« Une nature à cheveux long »

Il y a quelque temps, j’ai lu le commentaire suivant sur un de mes posts facebook récents sur ma longueur de cheveux : « perso je ne me défrise plus les cheveux depuis 15 ans j’ai ma propre routine et des cheveux en bonne santé seulement si tu n’as pas de nature à avoir de longs cheveux tu auras beau avoir une bonne routine tes cheveux seront beaux, mais pas forcément long. »

5 personnes ont « liké » ce post et je vous avoue que c’est dans ces moments-là que je me rappelle pourquoi j’ai commencé ma chaîne youtube en 2010 et pourquoi je continue encore aujourd’hui au milieu de la marée d’information qu’on trouve sur le net.

Ma réponse a été la suivante :

Je ne crois pas du tout que ce soit vrai, qu’il y ait des natures « à cheveux longs » et d’autres pas. Si c’était le cas et si j’avais cru cela, j’aurais arrêté rapidement de chercher à dépasser tel ou tel palier de longueur parce que je me serais dit « mes cheveux n’ont jamais été longs dès l’enfance donc ce n’est pas possible pour moi c’est pas ma nature de cheveux ».

Mais non j’ai continué de chercher encore et encore !Et j’ai trouvé !

(Et c’est bien pour ça que ça a pris 8 ans pour arriver à cette longueur d’ailleurs, j’ai dû « inventer » mes solutions au fur et à mesure)

J’ai appris plusieurs choses : 1/ il ne faut pas juste faire des soins. Il faut faire les bons soins au bon moment.

2/ Il faut manipuler ses cheveux de la bonne façon. On casse constamment nos cheveux et il faut simplement apprendre à se coiffer tous les jours sans arracher de cheveux. C’est l’apprentissage le plus difficile.

3/ Quand nos cheveux sont un peu abîmés, un peu cassants, on se rue sur les « coiffures protectrices ». On se dit qu’on va laisser « reposer » nos cheveux pendant 1 mois (ou plus..) C’est un très mauvais réflexe : quand les cheveux sont abîmés, c’est au contraire le moment de les garder libres pour faire plus de soins.

4/ On perd beaucoup de cheveux via des « chutes ». Soit mes cheveux s’arrachent, soit le coiffeur doit couper plusieurs centimètres pour que « ça reparte ».

Mais couper sans changer ses habitudes ne résout rien. On aura à nouveau une chute dans 1 an ou 2. Ce qu’il faut c’est apprendre à éviter ces catastrophes, éviter comme la peste ces grosses chutes.

Seulement à ce moment-là on peut voir pousser ses cheveux année après année.

Bonne soirée

Maëlle

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *