5 étapes pour embrasser pleinement sa féminité !

C’est parti pour la seconde vidéo de la série SLAY LA RENTRÉE !

Aujourd’hui je vous partage mon cheminement vers la féminité, et finalement oser être aussi glamour ou sexy que je le voulais sans me sentir tiraillée intérieurement.

Puis je vous expose plus précisément comment VOUS pouvez faire !

1/ S’avouer que cette femme, cette version de nous qui représente notre idéal (en termes d’apparence physique), on la connait déjà. Il n’y a pas à chercher ou à creuser, juste à se l’admettre : voilà qui je suis

2/ Décris cette femme ! Si tu peux t’aider d’un personnage féminin existant, c’est encore mieux (dans mon cas, c’était Jessica Pearson dans la série SUITS)

3/ Prends le temps de détailler les éléments de son apparence physique (type de vêtements portés, type de coiffures, types de maquillage

4/ Fais-en une liste précise de shopping, et de compétence (qu’est-ce que tu vas devoir apprendre pour réussir à recréer ce look ?)

La liste shopping est importante pour ne pas retomber « par mégarde » dans ton ancien quand tu achèteras des vêtements. N’oublions pas que l’habitude est une seconde nature, et pendant une période de transition comme celle-là, on va complètement à contre-courant. On veut donc être vigilante et se poser des tuteurs pour nous éviter de grandir dans la « mauvaise » direction. 😉

5/ Just do it baby ! ^_^

******

C’est Quoi SLAY LA RENTRÉE ?

À l’approche de la rentrée, en plus – évidemment – De profiter à fond de cette ambiance légère et « bulleuse » propre à juillet-août (même au bureau avec ceux qui ne sont pas en vacances), j’aime faire le point 🙂

Un peu comme le nouvel an ou mon anniversaire, la rentrée est un nouveau départ. L’occasion de dépoussiérer ses objectifs, en prendre de nouveaux, décider d’une nouvelle direction.

En particulier, c’est l’occasion d’élever ses standards et de s’autoriser à être PLEINEMENT la personne que l’on a toujours voulu être, que l’on rêve d’être, mais qu’on se retient d’être au quotidien par une certaine… peur ? Du jugement des autres ?

Changer sous le regard d’autrui c’est DUR.

Déjà, rien qu’arriver avec une coupe de cheveux radicalement différente, ça peut causer des papillons dans le ventre. Alors forcément, pour les décisions plus importantes, c’est le charivari dans le ventre et en général on ne le fait que si les circonstances extérieures nous y obligent.

– Changer de style vestimentaire

– Devenir plus assertive et ne plus se laisser marcher sur les pieds

– Pitcher un nouveau projet à son patron, donner une nouvelle orientation à sa carrière.

– Adopter une attitude de leadership en vue d’un poste de management

– Moins déjeuner avec ses collègues pour travailler à un projet personnel

Bref, du moment que notre comportement et notre attitude d’aujourd’hui ne concordent pas avec celui d’hier, on est tétanisée, gênée, et souvent, on se replie.

Et si cette année ce n’était pas le cas ? Et si cette année, on profitait toute ensemble de la rentrée pour tout changer d’un claquement de doigts et devenir EXACTEMENT la personne qu’on est déjà tout au fond de nous, mais que l’on n’ose pas encore être en public ?

C’est. LE. MOMENT.

Entre maintenant et le 1er Septembre, on va groover sur cette thématique : SLAY LA RENTRÉE ! 10 jours pour un retour en force, pleinement soi et pleinement exprimée !

Ps : J’ai créé un guide (gratuit) pour vous accompagner dans votre transformation physique ! Que ce soit pour le corps, les cheveux, la peau, le style vestimentaire, c’est très facile de vouloir changer et de se réveiller 3 ans plus tard en découvrant qu’on est exactement la même (ou pire, qu’on se trouve encore plus moche, qu’on se sent encore plus mal dans sa peau).

J’ai changé énormément de choses dans ma vie ces 3-5 dernières années et changer mon apparence physique a non seulement été un gros morceau, mais aussi un gros élément motivant/déclencheur pour tout le reste. (Quand on se sent bien dans sa peau, on peut soulever des montagnes).

👉🏾https://cheveuxnaturelsalafolie.fr/cadeaux-lp-2/

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *