Traitement anti-procrastination

Traitement anti-procrastination 👇🏾👇🏾👇🏾

Le mail ci-dessous a attiré mon attention : « Tout comme dans le mail que tu as reçu je suis également la REINE de la procrastination voire plus reine de je ne sais pas dire non, reine je veux toujours aider l’autre, reine je fais passer le désir de l’autre avant le mien.

Genre j’ai pas trop confiance en moi alors je me paye un coach en développement personnel. À chaque fin de séance je suis galvanisé et une pêche d’enfer je peux abattre des montagnes puis le lendemain patatra y’a plus personne.

Alors oui je veux bien suivre ton programme pour en finir avec ce manque de motivation. Je reste persuadé au fond de moi que je peux accomplir de grandes choses, mais que dans la tête.

Mon humeur oscille entre haut et bas à plutôt moyen.

Je vis genre un robot téléguidé.

Je m’occupe de mes enfants, du mari tant bien que mal, de la bouffe et de mon travail qui pourrait me rapporter bien plus que ce que je gagne, mais je ne me sens pas à l’aise dans le faite d’aller vers les autres pour me  » vendre  » ( je suis infirmière libérale et ma clientèle stagne depuis trop longtemps).

Ma question: Comment « déchouquer » la procrastination? Comment lui faire la peau ? Comment la chasser de ma vie? Comment ne plus avoir peur de tout de la vie ?

Merci d’être là pour nous. « 

Voilà la façon dont je vois ça :

Une séance avec un coach t’habite de l’énergie du coach. Il te donne de l’énergie et tu « surfes » sur cette énergie pendant quelques heures, puis ça s’arrête.

Pour que l’énergie ne se tarisse pas et pour qu’elle soit plus grande que ton envie de procrastiner, il faut qu’elle vienne de l’intérieur.

Il faut aller déchoquer tes croyances limitantes. Il faut reformuler toutes ces idées arrêtées qu’on t’a mis dans la tête (que ce soit via l’éducation, l’école, les personnes que tu as fréquentées, les jobs que tu as eus) sur ta valeur.

Sur ce que tu mérites.

Sur qui tu es réellement.

Tu CROIS au fond de toi que ta vie actuelle est celle que tu mérites. Le nombre de clients que tu as, est le nombre que tu penses mériter (ou en tout le nombre que tu penses être capable de gérer – on en revient à la valeur, à l’estime que tu as de toi-même)

Pour changer ça, il faut se poser les bonnes questions et oser se dire les vraies réponses (même si elles sont inconfortables ou douloureuses).

Quand on VOIT ce qu’il y a à l’intérieur, on peut ensuite commencer à choisir. Rejeter en bloc ce qui ne nous convient pas.

Commencer à reformuler ce qu’on SAIT de soi-même. Ce qu’on SE DIT de soi-même. Ce qu’on PENSE de soi-même.

Et là, la procrastination n’est plus un si grand problème.

MON EXPÉRIENCE PERSONNELLE

Un jour, j’ai réalisé que je ne m’autorisais à vivre que dans les limites que les carcans de l’éducation m’autorisaient.

Que mon amour pour moi-même était conditionnel (« si tu gardes l’approbation de tes parents, la validation de la société, l’image de réussite avec mari et bébé dans les temps, etc etc »)

À ce moment-là, l’impératif a été de quitter la situation qui m’oppressait trop fortement pour être ignorée (mon emploi), mais ensuite le vrai gros travail a commencé : apprendre à m’aimer.

Apprendre à m’aimer a été avant tout apprendre à me connaitre.

Avec une grosse inconnue : QUELLE EST MA VOIE ? QUELLE EST LA BONNE DIRECTION POUR MOI ?

Au final, je me suis autorisée a explorer plusieurs directions (par exemple j’ai BEAUCOUP dessiné pendant une période et ai même fait une formation de graphisme en parallèle de la création de mon entreprise).

Pendant une période aussi je me suis donné A FOND dans le fitness et la nutrition (et je suis devenu ultra fit avec abdos apparents et tout). Et encore une phase d’obsession sur la sexualité féminine et MON épanouissement sexuel en particulier.

Bref, je me suis autorisé TOUTES les directions (tout en continuant à travailler à la création de mon entreprise)(c’était 2014-2015-2016).

Et finalement aucune des directions prises n’était fondamentalement MA direction (qui, je l’ai découvert bien plus tard, est d’insuffler plus de leardership féminin dans le monde)(tout ce que je fais dans ALaFolie s’inscrit là-dedans : aider les femmes à s’aimer plus, s’accepter plus. C’est le point de départ.)

Mais TOUTES étaient importantes. Avec le recul je vois que c’était la construction/renforcement de mes piliers (créativité / sport & santé / hedonisme).

Donc voilà, je ne sais pas ce que ça vous inspirera, mais mon intention est que vous vous disiez : ma voie existe.

En apprenant à m’aimer, je vais faire connaissance avec moi-même, des voies se présenteront à moi, des directions vont me tenter (et la procrastination ne sera, mais alors pas du tout un sujet !) et on verra.

Mais surtout : je serais en paix avec moi-même.

Je vais m’aimer comme personne ne peut m’aimer.

Je vais m’honorer comme personne d’autre ne peut m’honorer.

Et ma vie sera mienne ! 🙂

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *