Moment capillaire frustrant

Archive 2018

Hier, je vous demandais de me parler des moments capillaires qui vous frustrent le plus. (Et j’ai également posé la question dans ma newsletter)

Avec une écrasante majorité, on retrouve la coiffure : se faire belle le matin, c’est un challenge.

À mon avis, la solution est de commencer par désapprendre tout ce que l’on croyait savoir sur nos cheveux et de prendre le temps de les redécouvrir pour ce qu’ils sont.

Comment ?

Ça peut être en se fixant des objectifs capillaires (tels qu’atteindre un certain palier de longueur, avoir des cheveux beaux et en bonne santé ou encore parvenir à réaliser telle ou telle coiffure ).

Ça peut être en consultant la multitude de ressource disponible gratuitement sur internet qui traite du soin, de l’entretien et de la coiffure des cheveux crépus.

Ça peut être en suivant un programme tel que celui des packs Longueur.

Ou encore en prêtant une plus grande attention pendant quelque mois à nos cheveux durant ces moments capillaires qui s’imposent à nous.

Quelle que soit la voie choisie, les bénéfices qu’on en tire en valent largement la peine et sont largement rentabilisés, comme peut en attester un nombre toujours plus grand de femmes en France et dans le monde.

Les femmes aux cheveux crépus et texturés qui parviennent à acquérir une culture et une esthétique capillaire satisfaisantes se retrouvent débarrasser d’une source d’inconfort et de préoccupation sur le quotidien.

De plus, elles ont appris à se mettre en valeur, à faire ressortir les beautés qui sont en elles plutôt que de s’efforcer d’atteindre celles des autres.

Elles gagnent en confiance en elle non seulement grâce à leurs chevelures qu’elles trouvent plus belles et plus valorisantes, mais aussi grâce au fait d’avoir su prendre l’initiative de se fixer un objectif et de l’avoir atteint.

Mais finalement parmi tous les bénéfices qu’elles retirent de cette expérience, un des plus importants pour beaucoup d’entre elles est le fait qu’elles savent à présent s’occuper des cheveux de leurs filles, d’avoir un savoir et un savoir-faire à transmettre à leurs filles et que ces dernières ne grandiront pas avec des complexes et des sentiments ambivalents à l’égard de leurs cheveux.

Donc en résumé, prêter une attention plus particulière à ses cheveux pendant quelques mois a de bonnes chances de se révéler être une opération très rentable pour vous (je sais que ça a été le cas pour moi !).

Donc si vous ne l’avez pas encore fait, c’est peut-être le bon moment pour vous lancer dans une aventure capillaire !

À bientôt

Maelle

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *