Articles

☀️ No self-love = no deep joy ☀️

Archives décembre 2018

2018 a été l’année où j’ai accompli le plus et où je me suis poussée loin hors de ma zone de confort.

Et ça a aussi été l’année la plus difficile depuis un moment. #fuckthatwashard

Je suis très heureuse des leçons apprises et mes priorités pour 2019 en découlent naturellement :

☀️ L E C O N S et A C T I O N S☀️

Les accomplissements n’ont aucune importance en eux-mêmes.

Ils ne sont pas porteurs d’un bonheur intrinsèque..J’ai accompli beaucoup de choses importantes pour moi cette année : .

🌻J’ai triplé ma marge, doublé mon CA, augmenté mon « following » de plus de 15000 personnes.

⚘J’ai donné une conférence sur l’entrepreneuriat devant 1000 personnes.

🍁J’ai baroudé (Monaco, Nice, quelques jours à la campagne en Bourgogne, Maurice, Dubai, 2 semaines en famille en Guadeloupe, quelques jours à Limoges, une semaine de pur plaisir à Dubaï)

🍀J’ai créé un programme sur l’estime de soi

🎉J’ai créé une nouvelle chaîne Youtube sur le Business et le Dev Perso

🌾J’ai démarré une nouvelle activité de coaching et consulting Business et marketing web..J’ai COCHÉ DES CASES sur ma to-do list de la vie, c’est le moins qu’on puisse dire.

.

Pourtant, j’ai peu *ressenti* la joie et l’immense plaisir qui aurait dû accompagner tout ça.

.

Pour la première fois depuis que j’ai quitté mon job en 2014, je n’ai pas ressenti *chaque jour* le plaisir intense de vivre exactement la vie qui me convient .

J’ai continué de pratiquer la gratitude au quotidien, mais beaucoup de jours ne l’ai pas *ressenti* (Tu vois ce que je veux dire ?)

Et j’ai mis du temps à comprendre pourquoi, mais maintenant je sais :

L’année dernière, je me suis beaucoup fait violence.

Pour accomplir ce que j’ai accompli, j’ai dû me botter les fesses encore et encore.

Et au passage, malheureusement, j’ai oublié de m’aimer.

C’est le sergent-chef en moi : quand je sors le fouet, j’y vais à fond 🙄😅 ☀️ En 2019 ? ☀️

Ma priorité est de reprendre les bonnes habitudes : je m’aime activement chaque jour.

Ça ne veut pas dire que je ne me botterais pas les fesses si nécessaire, mais je le ferais avec une double dose d’amour et avec des mots gentils.

Élever ses standards et tout déchirer ➡ https://youtu.be/IwJVLn2dtVI

PS : Je le rappelle à nouveaux, en marge de cette discussion de « UPLEVEL » dans SLAY LA RENTREE, moi et mon équipe sont toujours disponible pour vos cheveux ^_^

J’ai crée un nouveau guide à télécharger gratuitement pour des cheveux ULTRA malléables au quotidien ! 💃💅👑

Ce guide est pour toi si :

✅ Tu as parfois les cheveux durs et rigides

✅ Tu as des cheveux difficiles à manipuler ou à coiffer

✅ Tes cheveux sont (souvent) secs

✅ Tu évite au maximum d’avoir à gérer tes cheveux crépus au quotidien parce qu’ils sont « galère »Ce guide est également conçu pour toutes les personnes qui ont du mal à conserver leur hydratation et ont BESOIN de se réhydrater les cheveux quotidiennement.

Avec ce guide, je veux vous FACILITER la vie

Cliquez ici pour le télécharger 👇👇👇https://coaching.cheveuxnaturelsalafolie.fr/recevoir-le-guide-objectif-malleabilite-maximale/

prendre du temps pour soi, au milieu de la tempête !

Quand tes déjà en retard pour ton bilan 2017, mais que tu « voles » quand même du temps de promenade ensoleillée au bord de Seine 😅

#viedentrepreneure #adminwork#putainmaisquelcauchemar

Je procrastine ce bordel depuis plus d’un mois (en fait j’en fait un tout petit peu chaque jour et j’avance à rythme d’escargot) et mon comptable n’en peux plus de moi ! J’aimerais avoir quelque chose de super positif et optimiste à dire, mais en fait non. Même quand on fait tout son possible au quotidien pour vivre la vie ses rêves, il y a des tâches de merde qui font vraiment vraiment chier. Lire la suite

Il n’est jamais trop tard pour suivre son coeur

Entre le moment où j’ai su que je voulais être indépendante et le moment où j’ai commencé à essayer il y a eu 2 ans.

Ensuite entre le moment où j’ai commencé à essayer et le moment où j’ai démissionné de mon travail (en mode kamikaze) il y a eu 3 ans.

Entre le moment où j’ai démissionné et celui et j’ai enfin lancé mon entreprise il y a eu 1.5 ans.
Et entre ce moment et celui ou mes ventes mensuel permettait de me payer il y a eu encore 1 an et demi. Lire la suite