Articles

Pourquoi je ne porte jamais d’afro

lafroetmoimisscamaelleQuand on parle de cheveux crépus (ou quand ils sont représentés dans les médias), l’image la plus classiquement évoquée est celle de l’afro. On pense Black Panthers, on pense Jill Scott, on pense nuage de coton. En soi, ce n’est pas surprenant que cette coiffure suscite un tel engouement : c’est une coiffure magnifique ! Pourtant, je fais le choix de ne la porter que très rarement (moins d’une fois par an). Pourquoi ? Je vous en parle en vidéo.

Lire la suite

[Après le big-chop] Styliser son afro court – Mes 3 astuces

Pour repasser au naturel, il y a un moment ou, forcément, on va couper ses longueur défrisées et se retrouver avec un afro plus ou moins long. Pour ne pas avoir à gérer des cheveux courts, beaucoup optent pour une transition (période pendant laquelle on arrêt de faire son défrisage, et on laisse les « repousses »  s’accumuler jusqu’à ce qu’on se sente à l’aise avec sa longueur de cheveux naturels). Mais même après une transition longue de 1 ou 2 ans, la réalité est qu’on se retrouvera avec un afro court et une chevelure complètement différente de celle à laquelle on est habitué.

Lire la suite

Un afro sans chichi

Avez-vous déjà vu, des cheveux crépus tout nus ? C’est cool pour bluffer son entourage en passant du jour au lendemain du long au court, mais gare aux nœuds, après !

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/D157GmiSSuM?ecver=1″ frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

Lire la suite

Soin et lissage au salon Ethnicia les Halles

Hello girlz !

Vous ne le savez pas, mais avant de repasser au naturel, avant de quitter la Guadeloupe, j’adorais aller chez le coiffeur. Pas forcément très souvent (enfin, la fréquence variait en fonction des périodes) mais en tout cas c’était à  chaque fois un plaisir renouvelé. Les massages du crânes, les bons conseils, l’attention du (ou même des) coiffeurs pour analyser l’état de tes cheveux, pour te forcer à les couper tellement ils sont abîmés.. (non ce n’est pas de l’ironie, je suis tellement en manque de coiffeur depuis que je suis ici que même ça, ce sont de bons souvenirs!)

Heureusement, il y a la suite !