Vos cheveux méritent-ils une attention particulière ?

Un phénomène culturel apparu vers 2006 et né sur internet touche la population des femmes afro-françaises  : « le retour au naturel » (mouvement « Nappy »). Ce mouvement prône pour les femmes ayant une chevelure à la texture crépue l’arrêt de tout traitement chimique visant à se lisser les cheveux et le retour à une chevelure naturelle, crépue.

Depuis, la proportion des femmes aux cheveux texturés portant leurs cheveux au naturel à exploser.

Pourtant beaucoup de porteuse de cheveux crépus au naturel ont des difficultés à manipuler leurs cheveux, les activités relatives à ces derniers sont sources d’inconfort, de pénibilité, de sensation désagréable et elles ont du mal à réaliser des coiffures satisfaisantes. Les cheveux crépus sont des cheveux au comportement très particulier qui nécessitent une approche radicalement différente de celle appliquée à un cheveu plus conventionnel (typiquement lisse ou ondulé et caucasien), que ce soit en termes de soin, d’entretien ou de coiffure. Avoir des cheveux crépus naturels (c’est-à-dire non traités chimiquement) appelle des méthodes, accessoires, outils et produits spécifiques. En leur appliquant des méthodes et des points de vue d’autres types de cheveux, il est donc normal qu’on aboutissent à des situations frustrantes.

Or le soin, l’entretien et la coiffure des cheveux naturels sont des activités qui s’imposent dans le quotidien de la plupart de ces femmes. Parmi ces moments récurrents typiques où elles se retrouvent à devoir s’occuper de leurs cheveux, on retrouve :

  • Réaliser ses coiffures du jour. 10 min à 45 min
  • Se laver les cheveux, faire un shampoing. Toutes les 1 à 4 semaines
  • Subir un traitement capillaire chez le coiffeur (soin, lissage, coiffure, etc.)
  • Réaliser des coiffures longues durées (tresses, nattes, etc.). Plusieurs fois par an
  • etc.

Moments cheveux

Ne pas être à l’aise avec la manipulation de ses cheveux et ne pas savoir se coiffer, c’est alors s’exposer à de l’inconfort et à des désagréments sur ces activités capillaires de manière récurrente. C’est accumuler de la frustration et du stress avant même d’avoir quitté son chez soi. Et à mesure que le temps passe, la chevelure devient de plus en plus terne, elle stagne en longueur et on finit par désespérer de nos cheveux.

Si les difficultés que l’on rencontre avec nos cheveux n’avaient des conséquences que sur leur état et leur apparence, ce ne serait pas grave. Mais quand on n’est pas satisfait de l’apparence de nos cheveux, on se sent également moins en confiance : une partie de notre être qui aurait dû être un atout dans notre vie devient un handicap. Nos cheveux deviennent alors une source de complexe qui impacte notre morale et qui diminue notre capacité à faire face aux challenges du quotidien. La situation peut être d’autant plus frustrante qu’on a l’habitude de fournir un certain type d’effort et d’investir du temps et de l’argent dans l’amélioration de notre situation capillaire. C’est le cas par exemple lorsqu’on est une grande consommatrice de produit capillaire alors qu’on continue d’avoir des problèmes de sécheresse capillaire, que l’on a des cheveux qui ne poussent plus et qui stagnent en longueur.

Mais alors que faire ? Comment faire la paix avec ses cheveux ? Comment atteindre un stade où l’on se sent belle avec ses cheveux, grâce à eux ? À mon avis, la solution est de commencer par désapprendre tout ce que l’on croyait savoir sur nos cheveux et de prendre le temps de les redécouvrir pour ce qu’ils sont. Comment ? Ça peut être en se fixant des objectifs capillaires (tels que atteindre un certain palier de longueur, avoir des cheveux beaux et en bonne santé ou encore parvenir à réaliser telle ou telle coiffure). Ça peut être en consultant la multitude de ressource disponible gratuitement sur internet qui traite du soin, de l’entretien et de la coiffure des cheveux crépus. Ça peut être en suivant un programme tel que celui des packs Longueur. Ou encore en prêtant une plus grande attention pendant quelque mois à nos cheveux durant ces moments capillaires qui s’imposent à nous. Quelle que soit la voie choisie, les bénéfices qu’on en tire en valent largement la peine et sont largement rentabilisés, comme peuvent en attester un nombre toujours plus grand de femmes en France et dans le monde.

evolution-longueur-misscamaelle-cheveux-crepus-2009-a-2015

Les femmes aux cheveux crépus et texturés qui parviennent à acquérir une culture et une esthétique capillaire satisfaisantes se retrouvent débarrasser d’une source d’inconfort et de préoccupation sur le quotidien. De plus, elles ont appris à se mettre en valeur, à faire ressortir les beautés qui sont en elles plutôt que de s’efforcer d’atteindre celles des autres. Elles gagnent en confiance en elle non seulement grâce à leurs chevelures qu’elles trouvent plus belles et plus valorisantes mais aussi grâce au fait d’avoir su prendre l’initiative de se fixer un objectif et de l’avoir atteint.Résultats de l'aventure capillaire de Misscamaelle sur ses cheveux (début 2016)

Mais finalement parmi tous les bénéfices qu’elles retirent de cette expérience, un des plus important pour beaucoup d’entre elles est le fait qu’elles savent à présent s’occuper des cheveux de leurs filles, d’avoir un savoir et un savoir-faire à transmettre à leurs filles et que ces dernières ne grandiront pas avec des complexes et des sentiments ambivalents à l’égard de leurs cheveux. Donc en résumé, prêter une attention plus particulière à ses cheveux pendant quelques mois a de bonnes chances de se révéler être une opération très rentable pour vous (je sais que ça a été le cas pour moi !). Donc si vous ne l’avez pas encore fait, c’est peut être le bon moment pour vous lancer dans une aventure capillaire !

Un commentaire à propos de “Vos cheveux méritent-ils une attention particulière ?

  1. Bonjour,

    Ton lien ‘lire la suite » renvoit à une page qui n’existe pas. Peut-être peux-tu régler ce problème avec ton webmaster ?

    Au plaisir de te lire, Karine

    ________________________________________

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *