Articles

Coiffures protectrices, chignons et compagnie

Pendant longtemps, j’ai été en froid avec les coiffures protectrices. Et quand je dis en froid, je parle vraiment de froid polaire, absence totale de communication saine, disputes et insultes les quelques fois ou on essayait de passer un peu de temps ensemble… Vraiment pas copains quoi !

Le truc c’est que j’ai toujours eu beaucoup de mal avec les coiffures tirées où tous mes cheveux étaient cachés. Voir mon cou entièrement dévoilé avec en plus aucun cheveu qui flotte autour de ma tête, était tout simplement in-sup-por-table ! Il me fallait des cheveux qui encadrent mon visage pour me sentir bien. Et tout ça remonte à l’époque où j’étais défrisée, où basique-ment ma seule coiffure était de me lâcher les cheveux en encadrant bien mon visage avec les mèches de devant (rarement derrière les oreilles, donc). Et dans tout ça, j’ai eu trois fois les cheveux coupés en carré court au niveau des oreilles, je vous raconte pas le cauchemar « cou-esque » ! Mais bon, au moins je pouvais encore encadrer on visage.

Un des points difficiles à avaler avec mon retour au naturel : d’un seul coup il fallait que j’assume mon duo « tête-cou ». Dur dur.

J’ai donc été très contente quand mes cheveux ont poussé, mais j’ai quand même dû apprendre à aimer mon visage, puisqu’avec les cheveux naturels, ma coiffure passe-par-partout est devenu le puff. Très bien pour le cou, mais le visage rond… Enfin bref, j’ai donc commencé à aimer mon visage rond à découvert, et petit à petit, apprécier toutes ces coiffures tirées, sans vraiment m’en rendre compte. Le clou a été de constater un vrai ralentissement dans la pousse de mes cheveux quand mes puffs ont commencé à traîner sur mes épaules. J’ai en plus fait le constat que mes cheveux de devant (qui sont souvent protégés par tes tresses, vanilles, ou « cachés » au milieu des cheveux dans un puff) gagnaient beaucoup de longueur là ou mes cheveux de derrière stagnaient méchamment, me ramenant petit-à-petit vers un genre-de-carré. OMG !! C’est à ce moment que j’ai décidé qu’il fallait vraiment que je me mette aux chignons !!

Lire la suite