votre cheveu au fil : un cheveu fin est sensiblement plus fin qu’un fil de couture ordinaire.

J’ai les cheveux cassants. Quel pack me convient ?

Le pack Booster de pousse pour cheveux abîmés (même si vos cheveux sont également fins)

J’ai les cheveux secs. Quel pack me convient ?

La sécheresse est un problème universel qui se règle facilement avec une bonne routine. Si vous avez uniquement un problème de sécheresse, je vous recommande de faire le test de « finesse ». Si vous avez les cheveux fins, prenez le pack Cheveux fins. Sinon, ce sera le pack Booster de pousse.

02 . Et si les produits ne vont pas avec mes cheveux ?

Il peut effectivement arriver qu’une chevelure réagissent très mal à un produit en particulier et que les cheveux deviennent instantanément secs et/ou rêches. Néanmoins, mon expérience (après avoir coaché une cinquantaine de personne) est que c’est rarement le cas. On pense souvent qu’un produit ne nous convient pas parce qu’on a les cheveux secs. Mais la plupart du temps, si nos cheveux ne sont pas doux et souples, ce n’est pas uniquement à cause du produit mais aussi parce que nous n’avons pas les bons gestes. Vous serez surprise de la différence que ça fait de bien appliquer son masque ou son lait.

En appliquant correctement ses produits et dans le bon ordre on obtient en général toujours de bons résultats. Certains produits peuvent ensuite donner des résultats encore meilleurs, mais même dans la plupart des autres cas, la base est là. Dans les packs Longueur, j’ai sélectionné des produits qui sont très bien formulés et qui remplissent très bien leurs fonctions respectives. Je pense donc qu’en suivant bien ce programme, il y a très très peu de chances que vos cheveux réagissent mal aux produits, bien au contraire, mais bien-sûr il peut toujours y avoir des exceptions.

03. Est-ce que je peux avoir juste le programme et les fiches, sans les produits ? 

Malheureusement, cette formule n’est pas prévue pour l’instant.

04. Le concept est bien, mais j’ai déjà mes produits. Est-ce que je peux avoir uniquement les fiches ?

Dans les packs Longueurs, il n’y a pas de produits miracles, ce qui compte surtout c’est la méthode. Bien sûr, j’ai choisi de très bons produits dans lesquels j’ai toute confiance pour maximiser les résultats, mais vos produits actuels pourront éventuellement faire l’affaire par la suite. Les produits capillaires ont une assez longue durée de vie, vous pouvez donc faire une pause avec les produits que vous utilisez actuellement, suivre le programme de votre pack et à la fin des 12 semaines, décider de ceux de vos anciens produits que vous recommencerez à utiliser. Vos 12 semaines avec le pack Longueur vous serviront alors d’étalon. Vous pourrez ensuite comparer les résultats de vos autres produits avec ce que vous obteniez avec le pack et décider de façon objective quel produit est le meilleur pour vous. Le grand intérêt du pack, c’est qu’en suivant la méthode fournie, vous êtes sûr de tirer le bénéfice maximal de chaque produit. Après cette expérience, vous aurez alors une meilleure idée de ce que vous devrez attendre de vos produits en fonction des résultats que vous saurez que chaque produit est censé vous apporter quand il est utilisé comme il se doit.

05. Et quand les produits seront finis, où est-ce que je pourrais les retrouver ? 

Les produits des packs seront disponible sur le site Ounoz.com dans quelques semaines. Mais vous pourrez toujours retrouver les produits directement sur le site des marques ou dans vos points de ventes spécialisés habituels.

06. Combien de temps vont durer les produits ?

Ça va dépendre de la densité et de la longueur de vos cheveux. Pour une chevelure de densité moyenne, avec 15 à 20 cm de longueur, tous les produits devraient durer 12 semaines sauf le masque hydratant qui durera 6 semaines (pour garder un prix abordable pour les packs).

07. Comment ont été sélectionner les produits ?

J’ai sélectionné chaque produit en fonction :
  • d’une grille de critères associée au type du produit considéré (shampoing doux, masque hydratant, etc.) que doivent respecter tout produit de sa catégorie pour remplir ses fonctions et être en accord avec la nature des cheveux crépus. Il y a une dizaine de critère environ pour chaque type de produit.
  • du rapport qualité/prix/universalité (c’est-à-dire la capacité du produit à satisfaire le plus grand nombre de chevelures)
J’ai conseillé une cinquantaine de personne depuis le mois d’avril et j’ai repéré les produits qui fonctionnaient auprès du plus grand nombre en fonction du type de cheveux. Je me suis également fiée à mon expérience personnelle avec les produits capillaires que je trouvais les plus intéressants. Ce sont ces produits là qui ont été retenus pour les packs. Ces critères sont très objectifs mais j’ai également fait le choix de favoriser les marques françaises crées par des femmes noires elles-même passionnées des cheveux crépus et familières de leurs besoins. Dans les packs vous retrouverez entre autre les marques OLAFRO, La Kaz Naturelle et SOARN.

08. Est-ce que les packs conviennent aux enfants ?

Oui, parfaitement !

Choisissez-vite votre pack !

  • Pack Cheveux fins : Pour les personnes aux cheveux fins et peu denses (voir plus bas : comment savoir si on a les cheveux fins ?)
  • Pack Booster de pousse : Pour tout type de cheveux (hors cheveux fins, voir plus bas) ET si vous faites déjà des soins régulièrement (toutes les 1 à 3 semaines) mais que vous souhaitiez améliorer votre routine
  • Pack Booster de pousse pour cheveux abîmés : Si vos cheveux se cassent beaucoup, que vos cheveux sont colorés ou si vous faites peu de soin (un par mois ou moins)
  • Pack Retour au naturel : Si vos cheveux sont traités chimiquement (défrisages/assouplissements/waves/curls/etc.) mais que vous souhaitez arrêter et laisser pousser vos cheveux naturels.

Pourquoi je ne porte jamais d’afro

lafroetmoimisscamaelleQuand on parle de cheveux crépus (ou quand ils sont représentés dans les médias), l’image la plus classiquement évoquée est celle de l’afro. On pense Black Panthers, on pense Jill Scott, on pense nuage de coton. En soi, ce n’est pas surprenant que cette coiffure suscite un tel engouement : c’est une coiffure magnifique ! Pourtant, je fais le choix de ne la porter que très rarement (moins d’une fois par an). Pourquoi ? Je vous en parle en vidéo.

Lire la suite

[Après le big-chop] Styliser son afro court – Mes 3 astuces

Pour repasser au naturel, il y a un moment ou, forcément, on va couper ses longueur défrisées et se retrouver avec un afro plus ou moins long. Pour ne pas avoir à gérer des cheveux courts, beaucoup optent pour une transition (période pendant laquelle on arrêt de faire son défrisage, et on laisse les « repousses »  s’accumuler jusqu’à ce qu’on se sente à l’aise avec sa longueur de cheveux naturels). Mais même après une transition longue de 1 ou 2 ans, la réalité est qu’on se retrouvera avec un afro court et une chevelure complètement différente de celle à laquelle on est habitué.

Lire la suite

Quand les cheveux stagnent après une période de pousse

En 7 ans d’aventure capillaire, il m’est arrivé 2 fois que mes cheveux arrêtent complètement de pousser pendant plusieurs mois d’affilé. Ce n’est pas surprenant dans une aventure capillaire (c’est même assez commun), mais c’est extrêmement frustrant (on fait exactement la même chose, mais bizarrement ça ne marche plus) et extrêmement troublant (que faire?). Après avoir réussi à débloquer ma pousse les 2 fois où ça m’est arrivé, j’ai pu prendre du recul, y réfléchir et réaliser que ça tient seulement à cela : Quand on a 10 cm de cheveux de plus sur la tête, on a affaire une chevelure totalement différente qu’il faut traiter différemment.

Lire la suite

Tailler ses pointes : Pourquoi, Quand et Comment éviter de perdre trop de longueur

Dans l’industrie du soin capillaire, il est communément admis que dans le cadre d’une chevelure bien entretenue, il faut tailler régulièrement ses pointes. Pourtant, la question se pose régulièrement (et m’est posée régulièrement) et on hésite souvent beaucoup à le faire parce que les cheveux, on s’y attache et c’est toujours un déchirement de les perdre (surtout quand on a du mal à les faire pousser) (et surtout quand on sait que les coiffeurs ont tendance à se laisser aller et en couper trop !) (beaucoup trop, merde !)

Lire la suite

Sécheresse chronique : quand vos produits habituels ne fonctionnent plus

Il peut arriver  que sans raison apparente, vos cheveux deviennent extrêmement secs et le restent pendant des semaines ou même des mois malgré vos efforts et essais de différents produits. Voyons pourquoi et comment y remédier.

Lire la suite

Démêlage aux doigts : Avantages et Inconvénients

A mon retour au naturel, le démêlage en section et avec un peigne à dents larges était déjà une révolution pour moi. J’avais pris l’habitude des démêlages au peigne de taille standard et la chevelure démêlée en un seul bloc. (Même chez le coiffure, c’était comme ça) (Mais il apparaît assez clairement maintenant pourquoi mes cheveux défrisés n’ont jamais été longs) Dans ce contexte, le démêlage exclusivement aux doigts m’apparaissait comme un truc totalement extrême.

Lire la suite

Qu'est-ce que ça change, d'avoir les cheveux long ?

kinky hair, cheveux crepus, natural hair, cheveux naturels, misscamaelle

Des photos de l’évolution de ma longueur (length-check), description de ce qui change vraiment quand on a les cheveux longs (texture, routine, vie quotidienne) et autres réflexions.
Lire la suite