Les 70% du travail que tu ne fais pas

Je ne sais pas vous, mais la première chose qui m’a « déçue » dans ma carrière professionnelle a été de remarquer que les personnes récompensées, reconnues, n’étaient PAS celles qui faisaient le meilleur travail.

Rien à voir avec l’école et les études ou les bonnes notes parlaient d’elles-mêmes.

Je découvrais un autre monde où être compétent dans son travail ne rimait pas forcément avec réussite et avancement.

Je découvrais un monde où les enjeux étaient tout autre et que « les meilleurs » n’étaient pas les plus compétents, mais ceux qui comprenaient les enjeux et savaient donner a chacun ce dont ils avaient besoin.

Ton manager a besoin d’être bien vu au niveau de son manager. Il n’est PAS focalisé sur toi (il a 10 autres personnes dans son équipe), il n’a pas le temps (ni l’envie) d’aller vérifier constamment si tu fais du bon boulot ou pas. Donc même si tu es EXCELLENTE, il s’en fiche, parce qu’il n’est pas au courant.

En revanche, si tu prends le parti pris de COMMUNIQUER sur tes réussites, tes victoires, l’avancement de tes projets, alors soudain, tu deviens remarquée.

Parce qu’alors tu lui enlèves la question (« où en est le projet x » de la tête) et EN PLUS quand SON manager viendra lui demander des comptes, il pourra dire fièrement « eh bien dans mon équipe ça marche très bien ! On avance très bien sûr le projet machin »

Il ne faut pas prendre cette part du travail à la légère.

C’est en réalité la partie la plus importante : c’est 70% de ta réussite.

Si tu ne le fais pas, forcément, il ne faut pas s’étonner que ta carrière et ton salaire reflètent le fait que tu ne fais que 30%.

Alors voilà tes actions pour SLAY LA RENTRÉE :

Demande-toi quels sont les enjeux actuels pour ton entreprise. Quels sont les objectifs les plus importants ? Qui sont les acteurs clés pour l’atteinte de ses objectifs ?

Et comment TOI tu peux les aider EXACTEMENT ?

Ensuite, COMMUNIQUE sur les actions que tu fais et toutes les (même petites) victoires que tu as et qui vont dans cette direction.

Parles-en à TOUS les acteurs clés (pas seulement ton manager ou les membres de ton équipe, donc. TOUS LES ACTEURS CLÉS).

Et à ta prochaine review, je te garantis que tu auras de la poigne pour demander (et obtenir) exactement ce que tu veux.

PS : Et si tu osais t’aimer follement ?


J’ai crée un guide -gratuit – pour vous accompagner dans votre transformation physique.A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Que ce soit pour le corps, les cheveux, la peau, le style vestimentaire, c’est très facile de vouloir changer et de se réveiller 3 ans plus tard en découvrant qu’on est exactement la même (ou pire, avoir l’impression d’avoir régressé », qu’on se sent encore plus mal dans sa peau).

J’ai changé énormément de choses dans ma vie ces 3-5 dernières années et changer mon apparence physique a non seulement été un gros morceaux, mais aussi un gros élément motivant/déclencheur pour tout le reste.

La vérité est que quand on se sent bien dans sa peau, on peut soulever des montagne !(La vraie vérité c’est que je me suis sentie encore mieux quand j’ai réussi à entièrement me détacher de l’apparence de mon corps, mais c’est venu après)

J’ai osé affronter le regard des autres en quittant mon travail sans filet de sécurité, crée mon entreprise, affronter encore une fois le justement des autres pendant les premiers mois difficiles pour finalement arriver à un business florissant.

Rien de tout ça n’aurait été possible si j’étais resté la personne pétrie de complexe et mal dans sa peau que j’étais avant.

Acquérir une grande estime de soi, de la confiance en soi, c’est la première marche. 

Dans ce guide, je vous le processus exacte que j’ai suivi pour surmonter mes complexes et apprendre à me sublimer !A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

prendre du temps pour soi, au milieu de la tempête !

Quand tes déjà en retard pour ton bilan 2017, mais que tu « voles » quand même du temps de promenade ensoleillée au bord de Seine 😅

#viedentrepreneure #adminwork#putainmaisquelcauchemar

Je procrastine ce bordel depuis plus d’un mois (en fait j’en fait un tout petit peu chaque jour et j’avance à rythme d’escargot) et mon comptable n’en peux plus de moi ! J’aimerais avoir quelque chose de super positif et optimiste à dire, mais en fait non. Même quand on fait tout son possible au quotidien pour vivre la vie ses rêves, il y a des tâches de merde qui font vraiment vraiment chier. Lire la suite

Il n’est jamais trop tard pour suivre son coeur

Entre le moment où j’ai su que je voulais être indépendante et le moment où j’ai commencé à essayer il y a eu 2 ans.

Ensuite entre le moment où j’ai commencé à essayer et le moment où j’ai démissionné de mon travail (en mode kamikaze) il y a eu 3 ans.

Entre le moment où j’ai démissionné et celui et j’ai enfin lancé mon entreprise il y a eu 1.5 ans.
Et entre ce moment et celui ou mes ventes mensuel permettait de me payer il y a eu encore 1 an et demi. Lire la suite