Réussir à se trouver belle

Archive 2018

*C’est plus facile de devenir encore plus belle quand on se trouve déjà belle*

C’est contre-intuitif, mais en même temps très évident : chercher à changer par frustration, par colère, parce qu’on ne supporte plus son corps ou ses cheveux, ça *peut* marcher.

Mais ça marche bien mieux et bien plus vite si on arrive *d’abord* à s’aimer telle qu’on est maintenant. Aimer son corps, aimer ses cheveux, aimer son apparence physique.

Un amour inconditionnel, un peu comme celui d’une mère envers son enfant. À partir de là, tout est plus simple, plus fluide, plus rapide et surtout : durable !

Le moment où vous vous retrouvez avec une chute de cheveux énorme parce que vous avez mis un tissage ou une coiffure trop serrée par frustration (pour ne plus voir vos cheveux).

Le moment où vous avez une éruption de boutons parce que vous vous êtes trouvée moche et grosse et que vous avez fondu sur le Nutella pour vous consoler.

Les moments où vous manger une tonne de raclette parce que « foutu pour foutu… »

Tous ces moments-là se produisent quand on n’est pas 100% dans l’amour de soi. Quand au lieu de se dire un mot gentil, on se gifle (mentalement). Ces moments-là sont toujours les moments où on fait 10 pas en arrière après avoir fait péniblement 8 pas en avant.

On n’a pas besoin d’être parfaite : ni physiquement ni mentalement. Et c’est ok de rechuter parfois et de se dire des choses méchantes.

Le premier pas est de s’en rendre compte et se dire « désolée, je n’aurais pas dû dire ça ». (Oui au début ça fait très bizarre de se dire des choses gentilles à soi-même, comme ça)(mais de moins en moins avec le temps)

Et ensuite, observez les résultats : vous vous sentez bien mieux ! Plus légère, plus joyeuse et plus en mesure de prendre soin de vous sans frustration.

Ça vous parle ?

Allez, je vous embrasse et vous souhaite une bonne soirée

Maëlle

PS : J’ai toujours eu beaucoup d’estime pour moi-même, mais pendant très très longtemps je ne me suis pas *aimée*. Quand j’ai commencé à m’aimer, ma vie à changé. Très vite ! C’est ça que j’essaye de vous transmettre en fait : s’aimer de façon inconditionnelle, ça change tout.

PPS : Vous savez quoi, j’aime vous donner des petits exos ! :p

Aujourd’hui, la partie de votre corps qui vous frustre le plus, dites-nous en 3 choses gentilles en commentaire.

Je commence :

Ma peau (du visage) ! J’ai souvent des boutons et des tâches et ça m’embête, mais voilà ce que j’aime malgré tout : 1/ Elle a de jolies couleurs : là ou mon visage est naturellement plus foncé, c’est exactement là que les maquilleuses placent les ombres en faisant du contouring. C’est cool !

2/ Elle reste bien hydratée longtemps 🙂

3/ Quand je la soigne bien, elle est naturellement éclatante.

(Ce n’est pas facile hein j’ai eu du mal à trouver les 2 dernières ! Mais maintenant je me dis « mais ouais, ma peau n’est pas si mal en fait 😎 »)

À vous ^_^

PPPS : Et si tu osais t’aimer follement ?


J’ai crée un guide -gratuit – pour vous accompagner dans votre transformation physique.A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

Que ce soit pour le corps, les cheveux, la peau, le style vestimentaire, c’est très facile de vouloir changer et de se réveiller 3 ans plus tard en découvrant qu’on est exactement la même (ou pire, avoir l’impression d’avoir régressé », qu’on se sent encore plus mal dans sa peau).

J’ai changé énormément de choses dans ma vie ces 3-5 dernières années et changer mon apparence physique a non seulement été un gros morceaux, mais aussi un gros élément motivant/déclencheur pour tout le reste.

La vérité est que quand on se sent bien dans sa peau, on peut soulever des montagne !(La vraie vérité c’est que je me suis sentie encore mieux quand j’ai réussi à entièrement me détacher de l’apparence de mon corps, mais c’est venu après)

J’ai osé affronter le regard des autres en quittant mon travail sans filet de sécurité, crée mon entreprise, affronter encore une fois le justement des autres pendant les premiers mois difficiles pour finalement arriver à un business florissant.

Rien de tout ça n’aurait été possible si j’étais resté la personne pétrie de complexe et mal dans sa peau que j’étais avant.

Acquérir une grande estime de soi, de la confiance en soi, c’est la première marche. 

Dans ce guide, je vous le processus exacte que j’ai suivi pour surmonter mes complexes et apprendre à me sublimer !A télécharger ici : https://cheveuxnaturelsalafolie.lpages.co/ma-checklist-beaute/

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *