Comment ça, "plus crépus" ?

Ma réflexion sur la signification du mot crépu, les classifications de cheveux et les caractéristiques qui définissent ce qui est « plus crépu » ou moins crépu ».

C’est une expression que l’on emploie couramment sans y penser. « Cette coiffure ne m’ira pas, mes cheveux sont plus/moins crépus que les tiens ».

Au cours de mes 3 ans et demi de naturel, j’ai souvent été confronté à cette situation dans laquelle je veux exprimer la différence de texture entre mes cheveux crépus et ceux de quelqu’un d’autre. Sauf qu’à plusieurs reprises, qualifier les cheveux de quelqu’un de plus ou moins crépus que les miens n’a pas été si simple. Je m’explique :

Le premier cas s’est présenté avec mon copain : il a les cheveux très épais, très drus, mais ses « tire-bouchons » (j’appelle tire-bouchon l’entortillement des cheveux crépus) sont au moins 2 fois plus gros que les miens (3 fois plus gros par endroit). Ce qui fait que j’ai les cheveux plus souples, plus fins et qui s’emmêlent beaucoup plus facilement que les siens, et il a les cheveux beaucoup plus durs et difficiles à coiffer que les miens, avec des bouclettes plus visible. Qui à les cheveux les plus crépus ? Difficile de trancher, non ?

Ce qui m’amène à me poser une question simple de prime abord mais qui finalement me casse la tête depuis des années : qu’est-ce qu’on appelle crépu ?

Une blanche aux cheveux raides mais secs et rêches par endroits dira qu’elle à des mèches « crépues », ce qui indiquerait que crépu désigne une texture sèche et cassante. André Walker, dans sa classification des types de cheveux, place dans la catégorie « crépu » des cheveux aux boucles tellement resserrées qu’elles sont difficilement distinguable, et des cheveux en zig-zag très erratiques. Le crépu désignerait donc la fréquence des boucles – devenues bouclettes en tombant dans cette catégorie ? Mais quid de l’épaisseur du cheveux ?  Du plus fin au plus épais, l’entretien, les soins et les coiffures peuvent beaucoup varier, même pour une bouclette de même grosseur.

C’est aussi pour cela que je fuis les classifications de cheveux comme la peste. Elles peines à décrire nos cheveux avec justesse.

Concernant ce qui est plus ou moins crépu… Ma foi, ça reste flou. Certainement parce que ça n’a pas vraiment de sens, ça ne veut rien dire. Il y a plus fins, plus tire-bouchonnés, plus prompte à s’emmêler, qui rétrécissent plus, etc. Mais pas de plus crépus, et pas de moins crépus.

J’aimerais vos avis sur la question : c’est quoi « crépu » ? Comment est-ce que vous caractérisez vos cheveux ?
Si vous avez autour de vous des personnes dont vous considérez les cheveux comme « plus crépus que les votre » ou « moins crépus que les votre », est-ce que vous pouvez expliquer pourquoi ?

Un commentaire à propos de “Comment ça, "plus crépus" ?

  1. C’est vrai que je n’avais pas vu la question sous cet angle, pour moi j’avais toujours pensé que + un cheveu était crépus plus les boucles sont indiscernables sont serrées

  2. Salut Miss. De ce que j’entends communément, moins on distingue les boucles d’un cheveux, plus il est crépu. Mais dans ce cas là, les cheveux lisses seraient LES cheveux les plus crépus :p

    vaste discussion.

    Bonne continuation et à quand la prochaine vidéo ^^

  3. Pour moi « crépu » ça a toujours été la taille des boucles et leurs fréquences: plus elles sont petites et serrés plus c’est crépus. Je pense que le crépu en question vient de la difficulté a peigner les cheveux a cause de leur boucles. Des cheveux secs et rêches sont des cheveux secs et rêches c’est tout! Les blancs ont tendances a voir nos cheveux comme une masse songeuse et sec. Il n’ont aucune idée de ce que sont en réalité nos cheveux. De plus pour la classification des cheveux, moi non plus je ne m’en sors pas, je pense qu’il y a plusieurs combinaisons possible et qu’il vaudrait plutôt faire plusieurs classification, (ex: cheveux fins, épais, avec petites boucles, grosses, a tendances sec etc) et ainsi on définirait nos cheveux en fonctions de plusieurs critères.

    1. Exac-te-ment ce que je voulais dire !! Sec et rêches, c’est sûr que c’est pas ça, on sait tous maintenant que c’est juste une question de soins. Mais effectivement, au delà de la talle des boucles, il y a la finesse. I y a aussi le à quel point les boucles sont serrées : par exemple, il y en a ou (si le cheveux est sorti du crane) on voit juste un rond plat, et quand on déroule, s’est en fait un long cheveux. Il y en qui font un vrai tire-bouchon, d’autre qui sont plus relachés (tout en restant de minuscules bouclettes), et il y en qui font carrément des S (mais des S très très resserrés)

      1. J’arrive un peu tard pour répondre. Dans mon expérience j’ai constaté que le cheveux crépu signifie : ‘ cheveux à boucles plus ou moins serrées qui n’est pas hydraté et est par conséquent sec et cassant ».

        Quand vous hydratez vos cheveux, que vous en prenez soin correctement, ils deviennent plus souples et doux. Et là… On vous dira : « vos cheveux ne sont pas crépus. Ils sont métissés. »

        Et c’est là que vous comprenez que la notion de « crépus » n’est pas objective et qu’elle renvoie avant tout à un cheveux malade, qui n’est pas en bon état.

        Finalement comme tout ce qui se rapporte aux Noirs est systématiquement dénigré, on retrouve le même principe pour le cheveu crépu.

        Sur un forum on disait que pour connaître son type de cheveux, il fallait qu’il soit sec, non hydraté et exempt de tout soin. Je ne suis pas d’accord. Pourquoi devrais-je évaluer de cette façon mon vrai type de cheveu sous un climat pour lequel il n’a pas été conçu ? Il aurait été plus objectif de parler d’évaluer les besoins de nos cheveux.

        Cela veut dire que même les coiffeurs ont une connaissance et des avis biaisés sur les cheveux crépus. Les femmes noires qui ont décidé de prendre soin de leurs cheveux elles-mêmes et de se soutenir mutuellement en échangeant des conseils font véritablement beaucoup pour la beauté noire.

        1. Salut, merci de ta contribution.

          Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Pourquoi « juger » nos cheveux quand ils sont dans leur pire condition ? Mais quand on y pense, toute l’histoire des noirs avec les cheveux crépus c’est un peu ça : on ne s’en occupe pas, ils sont desséchés, cassant mourant par manque/mauvais entretien, et on en déduit que nos cheveux sont moches par naturel… :-s

  4. Slt, super intéressant, ton article, moi je dirai que j’ai des cheveux de type 4C, voir 4D. Les boucles sont très très serrés, mais en même temps, j’ai une masse, alors qu’ils sont fins. A les regarder de loin on aurait l’impression qu’ils sont épais mais nan. Et je ne trouve personne avec ma texture, mise à part une youtubeuse américaine ( cherry 818). Je dirais que même si nos cheveux sont tous crépus, plus les boucles sont serrés, comme les miens, plus il est difficile, au quotidien de les déméler, etc, déjà j’ai remarqué que comparé aux crépus 4A, 4B les miens sont plus sujets à la formation de petits, voir micro noeuds.

  5. Salut selon moi la signification du mot « crepu » est a revoir et la classification faite par ce cher mr walker est discutable, il a classe en 4eme position un type de cheveu qu’il ne connaissait pas!dans l’imaginaire collectif le cheveu crepu c le cheveu le plus dur, reche, diffiucile a peigner ou coiffer bref ingerable or ce qu’on a tendance a oublier c que meme le cheveu lisse peu avoir toutes ces caracteristiques si on ne lui apporte aucun soin.j’ai souvent ete tentee de dire que tout ce qui n’est pas lisse ou raide est crepu ,le 2nd se referant plus aux afrodescendants,mais en meme temps on parle egalement de cheveus ondules,boucles frises,tres frises et franchment on se perd dans toutes ces classifications.a vouloir trop chercher a determiner quel type de cheveu est le notre on se perd et on n’y comprend plus rien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *