Démêlage aux doigts : Avantages et Inconvénients

A mon retour au naturel, le démêlage en section et avec un peigne à dents larges était déjà une révolution pour moi. J’avais pris l’habitude des démêlages au peigne de taille standard et la chevelure démêlée en un seul bloc. (Même chez le coiffure, c’était comme ça) (Mais il apparaît assez clairement maintenant pourquoi mes cheveux défrisés n’ont jamais été longs) Dans ce contexte, le démêlage exclusivement aux doigts m’apparaissait comme un truc totalement extrême.

Plusieurs années plus tard, je commence à avoir des problèmes : mes cheveux sont longs, fins, s’emmêlent facilement (toute mon aventure capillaire tourne autour de limiter l’emmêlement et les nœuds, faciliter le démêlage, limiter la casse) et j’ai constaté dans la douleur que l’emmêlement et la casse sont deux notions très voisines! Si vous avez les cheveux assez fins (ce qui est la plupart du temps le cas quand on a les cheveux crépus, on est pas tous Naptural85) ils s’accrochent facilement, et pour peu que vous ayez beaucoup de petites bouclettes (à l’inverse de vaguelettes par exemple) ils s’enroulent entre eux et forme de vrais nœuds! Et quand on passe la main dedans, ils se cassent facilement, surtout au niveau des pointes qui sont les plus fragiles.

tangle teezer

Je suis passé au tangle teezer, qui a la particularité d’avoir des dents très souples, qui vont se courber sous la pression d’un nœud trop résistant et glisser par dessus plutôt que de l’arracher. Ça m’a plu pendant un moment, mais ma longueur stagnait toujours. (Ça a duré des mois cette affaire)

Puis j’ai décidé de tenter l’ultime : laisser tomber tous les instruments à dents et démêler aux doigts. Le résultat a été radical. La quantité de cheveux perdus au démêlage a été divisée par 2. Les cheveux que je sors de ma tête sont presque tous des cheveux morts.  Ce qui veut dire, pas de casse au moment du démêlage. Mes cheveux ont recommencé à pousser, grand soupir de soulagement.

Evidemment, il y a des inconvénients. Je vous laisse regarder ce tuto (la vidéo va démarrer pile au bon endroit) et puis on en parle.

Ça prend du temps! Et je veux dire, Oh mon Dieu!!! DU TEMPS! J’y passe a peu près 1h et je suis sûre que je vais trop vite et que je laisse un peu de casse derrière moi. C’est le gros inconvénient de cette technique : il ne faut absolument pas être pressé, et il faut être patient et délicat. Mon compromis c’est de m’en tenir à 1h, sachant que mon démêlage n’est pas aussi poussé que je le voudrais. Pour obtenir un démêlage parfait, il faudrait y passer le double.

Pour les cheveux fragiles comme les miens, je considère que ça vaut complètement le coup. D’autant plus que je pense depuis longtemps que les cheveux crépus n’ont pas besoin d’être 100% démêlés tout le temps. J’en parlais déjà en 2012 dans cette vidéo sur la bonne façon d’utiliser les différents types de peignes sur nos cheveux.

De toute façon, la plupart des coiffures de base du quotidien tolèrent un certain niveau d’emmêlement. Je veux dire par là que vous ne pourrez pas faire glisser vos doigts le long de la chevelure, mais ça ne nous empêchera pas de vous coiffer.

coiffures cheveux crépus

On peut même faire de super belles coiffures sur cheveux complètement emmêlés.

cheveux crépus coiffure cheveux emmêlés

Bien sûr, il existe un certain nombre de coiffures qui nécessitent d’avoir des cheveux extrêmement bien démêlés et dans ces cas là, je n’hésite pas à reprendre mon tangle teezer et faire un démêlage très attentif pour obtenir un bon résultat. Mais ces cas sont particuliers, et ne se  produisent pas tous les jours. Le reste du temps, faire un démêlage « normal » aux doigts marche très bien.

Si vous pouvez consacrer un peu plus de temps à votre démêlage, je conseille donc vivement de passer au démêlage aux doigts. Vous verrez une différence immédiate. Forcément avec vos doigts vous sentez tous les nœuds, vous sentez les points de tension des cheveux et vous pouvez adapter vos gestes. Avec le peigne, on sent seulement les gros nœuds, pour le reste on a plutôt tendance à forcer le passage. (C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est très important de commencer par les pointes quand on démêle au peigne. Ça permet de dégager le passage et limiter la casse quand on va faire glisser le peigne).

Alors, ça vous tente ? Ou alors le temps que ça prend vous rebute ?  Pour celles qui ont testé, dites-nous dans les commentaires, est-ce que vous trouvez ça difficile ? Combien de temps ça vous prend (et quelle est votre longueur de cheveux?) ?

8 commentaires à propos de “Démêlage aux doigts : Avantages et Inconvénients

  1. Coucou et bien j ai coloré mes cheveux en août dernier. Vers octobre ils ont commencé à se casser énormément. Je me suis retrouvée avec beaucoup de cheveux morts dans mon peigne lors du démêlage pendant mes soins. Et honnêtement j ai vraiment regretté cette coloration. Alors depuis janvier 2015 je démêle mes cheveux aux doigts et j ai beaucoup moins de casse . Mes cheveux poussent mieux. Je précise que je suis nappy depuis un an et demi et mes cheveux m arrivent au niveau du cou. Meme si cela me prend environ une heure c est radicale c est le top et c est selon moi la meilleur méthode pour nos cheveux crépus. Merci pour ton article qui est intéressant comme toujours et pour tes magnifique photos

  2. Bonjour Misscamaelle,

    Pertinent et épineux sujet que le démêlage.
    Comme toi j’ai les cheveux fins et j’ai pu remarquer deux tendances qui influence ma façon de « peigner » ma touffe.

    En France métropolitaine le climat les rend secs, donc les pointes s’emmêlent et se cassent très facilement, ils doivent impérativement être démêlés aux doigts (disons à 90% + 1 passage de peigne).
    Aux Antilles le démêlage au peigne ne me cause pas trop de casse il me permet juste d’éliminer les cheveux morts, puisque le cheveux est baigné en permanence dans son doux cocon humide il est plus souple et résistant.

    1. C’est intéressant ce que tu dis. Quand je suis en Guadeloupe, c’est clair que mes cheveux sont beaucoup moins secs mais maintenant que j’ai pris l’habitude, je continue de démêler aux doigts par réflexe. Faudra que je teste à nouveau le peigne la prochaine fois.

  3. bonjour,

    J’ai une longueur au niveau des aisselles (4 ans de naturel sans le big chop). J’alterne entre le démêlage avec le peigne à grosses dents et le démêlage à la main. Le soir je démêle grossièrement à la main pour faire entre 4 a 6 nattes pour le coucher. Et le WE je prend mon temps pour démêler à la main par section et cela dure au moins une bonne heure pour toute la tête. C’est très long mais je les chouchoutent car depuis quelques temps j’en perd beaucoup trop.
    Petit précision je vis aux Antilles et malgré l’air humide j’ai toujours les pointes très sèches.

  4. Moi je ne démêle mes cheveux que lorsqu’ils sont humides et avec le tangle tizzer.
    Souvent c’est au moment du shampoing
    Du coup moins de casse.
    Et la semaine démêlage au doigt ou pas de démêlage tu as raison la majorité des coiffures accepte des cheveux qui ne sont pas démêlés à la perfection !

  5. Hello, j’ai essayé de me mettre au demelage au doigt mais je termine tout le temps au peigne car ça me prend beaucoup trop de temps avec les doigts. Avec le peigne, ma séance de demelage ne dure que 10mn à peine, avec les doigts j’en vois même plus le bout loool ! De plus, ce qui me dérange avec le demelage au doigt c’est que je me retrouve avec plein de cheveux morts entre les doigts donc je dois régulièrement les retirer pour qu’ils ne se ré-aggripent pas à la section que Je démêle. Ça me freine dans ma progression et ça m’énerve , du coup je finis au peigne !!
    Faudrait que je retente le demelage qux doigts car ça fera du bien à mes cheveux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *