Tailler ses pointes : Pourquoi, Quand et Comment éviter de perdre trop de longueur

Dans l’industrie du soin capillaire, il est communément admis que dans le cadre d’une chevelure bien entretenue, il faut tailler régulièrement ses pointes. Pourtant, la question se pose régulièrement (et m’est posée régulièrement) et on hésite souvent beaucoup à le faire parce que les cheveux, on s’y attache et c’est toujours un déchirement de les perdre (surtout quand on a du mal à les faire pousser) (et surtout quand on sait que les coiffeurs ont tendance à se laisser aller et en couper trop !) (beaucoup trop, merde !)

Tailler = couper les pointes sur toute la chevelure, que ce soit un demi-centimètre ou 5 cm (encore que, au bout d’un moment on a plutôt l’impression d’en ressortir avec une nouvelle coupe)

Pourquoi est-il conseillé de se tailler les pointes ?

Tout d’abord, si on parle souvent de tailler les pointes et si les coiffeurs le recommandent, c’est pour de très bonnes raisons :

  • Les pointes abîmées (fourchues, affinées) vont s’accrocher les unes aux autres, former des nœuds, et donc provoquer de la casse, beaucoup plus facilement et rapidement que des cheveux non abîmés.
  • Les cheveux sont des fibres mortes, par définition. Donc quand ils sont abîmés, c’est définitif, il n’y a aucun moyen de les réparer et ils s’ils sont très affinés, ils finiront tôt ou tard pour se casser ou tomber.
  • La plupart du temps, les pointes abîmées se voient et ne sont pas jolies, surtout quand on porte les cheveux lisses (on voit tout de suite les pointes inégales) et/ou lâchés (on voit les pointes affinées).

A quelle fréquence ?

On conseille donc généralement de couper les pointes tous les 2 à 4 mois pour éliminer ce problème à la racine : en 2 ou 4 mois, vos pointes n’ont pas le temps de s’abîmer au point de faire beaucoup de dégâts, ni en termes de nœuds, ni en termes esthétiques. En taillant régulièrement ses pointes, on s’évite d’avoir à gérer des pointes sèches, cassantes, des fourches qui se propagent sur toute la chevelure et donne un air échevelé.

Maintenant voilà : tout ça c’est bien joli si on a un bon rythme de pousse (1 à 2 cm par mois par exemple) mais pour la majorité des femmes aux cheveux crépus, les cheveux poussent d’environ 8 millimètres par mois. Si on ajoute à ça le fait qu’ils se cassent plus facilement, c’est horripilant de couper 1 cm tous les 3 mois. Ça fait que les cheveux ne poussent jamais.

Alternative

Voilà pourquoi c’est en toute connaissance de cause que j’ai choisi d’opter pour une stratégie différente en ce qui concerne mes pointes.  Je ne les tailles quasiment jamais (ou du moins, pas de la façon standard). Pendant les 2 ou 3 premières années de mon aventure capillaire, je me suis taillé les cheveux environ tous les 6 mois, mais ces dernières années, j’ai changé de stratégie : je taille les nœuds au fur et à mesure que je les croise (avec des ciseaux pour cheveux que je n’utilise que pour ça) lors de mes séances de démêlage ou de coiffure.

Cette méthode (appelé communément « search and destroy » en anglais)  permet de tailler les parties trop abîmées des cheveux de façon plus efficace. En effet, surtout avec les cheveux crépus, on se rend rapidement compte qu’on peut avoir plusieurs types de cheveux sur la tête. De ce fait, les cheveux ne vont pas forcément s’abîmer au même rythme. Donc plutôt que de couper tous les cheveux en même temps, on va vraiment regarder chaque mèche (ou alors faire confiance à son toucher) et cibler spécifiquement les mèches problématiques.

Cette méthode n’est évidemment pas faite pour tout le monde puisqu’elle ne se concentre pas sur l’aspect visuel :

  • On n’essaye pas d’avoir une chevelure égale et « nette ».
  • Ça peut être assez chronophage (mais en réalité on le fait au fil de l’eau sans trop y penser).

Blow-out en mars 2015

C’est facile pour moi puisque je ne suis pas une adepte du look ultra net des cheveux parfaitement taillés régulièrement. Personnellement, ça ne me dérange pas du tout d’avoir les cheveux qui finissent en pointe. A vrai dire, ça me semble très normal et « naturel ». Après tout, les cheveux vieillissent et s’affinent au niveau des pointes. Point. Donc j’assume sans problème le fait que ma chevelure soit progressivement plus fine au fur et à mesure qu’on se rapproche des pointes. Bien sûr, c’est plus facile à assumer quand on sait que dans la plupart de mes coiffures du quotidien, ça ne se voit pas (ou alors c’est moi qui refuse de le voir ?)

Exemple de coiffures du quotidien

Exemple de coiffures du quotidien

Cette méthode est vraiment pas mal mais il y a quand même un inconvénient à souligner : cette méthode n’élimine pas entièrement les fourches. C’est difficile de toutes les voir et donc il en restera toujours, ici et là. Si on prend bien soin de ses cheveux, ça ne pose aucun problème et la casse reste limitée. En revanche, si on est plutôt du genre « je fais le minimum » en ce qui concerne les cheveux, il vaut mieux se tailler les pointes de façon traditionnelle. De même, si c’est important pour vous d’avoir les cheveux toujours parfaitement doux des racines aux pointes, cette méthode n’est pas pour vous. En général, 2 à 3 jours après mon soin, mes pointes sont sèches. Je les réhydrate avec du lait et du beurre et comme je fais un soin toutes les semaines, ça se passe très bien, mes cheveux poussent encore et sont « beaux » au quotidien (selon mes critères en tout cas). Si je faisais moins de soins, je les taillerais surement tous les 6 mois.

Comparaison sur 5 mois

Comparaison sur 5 mois

Dites-moi, comment vous aimez vos pointes ? Parfaitement taillées et soyeuses ? Vous privilégiez la longueur ? Ou alors vous vous en fichez ?

11 commentaires à propos de “Tailler ses pointes : Pourquoi, Quand et Comment éviter de perdre trop de longueur

  1. Coucou tout d abord je te félicite pour ta dernière vidéo. La coiffure avec les bantu knot est vraiment génial. Concernant mes pointes je les tailles environ tous les 4 ou 5 mois. Donc environ trois fois par an. Je réalise cette coupe sur vanilles. Et je précise que je le fais quand mes pointes sont fourchues et très abîmées. C est difficile de couper mais ils sont tellement beaux après que je ne regrette plus. Je précise qu ils poussent même plus rapidement. Tes cheveux sont magnifiques et tu es toujours aussi jolie. Continue tes vidéos et tes articles qui sont très enrichissants et passionnants. Merci pour le partage

  2. J’ai bien aimé ce que tu as écris, c’est comme moi je t’avais demandé un conseil la dernière fois sur la sécheresse de mes points, au bout de 3 jours après shampoing, soin, mes pointes sont sèches, mais tu m’as conseillée de les tailler mais j’hésite, car je me dis si la longueur stagne déjà, et il faut recouper il ne me restera pas grand chose à force de les couper. j’ai vu une petite amélioration, par rapport à quelque chose que j’utilise, mais je n’ose pas en parler encore, car je dois voir si exactement si c’est ce quelque chose qui me donne un ptit résultat. Je t’en parle à la fin du moi.
    J’aime beaucoup tes cheveux (l’aspect), les miens sont fins (cheveux mélangés)

  3. Bjr. Je ne coupe pas mes Pointes car elles ne sont pas abîmées…pour l’instant…J’observe ma Crinière…S’il y a de la fourche ou autre je procéderai comme tu as expliqué !!! Mci pour ces Conseils, les Coiffures & tes Très Belles Vidéos !!

  4. Coucou tout d abord je te félicite pour ta dernière vidéo. La coiffure avec les bantu knot est vraiment génial. Concernant mes pointes je les tailles environ tous les 4 ou 5 mois. Donc environ trois fois par an. Je réalise cette coupe sur vanilles. Et je précise que je le fais quand mes pointes sont fourchues et très abîmées. C est difficile de couper mais ils sont tellement beaux après que je ne regrette plus. Je précise qu ils poussent même plus rapidement. Tes cheveux sont magnifiques et tu es toujours aussi jolie. Continue tes vidéos et tes articles qui sont très enrichissants et passionnants. Merci pour le partage

  5. Salut, moi je ne me suis jamais coupé les pointes. J’avais beaucoup de noeuds dans mes cheveux et ils s’emmêlaient à chaque shampooing mais je ne savais pas la raison.
    Aujourd’hui avec ton article je comprends mieux. Merci beaucoup ! Bisous

  6. Bonjour,
    Cela un bon 6 mois que je me tâte à couper mes pointes. Maintenant que je me suis faite à l’idée que j’allais obligatoirement perdre en longueur. Jaimerai savoir si quelqun avait un bon coiffeur sur Paris ou ile de france car ne voudrais que se soit fait dans un salon qui s’y connait en cheveux afro et naturelle et qui ne me mettera pas n’importe quel produit chimique et pas clean au niveau de la compo ou qui ne me coupera pas 15 cm de cheveux.
    Merci d’avance

  7. Salut miss camaelle, ca fait un pt moment que ha fait cette technique aussi mais surtout pour enlever les noeud sur un seul cheveux!!! Les cheveux se fourche rapidement de qui fait que je n’arrive pas à retenir de longueur et ca dure comme ca depuis longtps!!! Mais mon je vais appliquer ta technique pour les pointes fourchues parce que y’en a marre!!!lol Merci pour ton article!!!

  8. Moi on m a couper c est moi j ai voulu car mes cheveux poussent ne sont pas sec très beaux mais mes pontes s affinent je coupais tous les quatre a 5 mois et la j ai regardai une méthode sur Google pour épaissir les pointes se faire une queue a l arrière et la tirer jusque au bout moi j ai demander à un ami et il s est permi de m enlever 7 cm environ j ai failli le tuer bref je sais qui vont bien repousser maintenand il m arrive pile à la taille mon objectif jusque mes reins j ai déjà eu mais avec pointes fines donc tailler ses pointes c est très important car ca fais bien sept ans que je gardai la même longueur j ai une belle masse de cheveux justeciui le fer à lisser et les colo racines que je leur affligent depuis tant d années mais je les soignent très fort donc je vais bien si mon ami a eu raison je vais prendre une photo dans cinq mois pour voir l évolution et couperai juste un centimètre c est tous….
    J ai bien aimer ton article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *